Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Poutine donne la priorité à l’économie de guerre – Les JO et le QR Code – Manifestations monstres en Géorgie

Poutine donne la priorité à l’économie de guerre – Les JO et le QR Code – Manifestations monstres en Géorgie

par
688 vues

Russie

Le président russe Vladimir Poutine a limogé dans la nuit de dimanche à lundi son ministre de la Défense Sergueï Choïgou, en poste depuis rien moins que douze ans. Les ennuis récents de certains de ses proches pouvaient servir d’avertissement ou signe avant-coureur, conformément aux habitudes moscovites, mais le « timing » de ce limogeage a surpris les kremlinologues : il survient cinq jours après l’investiture de Vladimir Poutine pour un cinquième mandat, à l’issue duquel il avait renouvelé sa confiance au gouvernement, et alors que l’armée russe progresse en Ukraine. Sergueï Choïgou est remplacé par Andreï Belooussov, un économiste de formation, sans aucune expérience des questions militaires, comme, d’ailleurs, son prédécesseur : quoique aimant à se barder de médailles, Sergueï Choïgou n’avait jamais servi dans l’armée ni exercé de responsabilité dans le complexe militaro-industriel, ayant été, après une expérience dans le BTP, ministre des situations d’urgence avant de prendre le Ministère de la Défense en main.

Son départ n’est, par ailleurs, pas une disgrâce, puisqu’il devient secrétaire du Conseil de Sécurité, poste occupé jusque-là par Nikolaï Patrouchev, 73 ans. La nomination d’Andreï Belooussov peut s’interpréter comme la priorité donnée par Vladimir Poutine à la transition vers une économie de guerre sur le long terme. Ce jeu de chaises musicales illustre au passage à quel point, comme tous les régimes totalitaires, le Kremlin valorise la loyauté par rapport à la compétence.

France

La plate-forme permettant de s’inscrire pour obtenir le QR Code indispensable pour circuler dans certains quartiers de Paris durant les JO est ouverte depuis lundi, 13 mai. Devoir montrer patte blanche pour pénétrer dans certains arrondissements en véhicule motorisé, voire à pied dans les zones proches de celles où aura lieu la cérémonie d’ouverture, et ce du 19 juillet (une semaine avant l’ouverture des Jeux) au 11 août : c’est une obligation qui n’a aucun équivalent dans le monde même en Chine, ni précédent hors pandémie de covid.

Concrètement, l’accès à ces zones riveraines sera réservé, au prix d’une enquête administrative antérieure, aux résidents, aux clients d’hôtels et aux employés de commerces locaux, ou à quiconque pouvant exciper d’une raison valable dûment précisée dans un document de douze pages. A priori, les résidents ne pourront donc pas inviter un proche à l’improviste, ou appeler un artisan et il ne sera pas possible d’aller prendre un verre au débotté dans un café ou restaurant de la zone. L’accès même au musée du Louvre serait restreint. Ce saucissonnage de l’espace public en autant de sas après validation et enquête de citoyens ordinaires, rendu possible par le précédent du pass sanitaire lors du confinement, laisse présager d’un futur dystopique vertigineux, où la sécurité justifierait des atteintes quasi sans limites aux libertés. Les partisans de la mesure, étonnamment peu critiquée dans la classe politique, allèguent des risques terroristes qui justifierait ce QR Code durant deux semaines. En oubliant que parmi les 192 autres pays du monde, aucun de ceux qui ont organisé un grand évènement ces dernières années n’y a eu recours, ni d’ailleurs la France durant la récente coupe du monde de rugby, ni l’Allemagne pour la prochaine coupe d’Europe de football, ni les Etats-Unis, le Royaume-Uni, etc.

