Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

France : échec de l’Etat, échec des politiques ?

Les débats actuels et le contenu des programmes de la majorité des candidats à la présidentielle prouvent que les politiques français n’ont rien compris. Sont-ils à ce point autistes ? Ne voient-ils pas que le monde change et que pratiquement tous les pays – riches et démocratiques – ont réformé leur Etat et redressé leurs fondamentaux économiques ? Ne voient-ils pas que les taux de chômage dans ces pays sont deux à trois fois moins élevés qu’en France ? On se demande s’il n’y a pas une sorte d’inconscience chez eux… On espère se tromper, sinon la France aura du mal à s’en sortir.

Si l’on excepte la proposition d’un IS à 25 % (qui est aussi celle de François Fillon et celle de… l’IREF), le programme présenté par le candidat Macron a donné l’impression d’un non-événement pathétique suscitant la perplexité autour du thème de la France « irréformable ». Rapprochement des retraites du public et du privé : pour faire quoi ? C’est plutôt confus. Baisse de 120 000 postes de fonctionnaires mais hausse du nombre des enseignants… ? Allez comprendre !

Ce qui a été clair en revanche, c’est que l’objectif de Macron est « universel » : il propose une allocation chômage « universelle », une retraite « universelle », une formation professionnelle « universelle », un héritage « universel », etc… Tout cela organisé par l’Etat, bien entendu. Le ministre Macron qui libéralisait certains secteurs de l’économie française a disparu au profit du candidat interventionniste qui croit que les promesses irréalistes font gagner l’élection.

Il faut reconnaître que l’ambiance actuelle n’augure rien de bon. Le candidat Fillon consacre plus de temps à se défendre et à attaquer les juges qu’à présenter son programme. Avec Marine Le Pen, nous risquons d’avoir deux candidats sous le coup d’enquêtes judiciaire. Comme à leur habitude, les politiques mis en cause déclarent d’abord « s’en remettre et faire confiance à la justice de leur pays », mais si la décision ne leur convient pas, ils sont « victimes » de la justice. Il est évident néanmoins que l‘acharnement des juges et le calendrier des révélations concernant le candidat Fillon sont bizarres... Fillon reste en tout cas le seul à présenter un vrai programme de réformes.

Les politiques français sont-ils inconscients ?

Les autres candidats, à condition d’obtenir les 500 signatures, sont des candidats d’obédience marxiste. La France aura probablement le triste privilège d’une élection présidentielle avec plusieurs politiques se réclamant de l’idéologie communiste. C’est Insensé ! Ce ne serait pas un grand changement par rapport à l’élection présidentielle de 2012 lorsque, sur douze candidats, dix avaient un programme marxisant. Heureusement, que des signes encourageants nous parviennent d’autres pays. Theresa May, le Premier ministre britannique, a réitéré son attachement au libre-échange. Le discours de Trump au Congrès a montré une autre face du président des Etats-Unis : un homme qui, malgré des propos trop souvent à l’emporte-pièce, en appelle à la concurrence et à la responsabilité dans le domaine de la Santé, souhaite une baisse massive des impôts surtout pour les classes moyennes ainsi que le « school choice » pour tout le monde. Il s’attaque aussi au politiquement correct et aux ravages faits par l’écologisme de l’ère Obama. Peu de médias français ont remarqué que la Bourse de New York a gagné 3.2 trillions de dollars depuis l’élection de Trump en novembre et que, le jour de son discours au Congrès, le Dow Jones a pris 330 points, du jamais vu en une journée !

Non, la plupart des politiques français préfèrent avoir des yeux de Chimène pour l’autocrate du Kremlin à la tête d’un grand pays à l’économie tiers-mondiste, qui se débarrasse des journalistes et des opposants, qui truque les élections, qui manigance des coups d’Etat dans de petits pays comme la Moldavie ou le Monténégro, ce dont personne ne parle…

Nous avons souvent montré comment l’Etat a échoué dans ses tentatives de redresser la France et comment il faudrait justement changer de logiciel. Mais les débats actuels et le contenu des programmes de la majorité des candidats à la présidentielle prouvent que les politiques français n’ont rien compris. Sont-ils à ce point autistes ? Ne voient-ils pas que le monde change et que pratiquement tous les pays – riches et démocratiques – ont réformé leur Etat et redressé leurs fondamentaux économiques ? Ne voient-ils pas que les taux de chômage dans ces pays sont deux à trois moins élevés qu’en France ? On se demande s’il n’y a pas une sorte d’inconscience chez eux… On espère se tromper, sinon la France aura du mal à s’en sortir.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Programme Macron :
Les retraités ont du souci à se faire !

Fillon et Thatcher : points communs et différences


L’obsession gaulliste
par Eric Brunet (Albin Michel, 2016)

Laissons les Français choisir !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

J'ajouterais "l'échec des Français" !

le 7 mars, 09:34 par Astérix

Quelle est la réalité de la situation de notre Pays ?

L'état de droit n'existe plus, pas plus que le respect de la séparation des pouvoirs, fondement de tout pays libre.
La déontologie pour les médias est devenue un gros mot.
Pour eux, la présomption d'innocence est passée aux oubliettes et dorénavant, il est admis qu'il appartient aux médias de rendre la Justice et de condamner sans la moindre preuve irréfutable ; ils se sont substitués aux tribunaux sans avoir à rendre des comptes.
L'administration a la possibilité de créer chaque jour de nouveaux règlements et normes imbéciles destinés à nuire aux entreprises, à les paralyser le plus possible et aux particuliers en leur demandant de remplir toujours plus de papiers inutiles, le tout sans le moindre contrôle et sans avoir à rendre des comptes aux Français qui les font vivre grâce au secteur privé étrillé de toute part..!?
Ainsi comme je l'affirme depuis des années, nous avons la preuve que la France a bien copié et appliqué le régime de l'ex-URSS.
Dès lors, je pose la question aux Français.
Êtes-vous contents et satisfaits ?
Voulez-vous continuer dans cette voie ?
Quand allez-vous arrêter de vous faire "empapaouter" toute la journée sans rien dire et quand allez-vous enfin réagir ?
La question est urgente et importante pour une raison toute simple :
La survie de LA FRANCE.

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications