Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus (...)

Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

dimanche 18 juillet 2021, par Gabriel Collardey

L’Espagne n’a pas le niveau de vie de la France. Elle n’a pas non plus sa dépense sociale. Mais elle a un système d’organisation territoriale fonctionnelle. Les communautés autonomes disposent, pour la plupart d’entre elles, de compétences en matière de santé. De fait, la vaccination relève des communautés. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, l’Espagne a vacciné plus de 60% de sa population à une dose et 47% à deux doses au 15 juillet. Surtout, les communautés vaccinent à flux tendus, pratiquement 100% des doses qu’elles reçoivent sont administrées. Sur les deux dernières semaines, les EHPAD n’ont recensé aucun mort par coronavirus. L’explication fera certainement sourire les antivaccins. En effet, 100% des plus de 80 ans ont été vaccinés contre seulement 80% en France. Les résultats sont impressionnants. “Las residencias” l’équivalent de nos EHPAD avaient payé le prix fort de l’épidémie sur l’année en cours, également l’été dernier. Il ne faut pas mobiliser la variable météo pour justifier cette baisse soudaine de mortalité. L’Espagne est aussi le pays le moins réticent à la vaccination, les habitants se vaccinent par civisme et en pleine responsabilité. L’Espagne est un exemple à suivre, les faits confirment l’efficacité vaccinale.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Espagne-l-exemple-concret-de-l-efficacite-du-vaccin-pour-les-plus-fragiles

Vos commentaires

  • Le 19 juillet à 03:58, par Yves Montenay En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    Bravo, continuez ! Une partie du libéraux sont en train de dérailler

  • Le 19 juillet à 08:43, par Nicolas Carras En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    Bonjour,

    Sur quelle étude vous basez-vous pour affirmer qu’il y a corrélation entre le vaccin et le fait que les EHPAD n’ont recensé aucun mort ces deux dernières semaines ?

    Merci de nous donner votre source.

  • Le 19 juillet à 09:03, par Serge CIBOXER En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    "exemple concret d’efficacité...Espagne exemple à suivre..."
    Hum ! Quand les destinations Espagne et Portugal sont déclarées "à éviter", par l’Allemagne, la Suisse, la France etc...), il y aurait comme un problème de discours.
    Cet article est un modèle du genre made in "100% pur sophisme" !!!
    Perso, non ENCORE vacciné, je suis PRO VACCIN... thérapeutique et anti vaccin business. PAS PAREIL !
    Par ailleurs, simplet comme je suis, j’observe que plus il y a de vaccinés, plus la contamination augmente. Fi de l’"asymptomatie" et de sa signification technico-scientifique... politiquement incorrecte.
    C’est avec ce genre de publications que les ayatollahs anti vaccin peuvent nourrir une part de leur relative légitimité, et que les sceptiques renforcent leur sceptisisme.
    Curieux que ce soit la sérieuse et pertinente IREF qui publie ça !

  • Le 19 juillet à 09:03, par Jean-Maurice PARNET En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles


    Message transmis -----
    De : Jean-Maurice Parnet <intelligenceco@yahoo.fr>
    À : Président de la République française <secretariat.president@elysee.fr>
    Cc : president@assemblee-nationale.fr <president@assemblee-nationale.fr> ; president@senat.fr <president@senat.fr> ; premier.ministre@gouv.fr <premier.ministre@gouv.fr>  ; president@europarl.europa.eu <president@europarl.europa.eu> ;
    Envoyé : samedi 17 juillet 2021 à 11:29:15 UTC+2
    Objet : Fw : Allocution de Macron : vers un paternalisme autoritaire de l’État français, Et plus d’actu ! La peur du virus nous a-t-elle fait perdre la tête ?

    La peur du virus nous a-t-elle fait perdre la tête ?

    Nous sommes devenus en un rien de temps une armée de bons élèves à l’écoute d’autorités imbues de l’immense pouvoir etc...

    ***
    Cet excellent papier (d’un professeur de cardiologie renommé), au ton mesuré et sans excès, a été publié il y a plus de 10 mois : si vos lieutenants chargés de la santé publique dans notre pays lui avaient consacré la moindre importance, on n’en serait pas là aujourd’hui.

    Toujours sur le thème du "stupide souhait de faire peur", ...
    1/France-Info ("Rance-Intox" ?) publie aujourd’hui des stats (degré de fiabilité ?) indiquant env. 11 000 nouvelles contaminations pour la journée d’hier = 17 personnes "atteintes" pas "malades" pour une ville moyenne de 100 000 habitants : il serait "correct" et "sain" (2 adjectifs à introduire plus systématiquement dans le vocabulaire de la communication publique sur le virus chinois), à titre de comparaison, d’indiquer au "Bon Peuple de France" combien de nos concitoyens sont hospitalisés chaque jour pour de VRAIES pathologies comme cancers, leucémies, AVC susceptibles d’entraîner la mort, maladies mentales, etc...

    2/Depuis mars 2020 (1er confinement), je consulte 2 à 3 fois par mois le site :
    https://www.worldometers.info/coronavirus/
    (j’ai demandé à plusieurs reprises à l’équipe de votre ministère de la Santé de m’indiquer le degré de fiabilité de ce site ; sans nouvelles dlp, j’en ai déduit qu’il était assez fiable sinon, ils se seraient empressés de le mettre en pièces) ; le site distingue, sur les personnes atteintes, depuis 16 mois, en France,
    - le "pour mille" des personnes atteintes d’une forme "mild" (asymptomatique ou peu symptomatique) du virus chinois
    - du "pour mille" des personnes atteintes d’une forme "serious or critical" (qui pourrait se traduire par "nécessitant une hospitalisation" ?)...
    ...Depuis 16 mois, la SECONDE forme représente 1 ou 2 pour MILLE quand la situation est "sous contrôle", 3 et très rarement 4 pour MILLE en période de pic de l’épidémie.
    Les personnes douées d’un cerveau ET SACHANT S’EN SERVIR en déduisent que quand, comme aujourd’hui, on nous parle - à Radio France Pravda - de "11 000 nouvelles personnes contaminées le 16 juillet", cela signifie que - au max - 33 individus (= 3 pour mille, majoritairement septuagénaires et plus âgés) sur l’ensemble du territoire (métropolitain ?) vont se retrouver hospitalisées et que le solde, soit 10967 individus (majoritairement en dessous de 60 ans) vont continuer à vaquer à leurs occupations habituelles (et incidemment à éventuellement contaminer d’autres concitoyens : ils ne sont pas MALADES, mais seulement CONTAGIEUX ; dans les pays dits "civilisés", les10 967 sont mis à l’écart de la population générale pendant une douzaine de jours, le temps que leur charge virale devienne inoffensive, tout en étant traités tout à fait humainement !).

    Depuis que des milliers de citoyens vous disent ou vous écrivent chaque jour des choses sensées, il serait convenable de leur répondre sur le fonds plutôt que de leur répéter, comme une crécelle ou un perroquet ou une pie bavarde en chaleur, "Faites-vous vacciner, faites-vous vacciner" !
    Ainsi quand ils vous demandent pourquoi, parallèlement au vaccin, ...
    - vous n’avez pas suggéré aux Français d’augmenter leur immunité et de continuer à faire du sport, ou au moins de l’exercice ;
    - pourquoi vous n’avez pas - en liaison avec les 26 autres pays de l’UE - demandé aux scientifiques de continuer à mener des études à grande échelle sur l’effet - OU NON ! - des traitements médicamenteux (HCQ avec ou sans antibiotique, avec ou sans zinc ; ivermectine ; etc...) qui ont apparemment été couronnés de succès dans certains coins de France et dans beaucoup de pays étrangers, ...
    VOUS POURRIEZ AVOIR LA DECENCE DE LEUR REPONDRE.
    Ca renforcerait le niveau de confiance - encore bien faible - dont vous "bénéficiez" suite aux innombrables couacs dont vous vous rendez coupables depuis janvier 2020 (et même depuis décembre 2019 puisque, entre Noël 2019 et le Nouvel An 2020, le Quai d’Orsay a superbement ignoré les "warnings" insistants qui lui venaient de l’ambassade de France à Beijing à propos des évènements sanitaires de Wuhan).

    NB. Vous êtes tous très occupés et nul ne peut vous demander de répondre INDIVIDUELLEMENT aux Français qui ont un cerveau et l’utilisent quotidiennement. Mais vous pourriez créer une page "Virus chinois" (PAS "Covid" !) sur le site de la Présidence de la République (pas le site du ministère de la Santé très démonétisé !) pour répondre aux questions les plus prégnantes.
    Merci

  • Le 19 juillet à 10:36, par Nicolas Carras En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    Yves Montenay : "Bravo, continuez ! Une partie du libéraux sont en train de dérailler"

    Quels libéraux déraillent, et en fonction de quoi ?

    Quelles études prouvent que c’est uniquement le facteur vaccin qui engendre le fait qu’il n’y a pas eu de morts ces deux dernières semaines en Espagne dans les EHPAD.

    Qui nous dit qu’il n’y a pas d’autres facteurs qui ont généré cela.

    Je suis libéral, je ne suis pas dans la pensée magique.

    Donc j’aimerais savoir ce qui prouve ce qu’affirme Gabriel Collardey.

  • Le 19 juillet à 10:40, par paul En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    Le vaccin est toujours en stade expérimental. Les études ne sont pas finalisés. En juillet on devait avoir les analyses sur 1 an. On n’en parle pas. Est-ce parce que les résultats ne sont pas si concluant que çà ?.
    Avant de dire que sur une courte période on est sauvé, il faut voir le long terme. Les faibles de l’année dernière n’existent plus cet année et donc cela peut expliquer le bon résultat.
    Lors de la canicule de 2003, elle avait fait 15 000 morts entre le 4 et le 18 août 2003, mais ensuite moins de mort naturel pendant 6 mois pour atteindre la courbe usuelle. C’est pourquoi j’aurai souhaité plus de sérieux et de recul au lieu d’article à sensation.

  • Le 19 juillet à 10:52, par Guilbert En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    Vous attribuez au seul vaccin l’arrêt de mortalité en Espagne, nous sommes moins vaccinés en France et la mortalité est insignifiante...
    Pourquoi selon vous ?
    Parce que le variant delta ne tue que très peu et se soigne comme une grippe !

  • Le 19 juillet à 13:56, par Michel C. En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    L’Espagne se vaccine par civisme ???
    Donc le vaccin est tellement efficace qu’il protège seulement des vaccinés mais pas du virus !
    Une chose sûre, il protège l’industrie pharmaceutique en cas d’une énième erreur, grâce à l’intervention de l’état (nos impôts).

  • Le 19 juillet à 14:10, par PICOT En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    En effet, l’Espagne est un exemple à suivre : pas d’obligation vaccinale chez eux, dirait on.

  • Le 20 juillet à 13:00, par Gabriel Iref En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    Chers lecteurs
    le but de cette pendule est de donner des faits, la réalité est celle-ci la baisse des hospitalisations et des formes graves de covis, est flagrante chez les vaccinés deux doses. Malheureusement, l’Espagne n’a vacciné que 60% de la population a une dose, il faudrait au moins 80% de vaccinés à deux doses pour avoir un impact significatif sur les contaminations. toujours n’est-il que si le nombre de cas augmente, le nombre d’hospitalisation stagne, cet indicateur est le plus important

    https://www.lesechos.fr/economie-france/social/le-variant-delta-ne-remet-pas-en-cause-la-tres-grande-efficacite-vaccinale-1332820

  • Le 26 juillet à 09:49, par Obeguyx En réponse à : Espagne : l’exemple concret de l’efficacité du vaccin pour les plus fragiles

    De tout temps la France a toujours confondu fonctionnel et fonctionnaire. Tout est dit !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière