Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Roupie V

Roupie V

Bernard Deforge

par
186 vues

Et si , par son  souci de l’universel, Bernard Deforge donnait un nouveau souffle à  la poésie ? Le titre allégorique de son dernier  recueil est à lui seul une promesse, celle de l’éternel humain qui roule  comme la roupie à travers « les parcelles du cosmos », tout en sachant que le bonheur est « un carré de cristal ».  Sans doute l’helléniste puise son inspiration  dans  le tragique de la Grèce antique, soucieux de faire aimer l’existence sans en ignorer les angoisses métaphysiques.  Ses poèmes éclectiques ne  laissent aucun indifférent. Dans ses apostrophes aux  petites filles  Mona et Liselotte, comment ne pas songer à la Joconde ou aux aquarelles  de Liselotte Vogel-Steinbach ?

Le poète ne reste pas à l’écart de la politique. Courageux  il ironise sur cette  « macronade », où le « en même temps » fait de Macron  et Macronne  un « couple de pierre » et de pitrerie européenne . « Les peuples sont en larmes », seul l’aveugle voit le coupable, « C’est votre jeune chef ».  Heureusement Eros estompe les déceptions de la vie : « Au commencement était Amour » et puis la tendresse d’Hélène est toujours là , cette « parenthèse amoureuse » qu’il bénit même si au désir il « préfère l’esprit et l’infini ». Car celui qu’on appelle le Ressuscité, « s’Il n’est plus là, c’est qu’Il est là »…

Achetez le livre

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Laissez un commentaire