Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Les élus LFI-NUPES sont contre la démocratie

Les élus LFI-NUPES sont contre la démocratie

par
1 148 vues
prop_4_pendules.png

« On envahit la gare avec les cheminots pour faire “dérailler Macron” et sa réforme inique ! ». « Action coup de poing à gare de Lyon où nous occupons les lignes avec les grévistes ! On ne lâche rien jusqu’au retrait ! » Des slogans et des communiqués de la CGT ? Non, c’est une élue LFI-NUPES qui parle et qui tweete. En l’occurrence Manon Aubry (voir la photo plus bas) qui, comme d’autres élus (ainsi le député Alexis Corbière, pour qui « Le factieux, c’est Macron ! ») ne se contente pas de participer aux manifestations contre la réforme des retraites, mais n’hésite pas à se mêler aux syndicalistes les plus radicalisés et les plus violents pour bloquer la circulation des trains. En voulant faire « dérailler Macron », Mme Aubry menace ouvertement le président de la République. Plus encore, elle s’en prend au roi d’Angleterre dont la visite en France a été annulée (quelle humiliation pour notre pays !) à cause des violences et des manifestations.  « Les rois ne prendront pas le thé à Versailles. Le peuple français sait effrayer tous les monarques ! Qu’ils soient à Buckingham ou à l’Elysée », écrit-elle. « Il n’y a pas de petite victoire : la monarchie vacille », salue la députée insoumise Clémentine Autain !

Difficile, voire impossible, de trouver dans d’autres pays démocratiques pareils personnages politiques. La moindre des choses, c’est qu’un élu de la République respecte les règles de la démocratie.  Parmi ces règles figurent le respect des adversaires politiques et celui de la loi. A notre connaissance, le blocage des voies ferrés ne fait pas partie des devoirs d’un élu qui, selon son statut, doit « exercer ses fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité. » Il doit « régulièrement se soumettre au suffrage universel et mettre en jeu, lors des élections, sa responsabilité politique ». Si ces règles ne lui conviennent pas, il devrait démissionner. Sinon, il nous paraîtrait normal que les élus qui ne respectent pas la démocratie soient sanctionnés.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

12 commentaires

Roven 25 mars 2023 - 6:34

Bien sûr, LFI et démocratie ne peuvent pas être compatibles : Mélenchon rêve d’être président du soviet suprême !

Répondre
JR 25 mars 2023 - 9:33

Bonjour, comme aux USA, ce parti sanguinaire devrait être interdit en France. Pendant que nous y sommes il faut ajouter les écologistes qui sont, rappelons-le à la soldes des puissances étrangères. Macron avait un boulevard, il a tout gâcher. Il peut dire merci à l’obstiné E. Philippe à l’origine du bazar (GJ) avec ses 80 Km/h. Bien à vous.

Répondre
patriquinho 25 mars 2023 - 1:59

Il y a du Duce, il y a du Mussolini chez Mélenchon… C’est Gianni Luca Melenssolini.
Résumé de la vie et de l’œuvre d’un certain Benito Mussolini, et toute ressemblance avec Jean Luc Mélenchon n’est pas fortuite, bien au contraire…
– Mussolini, fut un tribun vaniteux et arriviste, aux postures caricaturales, aux expressions provocatrices honteuses, mais aussi un enseignant cultivé et polyglotte, venu de l’extrême gauche anarchiste et pacifiste, puis membre radical de la direction du parti socialiste italien, directeur du journal socialiste à tendance marxiste « Avanti! », en 1919 créateur et guide (Duce) sans partage d’un parti populiste extrémiste venu de la gauche, le parti « Faisceaux de combat » (fasci italiani di combattimento). Député n’ayant jamais pu accéder au pouvoir suprême par les urnes ; ce n’est qu’après avoir politiquement ratissé le plus large possible par électoralisme et communautarisme avec la complicité de certains intellectuels utopistes, de politiciens dogmatiques et complaisants, sur fond de profonde crise économique, sociale et politique, puis ayant violemment forcé la main aux institutions gouvernementales (Un certain monarque fantoche Victor Emmanuel…déjà) par la pression musclée que ses nervis rouge-bruns exerçaient en terrorisant la rue (« la Marche sur Rome ») qu’il y est parvenu avec les résultats que l’on connaît…
– Mélenchon, itinéraire d’un collabo-islamo-gaucho-populiste. Du Lider maximo Fidel Melenchavez, en passant par l’ayatollah Melenchomeini, pour finir en Duce Gianni Luca Melenssolini.
*
 »
Melenssolini ne supporte pas la contradiction et la libre expression, surtout lorsqu’elle le met en face de ses choix pour le moins douteux, comme lorsque l’antisémite affirmé et travailliste anglais Jeremy Corbyn participe à sa campagne pour les législatives tout comme lorsqu’il va ratisser les voix musulmanes dans une manifestation organisée par le CCIF (organisation islamiste depuis interdite et dissoute). L’Insoumis en devient violent et agressif, oscillant entre insultes, intimidations, menaces physiques par procuration, épurations dans son propre parti, pression de la rue et manœuvres politiciennes, digne des « chemises noires » propagandistes et musclées mussoliniennes des années 1920.
Les français ont décidément la mémoire bien courte et surtout l’indignation à hémiplégie sélective. La force du fascisme réside en effet dans cette alliance, dans cet Itinéraire convergent rouges-bruns…
Pascal Ory, historien spécialiste de l’histoire sociale contemporaine explique que le populisme n’est rien d’autre qu’un point de convergence entre les deux extrêmes : le fascisme est une version radicale du populisme qui va jusqu’au bout. On fait du bon populisme avec la convergence des extrêmes de droite et de gauche.
https://youtu.be/031xAS0tmX4
Mélenchon a donc en commun avec Mussolini son itinéraire personnel, professionnel et politique. Outre son ego surdimensionné, il vient également de l’extrême gauche pacifiste, puis socialiste marxisant, glissant ensuite vers l’étatisme autoritaire, le bellicisme nationaliste, le populisme social, le communautarisme électoraliste et le népotisme familial (plaçant sa fille et son gendre Amard aux bonnes places, comme Mussolini le fit avec son gendre Ciano). Admirateur de la plupart des dictateurs de gauche (de Robespierre à Castro en passant par Chavez, Maduro, Ortéga, Poutine…) Mélenchon s’inspire qui plus est, avec son programme électoral « tout Etat » et la création d’un « homme nouveau » de l’inventeur du fascisme, Mussolini, qui définissait ainsi le fascisme : « Tout dans l’État, rien hors de l’État, rien contre l’État !”
A quand une « Marche sur Paris » pour satisfaire l’ambition et compléter le portrait de Gianni Luca Melenssolini ?

* La présence de l’ex-leader travailliste et antisémite Jeremy Corbyn aux côtés de deux candidates LFI scandalise. Elle n’a pourtant rien d’étonnant.

https://www.lepoint.fr/elections-legislatives/coignard-melenchonisme-populisme-antisemitisme-06-06-2022-2478434_573.php
https://www.lepoint.fr/presidentielle/quand-les-imams-et-les-predicateurs-appellent-a-voter-jean-luc-melenchon-01-05-2022-2473914_3121.php
https://www.causeur.fr/jeremy-corbyn-chez-la-nupes-complaisance-gauche-antisemitisme-235479? fbclid=IwAR2EsReKL5sIdXJLhoM0NGrkLsG62flob1IaCUPd6DBPZPjbQrdJqXpOrVQ
https://www.facebook.com/100000053178891/videos/1188547471883140

https://drive.google.com/file/d/1BXTvjCXK7esRQVH2TZxYxn-ryRqafI77/view?usp=sharing

Répondre
JR 25 mars 2023 - 9:36

Bonjour, c’est sans appel, après ce comportement parlementaire ignoble et indigne, LFI doit être dissous. Merci. Bon CO2

