Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Retraite des fonctionnaires : le taux de cotisation de l’Etat (des contribuables) est de 74,3%

Retraite des fonctionnaires : le taux de cotisation de l’Etat (des contribuables) est de 74,3%

par
725 vues

Il y a beaucoup d’oublis dans la réforme des retraites annoncée par le gouvernement. Pas de capitalisation, pas de véritable réforme des régimes spéciaux des sociétés publiques et rien concernant la retraite des fonctionnaires. Pourtant, les fonctionnaires bénéficient d’une retraite supérieure aux employés du privé et qui atteint 75 % du salaire indiciaire brut mensuel des six derniers mois. Comme l’a écrit l’IREF, les fonctionnaires cotisent très peu pour leur retraite (d’ailleurs, ils n’ont même pas de Caisse de retraite), c’est bien l’Etat – les contribuables – qui assure la survie du système.

Tandis que les employeurs du secteur privé versent des cotisations retraite de 16,5% du salaire brut de leurs employés, le taux de cotisation de l’Etat est de 74,3% du traitement indiciaire des fonctionnaires civils. Le reste – les cotisations salariales – sont en réalité purement fictives car elles n’apparaissent que sur les bulletins de paie mais il n’y a aucun mouvement de fonds vers une quelconque caisse de retraites. Ce sont donc nos impôts qui financent leur retraite. La réforme est vitale.

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

Laurent46 15 janvier 2023 - 6:35

Ben OUI et vous pouvez y rajouter les déficits des caisses de retraite de la SNCF, EDF et RATP et vous avez le déficit annoncé par l’Etat pour les caisses de ret
raite qu’il faut réformé pour piller les caisses du privé sans bien entendu toucher un seul instant à toutes ces retraites déficitaires du public avant 45ans et bien avant cette échéance les caisses du privé seront vides et personne ne viendra à leurs secours.
Je reste toujours étonné du manque de réaction des Français face à toutes ces dettes publiques et surtout aux Dettes Macron que l’on va laisser filler 4 ans encore avant qu’arrive un autre crétin Républicain pour mettre le pays complètement à sac ou entre les mains du Qatar et de ses frères qui prennent déjà les bonnes places propagandistes dans la structure Républicaine de France.
Quand aux Français pour ce qu’il en reste ils sont avant tout préoccupés par les loisirs et leur soit disant bien être fainéant tout en critiquant les 30 glorieuses, le temps ou les Français travaillaient, sans se soucier de leurs enfants et petits enfants qui devront marcher à la trique tenue par ceux qui arrivent d’ailleurs.

Répondre
Daniel 1945 15 janvier 2023 - 9:41

Tout est dit mais certains continueront encore de dire : on ne savait pas.

Répondre
Obeguyx 15 janvier 2023 - 10:38

Merci Nicolas pour votre article. A la cadence de 100 000 fonctionnaires divers et souvent avariés de plus par an, vous imaginez ce que ça va coûter aux contribuables. Pas étonnant que plus personne ne veuille rien faire ou tenter de créer dans ce pays. Je suis d’accord à 100 % avec le commentaire de LAURENT46.

Répondre
Dupond 15 janvier 2023 - 2:56

https://www.youtube.com/watch?v=Mb9x5CkxgSU&list=TLPQMTMwMTIwMjNQqBpRHYk6yw&index=2
Se sont les régimes publics qu’il faut réformer . On ne peu pas avoir la garantie de l’emploi à vie , ne pas risquer le chômage avoir un meilleurs système de réversion pour le conjoint et partir avant le peuple sans dent . C’est NON à cette réforme . J’irai sans doute défilé car il faut que le privé soit entendu. Malheureusement le blocage ,s’il y a , sera fait par une partie des 6 millions qui devraient accepter un peu de solidarité.
La caste à la botte de l’UE qui a préparé la réforme ne refuse rien à la CGT et Autres des soidisants services publics. Solidarité et justice sociale dit Mme Borne !!!! Il faut se réveiller

Répondre
ESSENTIELLISTE 15 janvier 2023 - 6:00

Essentielliste

Ah! Bravo Monsieur Lecaussin de dévoiler enfin mais, en partie le plus grand scandale de l’Etat Français.
Je tiens de plusieurs sources concordantes le montant que l’Etat, c’est à dire le contribuable doit sortir de
sa poche tous les ans.
J’avais à deux reprises indiqué dans mes commentaires précédents, sous vos lignes ,le chiffre astronomique qui avait été estimé, compris entre 60 et 70 milliards chaque année, sachant que la progression de de cette « Contribution » est très « dynamique » selon un rapport du Sénat.
En effet depuis plus de cinq ans le chiffre des fonctionnaires partant à la retraite est en forte augmentation, une
opportunité pour « dégraisser le mamouth ». Comme chacun le sait,il n’en est rien, bien au contraire.

Lorsque l’on sait que le montant total des impôts sur les personnes physiques en France est de l’ordre de 75 milliards
cela nous laisse pantois !

Et bien précisément c’est aux retraités salariés du Privé que ce gouvernement veut trouver des compensations !!
Ce qui est désolant c’est que nombre de bons français, amis ou même relativement proches parents ont voté Macron
et sont prêts à soutenir « RENAISSANCE » lors des futurs élections intermédiaires sauf si …
Nous trouvons les moyens adéquats pour rendre largement publics la réalité des faits et des chiffres.

La vérité sur les décisions prises tant en matière de filière Energétique dont nous laissons les décisions aux allemands à l’encontre de nos intérêts , qu’en matière d’ Education (voir le nouveau scandale d’Etat visant la pérennité même de l’association SOS Education dont la qualité du travail est remarquable) au main des « Pédagogistes progressistes « qu’en matière de notre Système de Santé dont l’organisation structurelle et managériale confine au chaos total et qu’enfin aux politiques en échec de la Justice et de la Police, sous l’autorité et la Responsabilité de l’Exécutif plus à l’affût de coups.médiatiques que de travail courageux pour redresser la barre.

Donc vigilance et préparation pour l’action.
Essentielliste

Répondre
Oncpicsou 23 janvier 2023 - 8:04

En regardant le bulletin de paye d’un fonctionnaire je n’ai pas trouvé de cotisations chômage… et pour cause! Il semblerait que cet argent « économisé » contribue finalement à leur retraite… non? Ce serait encore le beurre et l’argent du beurre !
Bon, pour les fonctionnaires, ne pas vouloir fusionner leur régime c’est reconnaître qu’il est plus avantageux, pas besoins de plus d’arguments !!!

Répondre

Laissez un commentaire