Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5440

par ,

Les étudiants américains remercient les riches !

Il est très probable que les étudiants américains apprécient plus les riches que Thomas Piketty. On sait que les frais d’inscription dans les universités sont élevés aux Etats- Unis mais, à part les dogmatiques gauchistes qui font semblant de ne rien voir, on sait aussi qu’il existe tout un système de bourses grâce auquel les étudiants sans ressources peuvent poursuivre leurs études. Ces bourses proviennent surtout de dons privés, versés par des fondations ou des personnes privées, souvent anciens diplômés de l’université en question. Pour certaines grandes universités américaines, ils sont si importants qu’ils leur permettent de ne réclamer à leurs étudiants qu’une faible partie de ce qu’ils devraient payer – les rentrées en frais de scolarité ne représentant qu’environ 10% de leur budget. Le reste est couvert par ces dons, auxquels s’ajoutent souvent des contrats passés avec des entreprises.
A l’automne dernier, par exemple, la faculté de médecine de l’Université Cornell, Weill Cornell Medicine, à New York, a annoncé la création d’un programme de bourses d’études de 160 millions de dollars visant à payer les frais de scolarité de tous ses étudiants ayant des besoins financiers. Le fonds est soutenu par la Starr Foundation, affiliée à l’ancien PDG d’AIG, Hank Greenberg, et à Sanford Weill, l’ancien PDG de Citigroup, qui sont les principaux donateurs. L’année dernière, l’Université de New York avait annoncé un financement de 450 millions de dollars de la part de donateurs privés pour couvrir les frais de scolarité de tous ses étudiants en médecine. L’Université de Columbia avait aussi ouvert un fonds de bourses d’études de 150 millions de dollars, alimenté par l’ancien PDG de Merck, Roy Vagelos, et son épouse. À la fin de l’année dernière, Johns Hopkins University a reçu 1,8 milliard de dollars de la part de Michael Bloomberg et au printemps dernier, Robert Smith, président-directeur général de Vista Equity Partners, a payé les frais de tous les étudiants inscrits en 2019 au Morehouse College (université privée située en Georgie).
Les étudiants américains en économie ont sûrement des cours consacrés aux travaux de Piketty. C’est normal mais ils doivent savoir que ce sont ces riches exécrés de Piketty qui payent leurs études.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Augmenter les impôts des riches ne fait pas augmenter les recettes

Pour l’économie de la France, il faut plus de Bernard Arnault


Bret Easton Ellis : White
(Robert Laffont, 2019)

Certains haïssent plus les riches qu’ils n’aiment la cathédrale Notre-Dame



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies