Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Et maintenant, les politiques veulent nous « accompagner »… jusque dans nos lits

Et maintenant, les politiques veulent nous « accompagner »… jusque dans nos lits

par
1 240 vues

Lors d’une interview sur Europe 1, la ministre des Solidarités et des Familles de France, Aurore Bergé, a prononcé quatorze fois le verbe « accompagner ». Il faut « accompagner… les familles pour qu’elles fassent plus d’enfants (comment ?), « accompagner » les couples qui veulent avoir un enfant, « accompagner » les familles où les pères sont défaillants,  « accompagner les mères et les enfants », il faut aussi « accompagner les aidants », « accompagner » les personnes en difficulté, etc… Interrogée (on se demande un peu pourquoi) sur l’Arménie, sa position est également très ferme : il est hors de question de laisser tomber les Arméniens, on a débloqué des fonds d’urgence pour les « accompagner » et les soutenir. Plus généralement, à la question du journaliste : « Qu’est-ce qu’on attend pour sanctionner l’Azerbaidjan ? elle répond avec une grande autorité : « Les décisions qui doivent être prises seront prises. » Le Quai d’Orsay est rassuré.

Aurore Bergé n’est pas la seule, depuis quelques semaines, à vouloir « accompagner » tout le monde dans toutes les directions, et ce n’est probablement pas un hasard. Il semble que la consigne ait bel et bien été donnée de remplacer ainsi le verbe « protéger », il y a peu omniprésent mais devenu urticant et que l’on n’entend quasi plus. Elle n’est pas la seule non plus à adopter ce ton protecteur, maternel, suffisant, assuré, ce débit mitraillette, ces réponses à tout, dégainées sans l’ombre d’une hésitation… Les décideurs politiques sont tous les mêmes : ils veulent nous prendre en charge jusque dans nos lits. Ils ne peuvent pas s’en empêcher. A défaut de réformer, ils accompagnent.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

8 commentaires

Laurent46 7 octobre 2023 - 5:20

La pilule bleue va être remboursée par la sécu

Répondre
Broussard 7 octobre 2023 - 5:49

il ne lui manque plus que de nous accompagner aux toilettes ;
l’annoncera-t-elle à sa prochain interview ;
quand les chaînes d’ « information » cesseront-elles de tendre leurs micros à n’importe qui pour ramener inutilement sa fraise ?
Christian B.

Répondre
BYL 7 octobre 2023 - 6:10

Bien sur, à les attendre, nos politiciens savent tout pour faciliter la vie des français. Hors, quand on voit les résultats de leur politique, ils démolissent presque tout ce qu’ ils touchent. Ils innovent tous les jours mais sans résultat.
Sauf la dette, les impôts et les taxes.
Faites marcher la France plutôt que de nous imposer l’Europe .

Répondre
JANDEL 7 octobre 2023 - 6:15

Ils nous accompagnent même pour éliminer les punaises de nos lits !!!!!!!

Répondre
Almaviva 7 octobre 2023 - 8:45

C’est plus fort qu’eux ! ils veulent tout contrôler !! QU’ILS NOUS FOUTENT LA PAIX !!

Répondre
Tursan 7 octobre 2023 - 1:46

« Accompagner » ceux qui cassent les écrans de leurs smartphones, en allégeant par une aide (subvention) la facture de réparation. Avec un motif « écolo », l’on favorise ceux qui ne prennent pas soin de leur appareil, souvent les mêmes!

Depuis quelques années, l’on dit « accompagner » les agriculteurs ou autres professionnels qui subissent de nouvelles restrictions, lois, normes, taxes, interdictions, pour faire passer les pilules amères…
Plutôt que leur tenir la main, il faudrait les laisser libres et responsables.

Répondre
Oncpicsou 8 octobre 2023 - 6:02

Ces littéraires stériles nous « gouvernent » par le vocabulaire standard qu’on leur a enseigné:  » il sera fait ce qui doit être fait » – « pour vous accompagner » –  » avec la plus grande fermeté  » – etc.
Les camelots de la politique ont pris le pouvoir depuis trop longtemps !
La mémoire et les insomnies ne remplaceront jamais l’intelligence… mais vous feront réussir en politique.

Répondre
Oncpicsou 8 octobre 2023 - 7:19

Ces baratino-littéraires stériles nous « gouvernent » par le vocabulaire standard qu’on leur a enseigné:  » il sera fait ce qui doit être fait » – « pour vous accompagner » –  » avec la plus grande fermeté  » – etc.
Les camelots de la politique ont pris le pouvoir depuis trop longtemps !
La mémoire et les insomnies ne remplaceront jamais l’intelligence… mais vous feront réussir en politique.

Répondre