Accueil » Emmanuel Macron et la vocation des traîtres

Emmanuel Macron et la vocation des traîtres

par Radu Portocala

Le ralliement de M. Woerth à la noble cause macronarde me rappelle (certes, immodestement) quelques pages de mon livre « Le vague tonitruant ». J’en extrais ces lignes :

« Même les critiques les plus acerbes, ceux qui ne décèlent aucune qualité chez Emmanuel Macron, doivent reconnaître qu’il possède un don plutôt rare, que ses adulateurs se sont gardés de célébrer, du moins pour l’instant : celui de réveiller, plus ou moins involontairement, la vocation des traîtres. Il les séduit, il exerce sur eux un tel magnétisme que les malheureux, perdant l’empire de soi, vont à lui illuminés d’un bonheur nouveau, celui d’avoir trouvé enfin le mystérieux chemin au bout duquel réside la Vérité.

Les partis devraient lui être reconnaissants d’avoir ainsi fait le nettoyage qu’ils se refusaient depuis trop longtemps. […]

Ils parlaient avec fougue, selon le clan, de Chirac ou de Mitterrand, de Sarkozy ou de Hollande – dorénavant ils parleront avec la même fougue de Macron, jurant leurs grands dieux qu’ils ont toujours cru à son avènement. Tout juste s’ils ne diront, qu’avant sa descente parmi nous, le pain leur semblait fade et l’eau ne les désaltérait pas. »

Vous pouvez aussi aimer

12 commentaires

JR 10 février 2022 - 10:35

Bonjour, ce qui confirme bien que depuis un moment, voter LR , c’est voter pour une pochette surprise. V. Pécresse est représentative de ce flou artistique et des traditionnelles traitrises des LR. La France a bien la droite la plus bête de France. Charles au secours ! Merci. Bien à vous

Répondre
Pierre Bouchet 11 février 2022 - 8:45

Ce n’est même plus de la trahison, c’est l’appétence pour un poste ministériel et tous les avantages, notamment financiers, qui y sont attachés. L’amour de la France et la volonté de la servir sont bien loin !

Répondre
en fait 11 février 2022 - 9:23

OUI, l’homme est un traite pour l’Homme. Sans remonter à Sophocle, les antiques enjeux moraux ne comptent plus. Mais, nous avons toujours des cycles de trahison, à la limite pourquoi pas, si, c’est pour à la fin, le Bien du peuple. En France Jacques Chirac a trahi, dont Valéry Giscard, aussi, le destin de son héritière Valérie Anne Pécresse est-il de ne pas pouvoir trahir la France ?.
Eric Woerth, ses nombreuses casseroles, . .. …., les autres, tous les autres ne sont que de très couteux figurants hyper-privilégiés, oui de « tristes » figurants, par contre la France trinque depuis plus de 40 ans, le peuple devient de plus en plus  » pauvre »
encore merci.

Répondre
Rémi 11 février 2022 - 11:25

PRÉAMBULE et CONSTAT
« Juda » apparait au grand jour, dans sa circonscription de l’Oise (Senlis-Chantilly) … Ses « fidèles » électeurs avaient voté pour le représentant désigné des Républicains…!
« Juda », représentant les Républicains, nommé président de la Commission des finances à l’Assemblée Nationale pour contrôler, les budgets, en tant que leader de l’opposition à la République en Marche, …Curieusement les 5 budgets ont été votés sans difficultés …
Bizarre ?

DÉNOUEMENT
« Juda » vient de trahir ses « fidèles  » électeurs en rejoignant l’ennemi d’hier qu’il fallait abattre… ?
Étrange ?

Ainsi pouvons-nous nous référer au « Code de bonne conduite » de nos politiciens français :
« Les rats quittent le navire » pour retrouver et reconquérir leurs places de ministre abandonnée…
Un carriériste ne trahit pas… Car Il vit et construit sa vie sur les cendres de ses électeurs… En toute bonne conscience politicienne…

Et j’en reviens à la Littérature de circonstance :
« Qui et Où … SONT CES SERPENTS QUI SIFFLENT SUR NOS TÊTES…? »

Je suis ici, un « fidèle » électeur d’hier, trahi aujourd’hui…!

Ainsi est devenue la France… Ce qui explique sa dégringolade dans le rang mondial des pays, dit, démocratiques…: (Passant de la 5ème, puis de la 6ème et maintenant notée dans la 7ème place dans le rang mondial des puissance économiques… (
Nous attendons de passer au 8ème rang dans le prochain quinquennat Jupiterrien avec comme ministres les nouveaux adhérents)
Tout à une Fin, lorsque la France sera hors classement… !)

Et de manière « candide » …
« On » s’étonne de la « réputation » de nos « politiciens » qui engendrent les abstentions et votes blancs toujours plus nombreux… Nos élus étant ainsi mis en palce par la minorité des électeurs… Telle est notre démocratie (Des-Maux-Cratie !)

« On » comprends ainsi les quelques 30% des possibles suffrages obtenus par l’extrême droite … (1/3 des électeurs exprimés) et non représentés au Parlement selon leurs représentativités…
Telle est notre démocratie (Des-Maux-Cratie !)

« On » va comprendre les prochains mouvements contestataires nationaux venant du peuple non représenté et trahi par des arrivistes et des carriéristes qui retournent leurs vestes en se donnant « bonne conscience » au travers leurs décisions « vertueuses  » de rejoindre celui qu’ils condamnaient hier…!
Telle se vivra notre démocratie lors du prochain quinquennat Jupitérien (Des-Maux-Cratie !)

Triste constat qui m’obligera à voter autrement…et ainsi ferai-je parti de la grande majorité des votants, celle qui se sera exprimée et qui existera sans être représentée….

