Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le groupe LR à l’Assemblée va présenter deux propositions de loi pour faciliter l’expulsion des étrangers

Le groupe LR à l’Assemblée va présenter deux propositions de loi pour faciliter l’expulsion des étrangers

par
190 vues

Depuis la réforme de la Constitution de 2008, chaque groupe parlementaire de l’Assemblée nationale (15 députés minimum), hormis celui de la majorité, a ce que l’on appelle une niche parlementaire : au cours d’une journée déterminée à l’avance, les députés d’un groupe ont la possibilité de choisir l’ordre du jour de séance et de présenter les textes de leur choix, se passant de l’aval de la Conférence des Présidents, et du Gouvernement.

Arrivant le 1er décembre, la niche LR sera particulièrement scrutée. Pivot à l’Assemblée, d’autant qu’il peut s’appuyer sur le Sénat qui est de la même couleur politique, ce sera l’occasion pour le groupe LR de mettre sous pression l’Exécutif et de faire montre de son indépendance en pleine lutte pour la présidence du parti, dont les élections internes arriveront le week-end suivant.

Habilement, le groupe a cherché à couper l’herbe sous le pied du ministre de l’Intérieur (et du Rassemblement national par la même occasion) en devançant le projet de loi sur l’immigration présenté au Sénat au mois de janvier. Aussi va-t-il déposer deux propositions de loi pour faciliter l’expulsion des étrangers.

La première sera portée par Mansour Kamardine, député de Mayotte, et vise à assouplir les procédures d’expulsion des étrangers « constituant une menace grave pour l’ordre public ». La seconde, défendue par Eric Ciotti, prévoit de créer une juridiction spécialisée pour l’expulsion des étrangers délinquants. A l’heure actuelle, le droit des étrangers est géré de manière assez byzantine par le juge judiciaire et le juge administratif.

Chalengeur à la tête du parti, Aurélien Pradié déposera aussi une proposition de loi qui vise à interdire le foulard islamique « peut-être même dans l’espace public »…

En attendant des mesures plus fortes, comme la suppression du droit du sol ou la gestion des demandes d’asile hors des frontières, ces propositions auront le mérite de susciter le débat et pourquoi pas même, de faire avancer légèrement les choses.

Vous pouvez aussi aimer

2 commentaires

noyon 10 novembre 2022 - 3:43

Je n’ai plus confiance dans L.R., dans cette Droite ! depuis même l’U.M.P. après 2008….Je n’y reviendrai pas. Mieux vaut carrément Reconquête qui a remis sur le tapis Médiatique et avec brio ce que le R.P.R. avait abandonné. Donc Zemmour le 1er à y revenir alors que le R.N. chassait en Terre pour le Social, pour le Pouvoir d’Achat en 1er, bien que la France détienne la médaille d’or en budget social. Mais si la France ne supporte pas ces dizaines de milliards que coûtent ces OQTF restés sur le territoire, et les étrangers en prison, et le coût des agressions en temps passé de la police et justice, ce sont des dizaines de milliards dispo pour le Pouvoir d’achat….

Répondre
Obeguyx 10 novembre 2022 - 5:08

Il serait plus judicieux de toiletter les actuelles lois qui « emmerdent » tout le monde que de penser à faire une ou deux lois de plus … Plus cons que LR t’es socialo bobo … Mort aux cons !!!

Répondre

Laissez un commentaire