Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

Journal des Libertes
anglais
Accueil » Les privilégiés votent à gauche toute !

Les privilégiés votent à gauche toute !

par
3 055 vues

L’Insee vient de publier, en collaboration avec l’Institut Paris Région, « Les chiffres clés de la région Île-de-France ». Cette édition 2024-2025, véritable portrait de la région capitale, regorge de données. On y apprend ainsi que l’Île-de-France, seulement 2% du territoire français, abrite 19% de la population et 23% des emplois. Son PIB représente environ 31% de la richesse nationale et près de 5,3% du PIB de l’Union européenne. Elle est la première région exportatrice (24,3 % des exportations françaises) et importatrice (28,7 % des importations françaises) de biens. En 2023, 410 entreprises étrangères s’y sont implantées, créant plus 11 200 emplois. Elle est aussi, depuis plusieurs années, la première région touristique mondiale.

Le revenu disponible francilien est supérieur de 21% à celui de la France métropolitaine (27 060€ contre 22 358€),  le salaire horaire net moyen y est de 20,9€ contre 16,4€ en France métropolitaine (soit 27% de plus), et 64% des ménages franciliens sont imposés contre 53,4% en France métropolitaine.

Bien sûr, ces moyennes cachent de très grandes disparités. On peut cependant affirmer que les habitant de l’Île-de-France sont mieux lotis, dans bien des domaines, que les habitants des autres régions françaises. Pour certains, ils constituent l’élite de la France. Il est vrai que la main-d’œuvre francilienne est hautement qualifiée. Elle compte 34% des cadres français. Sa population active est composée à 44% de personnes diplômées de deuxième ou troisième cycle universitaire (contre 26% en France.

Eh bien devinez ce que fait cette élite quand elle est dans l’isoloir ? Elle vote à gauche, et même pour l’extrême gauche. Au premier tour des élections législatives, les candidats présentés par le Nouveau Front populaire (NFP) en Île-de-France ont obtenu 38,6% des suffrages, soit 10 points de plus que sur l’ensemble du territoire (27,9%).

Paris, pour ne prendre que cet exemple, a élu, le 30 juin 2024, 9 députés du NFP dont parmi les plus à gauche qui soient comme Sophia Chikirou, Sandrine Rousseau, Aymeric Caron ou Danièle Obono. Cette dernière a même recueilli plus de 64% des voix !

Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo depuis 2018, et par conséquent responsable, comme elle, de la situation financière catastrophique de la Ville, a lui aussi été élu au premier tour.

Vous avez dit « élite » ? On voit mal comment elle pourrait redresser la France !

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

15 commentaires

gillet 8 juillet 2024 - 8:09

Quant tous ces nantis devrons payer plus d’impôts,plus de taxes;ils comprendrons leurs aveuglements

Répondre
Eric 8 juillet 2024 - 12:54

Ils vont se faire trancher (verbe utilisé hier par le
hexagonal certes dans un autre contexte)comme à l’époque de la cohabitation Chirac /Jospin.
On va bien rire quand les bobos auront la gueule de bois

Répondre
Eric 8 juillet 2024 - 12:55

Lire: Me Chavez hexagonal

Répondre
Philbert Carbon 8 juillet 2024 - 1:35

Je conseille la lecture de l’article intitulé « C’est un programme économique crédible ! » : ces jeunes travaillent dans la finance et votent NFP, paru sur le site des Echos (https://start.lesechos.fr/societe/engagement-societal/cest-un-programme-economique-credible-ces-jeunes-travaillent-dans-la-finance-et-votent-nfp-2105977#utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_email_type=retention&utm_campaign=start_ambitieuse&utm_email_send_date=20240707).

Répondre
Thibault 8 juillet 2024 - 9:38

Je suis écœurée de voir que les électeurs du RN du 1er tour n’ont pas récidivé avec leur premier vote, j’ai honte pour eux. Ce sont des gens qui écoute les mensonges des autres partis qui ont menti sur le programme du RN ou l’on déformé en leur faisant peur.

Répondre
Mathieu Réau 12 juillet 2024 - 5:56

Ce n’est pas vrai : les dix millions d’électeurs du Rassemblement National du premier tour ont confirmé leurs votes au second. Mais la mécanique du désistement a permis aux seize millions de voix contraires, jusqu’alors éparpillées, de se rassembler pour les contrer.
Gagner un tiers de l’électorat ne suffit pas pour gagner un scrutin majoritaire. Le Rassemblement National a encore du monde à convaincre s’il veut un jour arriver au pouvoir. Le désordre dans lequel nos institutions se retrouvent aujourd’hui plongées y aidera peut-être…

Répondre
BARBARAY 8 juillet 2024 - 11:21

Il est vrai que seuls Paris et lIDF représentent LA France….. mais ils ont besoin des Territoires, et nous n’avons pas d’eux.
Peut-être devrions envisager un président représentant les Territoires uniquement et laisser les parisiens à leur ego démesuré.

Répondre
Mathieu Réau 8 juillet 2024 - 3:48

Paris draine à elle les cerveaux français (ceux qui ne partent pas à l’étranger). Paris et les grandes métropoles, plus généralement. Les vrais parisiens de souche sont rares, comme dans toutes les grandes villes, mais celles-ci attirent à elles et concentrent tout ce que le territoire national comprend d’égo démesurés, justement.

Répondre
gillet 9 juillet 2024 - 6:24

Le bricoleur du cahot a misé tout sur le fait que les électeurs ne votent pas pour un parti ou un candidat ,mais contre tel parti ou tel candidat.

Répondre
Fardin 9 juillet 2024 - 5:03

Mis à part les populations non intégrées de la couronne nord-ouest/ sud-est de Paris et de ses départements limitrophes, qui sont bien entendu la clientèle naturelle des gauchistes, il faut bien constater que les bobos votent à gauche par conformisme, bien encadrés par les médias mainstream. Ces gens là ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et seront bientôt muselés par la « nouvelle France ». Ils ne faudra pas alors venir pleurnicher.

Répondre
AlainD 9 juillet 2024 - 11:19

Et parmi ces nantis vous pouvez compter une très grosse part du showbiz, chez ceux là il est de bon ton de montrer que l’on vote à gauche dans les salons et soirées mondaines.

Répondre
Jean-Pierre Bardinet 13 juillet 2024 - 7:48

Ces citoyens de la Région IDF sont-ils complètement aveugles? Elire des éco-marxistes radicaux qui n’ont qu’une idée, leur piquer leur pognon, n’est-ce pas idiot?

Répondre
Duhamel 14 juillet 2024 - 2:04

La Gauche et ses fonctionnaires . Les placards dorés de la fonction Publique , les vacances a rallonge , les RTT qui donnent des jours de rattrapage ( lol) des horaires non respectés, des primes pour encourager les tire aux flancs pas de hiérarchie, des syndicats qui font la loi pour be rien faire , la ou il faut un salarié dans le Privé il en faut 2 dans le public etsans oublirr un taux l’absentéisme record . Oui , mais ceux sont des électeurs fidèles …

Répondre
duriiez 14 juillet 2024 - 2:45

Quand l’argent est devenu facile ou parti ailleurs il est normal d’être généreux avec l’argent des autres. Faut savoir se donner bonne conscience.

Répondre
Pasquier 14 juillet 2024 - 4:48

Dans les Yvelines, sur 12 circonscriptions, 7 ont voté pour un candidat macroniste, 4 pour le NFP et un seul pour LR !

Répondre