Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde

par
162 vues

Monsieur Karfa Sira Diallo, élu écologiste du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine avec 14,19% des voix au second tour sur 36,57% de votants, est offensé. Et c’est à un village de Charente, département dont il n’est pas élu, que ce professionnel de la provocation et de la cancel culture est venu faire la morale. En effet, au nord du département, la commune de Verteuil-sur-Charente abrite un lieu-dit appelé Les Nègres. L’élu, traversant l’endroit en rentrant de vacances, s’est offusqué sur les réseaux sociaux, vidéo à l’appui, estimant que le nom de ce hameau faisait référence à l’esclavage.

Rien de plus faux, et les journalistes du quotidien local La Charente Libre ont rétabli la vérité. Ce nom est dérivé de la langue Occitane et est une « retranscription » du mot noir se disant nere dans la langue régionale. Une origine uniquement Occitane, et en rien raciste.

Par ailleurs, ce n’est pas à un élu d’un autre territoire de décider du nom que doit porter un village. Les habitants du hameau ont d’ailleurs tranché il y a quelques années en faveur du maintien de son nom.

Bientôt, faudra-t-il renommer la couleur noir pour ne pas être jugé offensant par les antiracistes de pacotille ? Les donneurs de leçons, qui plus est avec l’argent du contribuable, commence à fatiguer tout le monde.

Vous pouvez aussi aimer

15 commentaires

JR 7 janvier 2022 - 8:52

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Bonjour, l’idéologie éscrolo-gaucho-cancelo-wokiste devient un fléau national, voire mondial, pilotée par les instances Onusiennes et par le funeste Klaus Schwab, patron de Davos (Monsieur fin du monde…).
Ce sont des activistes dangereux et méchants en petit nombre, contre une grande majorité, mais pacifiques. Nous les avons regarder faire, béatement, sans rien dire, en pensant que leurs élucubrations passeraient avec le temps. Il n’en est rien, bien au contraire. L’heure est grave. Eux, en revanche, ils nous « embêtent » (pour ne pas reprendre, ici, le verbe employé par le 1 er ministre de Maastricht, E. Macron). La véritable question est; qu’avons-nous fait pour les stopper, la réponse est rien. Ils sont arrivés au pouvoir un peu par hasard et il va falloir les chasser grâce à l’information et par les urnes. Merci. Bien à vous

Répondre
Tibus 54 8 janvier 2022 - 5:26

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Ces discussions sémantiques sur le bannissement du mot « n… » ont elles vraiment un sens ?
Dans son roman « Georges » Alexandre Dumas utilise ce terme nouvellement honni à foison. Et pourtant ce grand nom de la littérature française ne peut être taxé de racisme il est le fils du Général Dumas, haïtien et seul général noir de Napoléon !

Répondre
Claude Nègre 8 janvier 2022 - 6:40

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Vu mon nom , c’est pourtant là que nous sommes tombé en pane d’essence , manquait 500 mètres en haut de côte pour arriver à la station service à gauche ( fallait savoir ) , une bonne âme nous a dépanné en bas au village .Merci .Le Nègre tombé en pane à  » Les Nègres « 

Répondre
LEROY 8 janvier 2022 - 8:04

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Il est grand temps de faire taire ces gens qui nous gâche la vie à nos frais depuis trop longtemps.

Répondre
Thierry GERMAIN 8 janvier 2022 - 8:36

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
En accord total sur le fond de cet article. Mes amis charentais ont parfaitement réagi. Madame Marie-France GARAUD, ma presque voisine vendéenne des Deux-Sèvres, immense femme politique, dénoncerait avec mille fois plus de talent que moi un tel degré de connerie et la dangerosité sociale de ces apôtres. Pour moi, je le sais : si on les f… à la porte, ils reviennent par la fenêtre et si on les défenestre, ils s’introduisent par la cheminée ! Puisqu’il est avéré que le ridicule ne tue plus, ne faudrait-il pas en revenir au fouet en place publique ? Devant des écoliers hilares, au titre de leur bonne éducation républicaine ?

Mais il y a plus grave. A distance à pied de mon gîte charentais, à travers bois et autres blé, orge, colza, tournesol, maïs, luzerne, féveroles, lentilles et sorgo (ça dépend des parcelles et de la saison) on tombe sur un hameau appelé LE CUL ! Là résident des amis anglais cultivés et discrets qui, sans méconnaître les attirances particulières de certains parmi leurs grands littérateurs, ne songent pas (encore) à appeler la maréchaussée de la pensée pour examiner le bien-fondement de LE CUL.

Mais il y a beaucoup, beaucoup plus grave : les communes nommées ANUS (Yonne) et
CHATTE (Isère) ! C’est de la véritable provocation et une atteinte évidente aux libertés fondamentales, inscrites dans la Constitution dont le Président de la République est le garant suprême, de « celles et ceux » qui expriment leur affection par les voies (un peu « genrées », certes, mais laissons…) de la sodomie et/ou du cunnilingus. L’existence administrative de ces communes pose problème, évidemment. Il est urgent que les candidats à l’élection présidentielle adoptent une position claire à ce sujet. Ensuite, et ensuite seulement, on pourra parler du déficit commercial et/ou du système Target des compensations entre banques centrales.

Répondre
remi 8 janvier 2022 - 8:52

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Les écologistes paraissent de toutes évidences être les fossoyeurs de notre société en Gommant la France telle qu’elle a pu se construire tout au long de son histoire…
Comment peut-on admettre, à défaut d’accepter, ces » « gommeurs »  » qui paraissent avoir pour raison d’être, à défaut d’exister politiquement, en prenant des mesures totalement provocatrices et incohérentes qui ne sont qu’une atteinte directe a ce qu’est la France ?.
Heureux les aveugles qui ne veulent pas « entendre »…( entendre : dans le sens latin du terme : « Comprendre »)
Terrible constat, que les élections devraient éliminer….

Répondre
Emile 8 janvier 2022 - 9:18

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
« « Ces discussions sémantiques sur le bannissement du mot « n… » ont elles vraiment un sens ? » »
Simplement le fait de l orthographier avec le principe du NWord americain , montre que le mot Negre Ethymologiquement ou scientifiquement (Noir absence de couleur )est imprégné d une contrition blanche qui est meme apte a exclure l origine
Afro-africaine et Arabo africaine de l origine de l esclavage !
Baisser la tete facilite l action du bourreau !
LHomme est unique , mais pour le germanopratin ,si la rareté fait le ContreAutre , le trop plein en fait AutreRidicule !

Répondre
en fait 8 janvier 2022 - 9:37

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Karfa Sira Diallo, Franco-Sénégalais, ne veut pas connaitre l’histoire de son autre pays, pourtant en 1455 le navigateur vénitien CA DA MOSTO précise dans un livre que l’acruel, pardon l’ actuel Roi Sénégalais maintien son pouvoir par le pillage des esclaves : sur ses terres et les voisines – pour son usage personnel dans ses domaines et la juteuse vente aux divers marchands  » arabes » . .. …., comme quoi !, d’ailleurs cette  » logique » pour certain(s) semble encore imprégner de nos jours les structures – sociales – de la société Sénégalaise.
tout va bien, la propagande peut se poursuivre sans cesse . .. ….,

Répondre
AlainD 8 janvier 2022 - 9:45

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Macron a déclaré qu’il souhaitait (sic) « emm… » les non-vaccinés, je trouve que cela commence à faire bien longtemps que certains écolos et autres rigolos nous emmer…t
N’ont ils rien de plus sérieux à faire pour occuper leur temps ?

