Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » 5 ministres à la Santé et 4 à l’Education nationale en seulement deux ans

5 ministres à la Santé et 4 à l’Education nationale en seulement deux ans

par
435 vues

Il paraît que l’Education et la Santé sont les priorités du gouvernement et d’Emmanuel Macron. Selon eux et selon des dizaines de rapports et de notes, il faut absolument réformer ces domaines qui phagocytent des sommes colossales d’argent public et emploient des millions d’agents. Difficile néanmoins de le faire lorsque la durée de vie  d’un ministre à la tête de la Santé est de 4.8 mois et à l’Education nationale, de 6 mois. Entre janvier 2022 et janvier 2024, la Santé a connu 5 ministres : Olivier Véran, Brigitte Bourguignon, François Braun, Aurélien Rousseau, Agnès Firmin-Le Bodo et l’Education nationale, quatre : Jean-Michel Blanquer, Pap Ndiaye, Gabriel Attal, Amélie Oudéa-Castéra.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

3 commentaires

Roven 14 janvier 2024 - 9:28

Il n’y a qu’un premier ministre, il n’y a qu’un seul ministre : Macron.
Les autres sont des porte-serviettes qui passent pour faire vitrine, sans que rien ne change…
Cet homme intelligent, mais purement cynique, sans programme pour le pays, casse les institutions démocratiques, casse le gouvernement, casse les budgets et les administrations, bref casse la France pour servir un objectif unique : son maintien au pouvoir. Nous allons payer cher ses dégâts : santé, éducation, sécurité, défense, diplomatie, centralisation nocive, éléments de langage propagandistes… Rien ne va plus.
La montée du Front National s’explique par l’idée que désormais, personne ne peut faire pire que lui : il y a un « tout sauf Macron » comme il y eut naguère un « tout sauf Le Pen ». Si elle est élue après lui, ce sera sa seule réussite…

Répondre
Jacques Baudouin 14 janvier 2024 - 3:56

Nous avons la démonstration, une fois de plus, que les priorités de macron ne sont que des leurres pour endormir les français. Les diagnostics de ces deux ministères sont archi connus, il suffit maintenant d’AGIR ! Mais macron est incapable de prendre une décision car le courage n’est pas sa première qualité.
Réponse à Roven : Arrêtez de dire que macron est intelligent. Un dirigeant intelligent est celui qui fait que son entreprise prend les bonnes décisions et remédie à ses dysfonctionnements. Non macron n’est pas intelligent ! S’il était patron d’une entreprise il serait très vite lourdé par le Conseil d’Administration car, il est incapable de tenir ses objectifs et d’avoir des R E S U L T A T S.

Répondre
Erik 16 janvier 2024 - 10:00

Priorités, il faut comprendre dans quel sens : celles de les faire disparaître totalement du service public pour les passer au privé ! Voilà pourquoi ces deux secteurs d’intérêt général sont volontairement laissés à l’abandon, saccagés, sacrifiés sur l’autel du fric. Ne soyons pas dupes.

Répondre