Majorité, aujourd’hui silencieuse… Mais pour combien de temps ?

Je souhaite, pour la France, pour Ma France, de ne pas être un mauvais augure, mais avec une « pâtée de chien » on ne fait pas un bon repas… Et je pense, devant mon écuelle à mon défunt père, (Croix de guerre 1939/1945 – cadet de Saumur) qui, juste avant sa mort, m’a dit avec humilité : Je me suis battu pendant la guerre pour te transmettre ‘’La France’’ dont tu seras fier… ! j’ai sa Croix de Guerre sur ma table de chevet…) !

Aussi : Je resterai, fidèle à mes convictions, mais orphelin… dans un pays qui se gomme… Que mon père me pardonne !

« Qui et Où … SONT CES SERPENTS QUI SIFFLENT SUR NOS TÊTES…? »

Répondre
JR 11 février 2022 - 2:59

Bonjour Remy, le pays pourri de l’intérieur, ces politiciens sans scrupules salissent la mémoire de nos alleux. Cette histoire nous confirme qu’il n’y a aucune, sinon infime, différence entre Macron à 80 km/h et Pécresse , ces gens là représentent à aux seuls le déclin et le déclassement de notre pays. Merci. Bien à vous

Répondre
Picot 11 février 2022 - 4:59

Allons, allons, ne soyez pas si sévère. Comme le disait Edgar Faure ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent.

Répondre
Obeguyx 11 février 2022 - 5:28

Ce que je remarque, c’est la stratégie employée : si Pécresse n’est pas au 2ème tour, elle appellera à voter pour Macron. Comme elle ne pourra pas accepter le poste de premier Ministre, le sieur Woerth est envoyé en éclaireur. N’oubliez pas l’affaire ALSTOM avec le tandem de l’époque : MACRON & Jérôme PECRESSE !!! CQFD et demandez-vous pourquoi ce rachat à Général Electrique ? CQFD.

Répondre
AlainD 11 février 2022 - 11:43

Faut il s’étonner des désertions ? Nous voyons ici des gens qui n’ont aucune conviction, des traîtres qui ont reniflé le cuir des maroquins dont ils étaient dépossédés depuis 10 ans. Notez qu’il y avait déjà eu une vague dans le quinquennat en cours, je veux nommer Philippe et quelques autres qui déjà avaient atteint un ministère au prix de leur retournement de veste car ces messieurs-dames mangent tous les jours, Coluche l’avait dit avant moi. En effet il faut constater que Macron à l’art de les attirer comme le miel attire les mouches.
Nous avons affaire à des personnes qui entrent en politique non pas par vocation mais pour y faire carrière comme s’il s’agissait de postes de fonctionnaires et qui souvent ne font pas d’étincelles à ces postes qui leur sont confiés.
J’ai en tête quelques paroles d’un groupe marseillais qui chantait :  » Le gouvernement ment énormément » d’ailleurs quand ils ne mentent pas ils répondent toujours à côté des questions que vous leur posez ou ils vous assènent un mensonge tellement gros que vous seriez presque tenter d’y croire, exemple : Le Maire a affirmé qu’il avait réduit les taxes sur l’électricité. J’ai vérifié sur ma dernière facture et je retrouve les mêmes au nombre de 4 dont la tva calculée sur l’énergie et sur les taxes, CQFD…
Je rêve pour ma France d’un gouvernement dont la probité ne souffrirait d’aucun soupçon, un gouvernement dont l’inventivité ne consisterait pas à créer de nouveaux impôts et taxes sous tel mauvais prétexte, d’un gouvernement qui mettrait de l’ordre dans le bazar paperassier des lois, des codes, enfin un gouvernement qui ferait le travail pour lequel il a été nommé et respecterait sa parole ce qui aujourd’hui ne me semble pas être le cas. Bon je rêve….

Répondre
Roullé 12 février 2022 - 3:04

Il y a belle lurette que les « français » n’ont plus ni Charles, ni Martel en tête.

Répondre
RIVIER 13 février 2022 - 9:11

Je suis plutôt classé « humaniste social », ce qui n’empêche pas, au contraire, l’exigence pour tous, aussi dans l’entreprise (par les actes et les résultats)…vers tous, et par exemple l’emploi des profitss dans des directions humanistes et indispensables pour l’avenir de l’humanité, toute l’humanité !

Vous avez raison, on a jamais vu, je crois (ou alors il faut remonter dans les années 40, et la décadence déjà de la France), associée, avec autant de lâcheté, qui font redouter l’accélération de notre déclin, s’ils réussissent…et les médias admiratifs pour le talent du « dieu » à soumettre ainsi les « collabos »
Je suis inquiet pour l’avenir des jeunes français et autres habitants de notre si beau pays !

Répondre
AlainD 13 février 2022 - 9:55

En matière de traîtrise Macron s’est révélé être un maître puisqu’il a proprement éliminé Hollande qui par ailleurs n’avait guère brillé pendant 5 ans. « Tu quoque filii » César s’adressant à Brutus…

Répondre
Gérard 14 août 2022 - 11:12

Les bavards imbéciles, sauvés par leur mémoire d’ordinateur qui leur permet de rabâcher l’idéologie « bien pensante » et bien apprise, seraient incapables de survivre dans l’univers de la vie réelle. Il leur reste donc… la politique! Pas besoin de diplôme, savoir lécher et baratiner suffit pour réussir… ou échouer sans ne jamais rendre de comptes. La France est foutue cat le problème est systémique et qu’il n’y à pas de solution. Quand tout s’effondrera un « De Gaule » non politique redressera la situation jusqu’à ce que les médiocres reprennent leur sinistre travail et ainsi de suite pour de nouveaux cycles.

Répondre

Laissez un commentaire