Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Quand François Hollande rencontre l’empereur Bokassa

Quand François Hollande rencontre l’empereur Bokassa

par
1 275 vues

Nous avions appris début avril que, déclassé par le service des Domaines puis vendu une première fois, le « scooter de l’Elysée utilisé par François Hollande pour rejoindre incognito, galamment, l’actrice Julie Gayet du Palais de l’Elysée à la rue du Cirque, au jour de l’an 2014 », selon la présentation donnée par le catalogue, serait vendu aux enchères le 26 mai.

Quand Valéry Giscard d’Estaing, dit Valéry Folamour, découchait et défonçait au petit matin une camionnette de laitier, il roulait en Ferrari. Deux décennies plus tard, l’ancien président socialiste s’affichait comme un « président normal » qui contait fleurette en scooter, fût-il italien. Cela faisait moins « classe », mais plus « peuple » (mise à prix 10.000 €).

En recevant le catalogue de la vente, nous nous sommes aperçus que le lot suivant n’était autre qu’une réplique du trône pour le couronnement de Jean-Bedel Bokassa, démocrate patenté et grand ami de chasse de VGE, dont la vie était claire comme un diamant (mise à prix : 10.000 € également). Peut-être François Hollande sera-t-il intéressé par le trône afin d’ asseoir sa stature, lui qui lorgne toujours l’Elysée ?

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

4 commentaires

Broussard 18 mai 2024 - 7:26

Hi hi…
Christian

Répondre
Oncpicsou 18 mai 2024 - 9:10

J’adore la conclusion!
Quant à VGE, je suis toujours perplexe quand je vois qu’on lui trouve encore des adorateurs (je crois bien qu’une rue porte son nom?) C’est avec lui que tout a commencé à décliner!

Répondre
Farid 18 mai 2024 - 3:53

VGE pour l’envahissement, Mitterrand pour la destruction de l’économie

Répondre
Mathieu Réau 18 mai 2024 - 4:48

Une réplique ? Aucun intérêt…

Répondre