Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Pour travailler pendant les JO, les agents de la RATP vont toucher des primes allant jusqu’à 2 500 euros

Pour travailler pendant les JO, les agents de la RATP vont toucher des primes allant jusqu’à 2 500 euros

par
254 vues

Il n’y a pas que les agents de la SNCF qui extorquent de nouveaux privilèges à l’Etat, juste pour consentir à ne pas faire grève et travailler normalement pendant les Jeux olympiques. La direction de la RATP propose aux conducteurs du métro et du RER une prime de 1 600 euros à ceux qui travailleront du 22 juillet au 8 septembre. Elle sera complétée par une prime « événement exceptionnel » de 44,10 euros par jour travaillé sur 12 lignes de métro et les RER A et B pendant les périodes de compétition. Ce qui pourrait amener les agents à toucher 2 500 euros au total. Naïvement, nous pensions que le service public était par principe au… service des Français et impliquait dans son essence même un certain sens du devoir. Mais non. Il faut des incitations salariales spéciales et des primes pour convaincre les agents de l’Etat de faire normalement leur travail. Et peu importe que les contribuables n’y trouvent pas leur compte, et même y perdent puisqu’ils paieront leurs billets plus cher pendant cette période.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

1 commenter

Nemouk 29 avril 2024 - 9:13

Preuve que la RATP est gangrenée jusqu’à l’os par les syndicats, ces primes ne seront pas versées dans les villes qui accueillent certaines épreuves comme Lyon ou Marseille. Mais ça va venir à Lyon où la RATP a remporté une partie du marché des transports en commun. Pauvres lyonnais, déjà avec un ticket de métro parmi les plus chers d’Europe.

Répondre