Répondre
REEL 8 janvier 2022 - 10:27

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
et bien CES ELUS qui n’ont rien d’autres à faire que de DENIGRER le pays quel honte !!!
restons calme chuchotons pour calmer l’irritation qui peut vous saisir
GENS DE FRANCE RELEVEZ VOUS et chercher vous trouverez tout est déjà dit dans nos chansons et oui la môme c’est une môme un peu vieillote qui te dis toi qui a chanté la goualente,douce FRANCE, ça sent si bon la FRANCE alors a quand les chansons qui raconte la vie ‘faite de la dentelle, faite de l’aquarelle mais n’allez pas surtout cueillir el guilledou avant de prendre époux et même que tous ne sont pas valables !!! c’est pourquoi il existe une méséricorde et ne pas oublier que la cellule de base c’est un papa et une maman
la dame de l’Europe m’a renvoyée a mes souvenirs pas trop lointain ‘1961 grand prix de l’EUROVISION avec JC PASACL ‘nous les amoureux il parait que c’est le fer et le feu qui attend vous les méchants les sans amours ils faudra bien que vous fassiez avec nous !!!
car nos preux sont là !!! oui de l’Atlantique à l’Oural et Toi mon prince de CORFOU tu veilles là haut !!! SANS AMOUR ON EST RIEN DU TOUT et l’homme et l’enfant vous connaissez et bien j’ai confiance en NOS ENFANTS ils sont là !!! ceux qui ont eu le DROIT de vivre
EUROPE j’ai connu ton IRLANDE, ton RU, ton ALLEMAGNE et sa forêt noire, ton ITALIE avec sa ville éternelle et les autres, ton Espagne, ta GRECE, ta POLOGNE, ta SUISSE,ton DK,
ta Belgique,ton LUXEMBOURG,et toi ma petite FRANCE et bien je ne connais pas ta BRETAGNE, je ne connais pas tout mais LEONARD et vous les autres vous êtes là y compris tes beaux serments KOUFRA et oui merci Monsieur VON CHOLTIZ si vous n’aviez pas été pris par l’AMOUR de PARIS qu’en serait il devenu ???
rien de nouveau pour moi je me souviens les aiguilles de pin de NOTRE PROVENCE le moniteur a passé un mauvais moment car bien sur j’avais décidé une autre route sur les rochers inutile de vous dire ce que j’ai pu me faire ENGUEULER !!!! mais voilà IL Veillait et je ne suis pas morte !!!

Répondre
Teisserenc 8 janvier 2022 - 11:03

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Monsieur Diallo, y a un quartier de la Négresse à Biarritz. Courez-y vite pour effacer cette insulte à votre race. Quant à moi j’ai assez adoré les négresses en Afrique pour regretter cette éventuelle dégradation.

Répondre
Raminagrobis 8 janvier 2022 - 11:43

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
M. Diallo, vous êtes écolo, et rêvez donc d’une vie équilibrée dans une virginale nature . Cela est facile : retournez dans vos savanes natales et courez-y nu, libéré des contraignants modes de vie à l’occidentale. Le rêve écolo !

Répondre
Verdun 8 janvier 2022 - 9:13

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Je pense que comme les autres partis plus ancien, ils instrumentalisent leur électorat trop confiant afin d’atteindre un autre objectif que la protection de la nature et l’environnement en ce qui les concerne.

Comme les cocos, les socialistes, la droite et autres centristes ils ont tous failli à leur programme.

Une d’entre eux est surnommée la poissonnière mais ils ont vraisemblablement tous leur place à la criée !

Peut être que c’est le mode de gouvernance vers plus de référendum, une représentation politique basé sur la proportionnelle, un contrôle accru de la société civile ou je ne sais quelle autre réforme seraient nécessaires.

Pour le moment il est encore écrit dans la constitution que le peuple est toujours souverain (sur le papier) mais pour combien de temps encore ?

Une pétition vient de recueillir 1million de signatures contre le passe vaccinal, le PR nous emmer.e, les laboratoires pratiquent des expériences sur la population au frais du contribuable et cet élu se soucie du nom d’un bled alors que ce terme pourrait avoir une connotation positive dans le cas où il qualifie le véritable auteur d’un livre ; rien ne les arrête c’est plus un vers c’est un anaconda qui est dans la pomme.

Bien à vous

Répondre
JR 9 janvier 2022 - 11:01

Les Nègres : quand un village de Charente énerve un élu écolo de Gironde
Bonjour, ce débat est à l’image de leur projet; le déclin, le déclin et encore le déclin. Ces fanatiques veulent nous faire terminer comme les humains dans le film « la planète des singes ». Toutes mémoires devra être rayées, seule doit subsister la race verdâtre. Ce sont des grands malades pervers, dangereux pour notre pays et pour l’humanité. Les verts sont les communistes du XXI ème siècle, avec le lot de privation et d’atrocités qui va avec.
Mais une fois de plus, les Français votent et ne s’intéressent que rarement au dessous des cartes ! Charles au secours ! Merci. Bien à vous.

Répondre
Dudufe 10 janvier 2022 - 11:24

Un écolo ne devrait s’occuper QUE du climat et pas de politique , écolo de gauche ne devrait pas exister .Si il veut faire parler de lui sur des sujets politiques qu’il s’inscrive dans un parti de gauche.

Répondre

Laissez un commentaire