Géorgie

Soixante-sept secondes, montre en main, c’est le temps qu’il a fallu, lundi matin, à une Commission de Parlement géorgien pour voter un projet de loi surnommé « loi russe » contesté depuis un mois par une large partie de la société civile, illustrant la volonté du régime de passer en force. Cette loi, qui met à l’index comme « organisation au service d’une puissance étrangère » tout média ou association dont plus d’un cinquième des finances provient de l’étranger, sera vraisemblablement votée en séance plénière en troisième et dernière lecture mardi, 14 mai, malgré les appels à manifester d’une Coordination d’une centaine d’organisations de la société civile particulièrement agiles via des « boucles » numériques, sur whatsapp, facebook ou telegram. La manifestation contre cette loi inspirée de celle qui a permis au Kremlin de museler toute opposition depuis douze ans a rassemblé près de 100.000 personnes samedi, un résultat impressionnant pour un pays de moins de 4 millions d’habitants.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

12 commentaires

Philippe COMPTE 14 mai 2024 - 8:00

Bonjour,

« Ce jeu de chaises musicales illustre au passage combien, comme tous les régimes totalitaires, le Kremlin valorise la loyauté sur la compétence ».

Je ne veux pas être désobligeant mais cette façon de faire est commune à tous les régime. Il suffit de voir les bras cassé qui nous gouvernent de puis les années pour en être convaincu.
Un minimum d’objectivité serait la bienvenue.

Cordialement.

Répondre
Nicolas Lecaussin 14 mai 2024 - 9:58

Faut pas exagérer ! D’abord « tous » les régimes démocratiques ne font pas ça, loin de là, sinon, ce serait le tiers monde comme en Russie. Et je n’ai pas vraiment vu à la tête de l’armée, des pieds nickelés qui n’ont mâma pas fait le service militaire comme en Russie !
NL

Répondre
COURTOUX bruno 14 mai 2024 - 11:15

Cher Nicolas,
Vous devriez lire le dernier livre d’Emmanuel Todd , la défaite de l’occident, vous seriez surpris du nombre de bobards qui circulent à propos de la Russie.

Répondre
Nicolas Lecaussin 15 mai 2024 - 8:15

Je vous ai déjà répondu que nous avons même écrit sur le livre de Todd. Qui se trompe comme vous. D’ailleurs, vous n’avez même pas eu l’honnêteté intellectuelle de le reconnaître après m’avoir envoyé des stats que vous n’avez pas comprises !

Répondre
Philippe COMPTE 15 mai 2024 - 9:35

Bonjour,

Outre qu’il faudrait définir ce que signifie vraiment « régime démocratique » [le sommes-nous en France, vu le nombre de lois liberticides mises en place et le peu de cas que nos dirigeants font de l’avis des français], je n’ai jamais dit que TOUS les régimes démocratiques le faisaient mais que c’était commun à tous les régimes [démocratiques, totalitaires où autres]. Il suffit de voir les jeux de « chaises musicales » à chaque fois qu’il y a un remaniement ministériel [afin de ne pas « léser » certains « soutiens » au régime en place], pour comprendre que l’intérêt de la France et des français n’est pas vraiment la priorité première de ces gens-là. Sans compter le peu de cas qu’ils font de nous [« sans dents », « des gens qui ne sont rien », etc.].
Concernant la Russie, que cela plaise où non, Poutine est élu démocratiquement. On peut certes douter de la régularité du vote [ mais il en est de même en France], encore faut-il pouvoir le prouver concrètement, hors incantations stériles.
Quand au fait qu’en Russie ce serait le « tiers-monde », je vous laisse cette affirmation gratuite. Je note simplement que dans certains quartiers français, on s’en rapproche [du tiers-monde] certainement plus qu’en Russie.
Autre chose. Florence Parly, ancienne ministre des armées, avait-elle effectuée son service militaire? Non! Et les autres ministres de la défense? Ce serait intéressant de se renseigner, non?

Cordialement.

Répondre
Nicolas Lecaussin 15 mai 2024 - 8:14

Mais je ne comprends pas pourquoi vous n’allez pas en Russie (pas à Moscou ou Saint Pétersbourg), voir de vos propres yeux. Quand on se prend au moins 5 ans colonie pour avoir critiqué le régime, soi-disant élu !!! Mais vous n’y connaissez rien ! Je connais un peu plus que vous la Russie…Concernant Florence Parly, je ne me rapp pas l’avoir en uniforme de militaire avec une dizaine de médailles sur la poitrine comme Choïgu ! Le poutinisme vous rend sourd et aveugle.

Répondre
Philippe COMPTE 17 mai 2024 - 12:29

Bonjour,

Incroyable. Dès que l’on est pas d’accord avec vous, vous « montez sur vos grands chevaux » [désolé mais c’est le cas. Aucun mépris dans ce propos].
Pour vous, pas de juste milieux. Soit « poutiniste » soit anti Poutine. Désolé mais ça ne fonctionne pas ainsi.
Premièrement je n’ai jamais dit que la Russie était un paradis. Mais ce n’est pas non plus un enfer. Et ce n’est pas parce que je n’y suis pas aller que je n’y connais rien. Pour voyager, il faut des moyens financiers que je n’ai pas, moi. De plus, c’est un reproche connu et non valide car le fais d’aller sur place ne veut pas dire tout voir et tout comprendre. Loin s’en faut. Il suffit de se rappeler le cas de ces « intellectuels » qui visitaient l’URSS sous Staline!!! Pourtant, ils étaient bien aller sur place, non? Donc, tout dépend l’état d’esprit dans lequel on est lors d’une visite. Il faut un minimum de neutralité et d’objectivité. C’est tout ce que je demande.
Vous m’accusez donc (gratuitement) de « poutinisme » alors que, contrairement à ce que vous semblez croire, je ne le suis en aucune manière. Je ne suis donc ni sourd, ni aveugle rassurez-vous mais acceptez que l’on puisse être en désaccord avec votre vision des choses. Sinon, pourquoi laisser la possibilité de mettre des commentaires.
Concernant Florence Parly, qui n’était qu’un exemple parmi d’autre, vous parliez de ministres de la défense qui n’avaient pas fait leur service militaire, pas de médailles. Relisez-vous.

Voilà! J’espère ne pas être censuré.

Cordialement.

Nicolas Lecaussin 17 mai 2024 - 9:43

J’ai publié des dizaines de données sur la Russie dont le fait que tous les pays de l’UE, y compris la Bulgarie, ont un PIB/hab plus élevé. Vous contestez ce que j’écris sans apporter aucune preuve. Choïgu et aussi d’autres crapules autour de Poutine se sont retrouvés en uniforme avec des médailles plein la poitrine alors qu’ils ne sont pas militaires, juste des valets mafieux de Poutine. C’est ce que je voulais dire…

Philippe COMPTE 20 mai 2024 - 9:47

Bonjour,

Et voilà, encore censuré. Ca devient un réflexe. Et vous vous dites partisans des « libertés ». Commencez déjà par les appliquées vous-même et mettez votre orgueil de côté car, que cela vous plaise où pas, vous n’avez pas nécessairement raison. Et ce n’est pas en censurant ceux qui ne pensent pas comme vous que ça change cette réalité.
De plus, ça ne vous grandi pas. Bien au contraire. Si la vérité vous fait peur, je n’y peut rien.

Je sais que ce texte sera AUSSI censuré mais tant pis, puisqu’il est pour vous.

Cordialement.

Nicolas Lecaussin 20 mai 2024 - 2:49

L’IREF n’est pas un blog ou une plateforme pour poutinolâtres qui pensent détenir la vérité ! Vous avez des dizaines de sites et de blogs où vous pouvez publier votre vérité !

louis 14 mai 2024 - 8:26

la loyauté par rapport a la compétence ?? bien sur nos chefs d’états ne font jamais ça !😆

Répondre
pierre-georges thomas 14 mai 2024 - 10:03

Loyaute par rapport a competence dans les dictatures? mais alors ce raisonnement me donne a penser que nous sommes en dictatures car question amateurisme et bras casses ce gouvernement bien de chez nous en est un exemple d’incompetence! comme quoi avant de voir la paille dans l’oeil du voisin peut etre faudrait il voir la poutre dans le notre!

Répondre