Accueil » Emploi à vie : la plus terrible des inégalités

Emploi à vie : la plus terrible des inégalités

par Nicolas Lecaussin

Le débat est animé dans les médias ces jours-ci : les fonctionnaires sont-ils des privilégiés ? La question ne devrait même pas se poser. Dans la situation économique actuelle de la France, avoir un emploi – et une retraite – à vie, c’est le plus grand des privilèges. J’ai toujours eu beaucoup de mal à m’imaginer une fois dans l’administration et continuer son activité tranquillement jusqu’à la fin de ses jours. Je trouve que c’est l’injustice la plus criante qui puisse exister sur le marché du travail. Nos donneurs de leçon du gouvernement socialiste qui crie au loup à chaque fois que les mots marché, capitalisme ou libéralisme sont prononcés devraient surtout remédier à cette terrible inégalité. L’emploi à vie c’était dans les pays communistes pas da ns le monde d’aujourd’hui. La mondialisation, la concurrence, l’innovation, etc. nous ont rendus beaucoup plus riches mais nous obligent aussi à être beaucoup réactifs et plus travailleurs. Proposer un emploi à vie quelqu’un c’est lui proposer de se tirer une balle dans le pied. D’autres pays l’ont compris et ont supprimé le statut de fonctionnaire. C’est d’ailleurs au sein de l’’Etat qu’on devrait avoir le plus important turnover. Ne s’agit-il pas de l’argent des contribuables ?

You may also like

Laissez un commentaire