Répondre
Christine 25 mars 2023 - 4:12

La génération de l’enfant roi ne comprend pas qu’on lui résiste.
C’est très inquiétant

Répondre
JR 25 mars 2023 - 9:29

Bonjour Christine, certes, mais les quatre ans qui lui reste vont être insoutenables pour lui et pour nous. Je considère que notre pays n’a plus de gouvernement. Merci. Bien à vous

Répondre
Boisgontier 25 mars 2023 - 6:02

Entièrement d’accord avec votre article. Melenchón et ses sbires se veulent surtout « révolutionnaires, anarchistes, etc… » mais n’ont surtout rien à proposer de viable. Quoi de plus facile et de plus immature que de hurler avec les loups en réclamant l’impossible!? Certes Macron fait beaucoup de choses de travers comme un gamin capricieux et immature (malheureusement pour nous, il a été élu, comme l’ont été les députés de la Nupes, malheureusement aussi), mais cela ne justifie en aucun cas les réflexions que vous citez, d’autant moins que si certains Anglais sont francophobes, de nombreux Anglais sont francophiles et Charles III ,comme l’était sa mère, est plutôt favorable à la France. De tels propos sont dégradants pour notre pays. Nous sommes malheureusement à une époque où la vulgarité, l’agressivité, la bêtise crasse ont la vogue! Ça me fait penser à une meute de chiens furieux, babines retroussées, écume sortant de leur gueule dégoulinante de bave et crocs dehors. Un tableau digne de Cormon 😁.

Répondre
JR 25 mars 2023 - 6:51

Bonjour, il faut purement interdire les partis gauchistes et les écologistes. Hélas, les médias se font l’amplificateur de ces tristes, voire dangereux personnages. Cette NUPES est une calamité pour le pays et nos concitoyens contribuables. Cela étant dit et indépendamment du bien-fondé ou non de la réformes des retraites qui n’est pas l’objet de ce post, Macron et la Macronie en générale ont eu le don de réveiller les plus agneaux d’entre nous. L’intensité de ce mouvement est une résultante aux décisions ineptes de ce gouvernement, depuis le premier mandat:
– Les 80 km/h (Acte 1 déclenchant la crise dite des GJ)
– La tentative de taxe « dite « carbone sur les carburants (Acte 1 GJ)
– La CSG sur les retraites (Acte 1 GJ)
– Malus à 30 000 , puis 40 000 puis 50 000 € (Acte 1 & II)
– Radars E.Philippe (Acte I)
– Gestion Covid & vaccination non éprouvée forcée Covid (Acte I)
– Poursuite du sabotage de notre industrie nucléaire (Acte I & II), initiée par Hollande et les verts
– Passage de KW/h de 42 € à 300 € (Acte II)
– Arenh (Acte II)
– Politique d’énergie intermittentes (Acte I & II)
– Cessation des recherches et exploitations pétrolières
– Carburants à 2 € le litre, principalement constitué de taxes (Actes II)
– Promotion de l’escroquerie Carbo-climatique en bande organisée
– ZFE (Acte II)
– Interdiction du moteur thermique (Acte II)
– Politique délibérée de tuer l’industrie automobile Française et de faciliter l’explosion des ventes des voitures Chinoises électrique.
– Politique en défaveur de la ruralité
– Inféodation à UVD. Leyen, non légitime
Avouons que cela fait beaucoup pour un seul homme, je passe sur les petites phrases assassines et le comportement insoutenables et infantilisant des membre du gouvernement qui prennent les Français pour des élèves de CE1.
Me concernant, depuis le gaspillage de l’argent des contribuables avec la 1 ère mesure négatives, les 80 km/h, je suis passé de sans avis, à fervent anti-marconiste. Les malus confiscatoires jusqu’à 50 000 € ont achevé le processus de rupture. Il doit dégager coute que coute, même si cela passe par un moment d’instabilité politique. Ce garçon est néfaste pour notre pays et pour l’avenir de nos enfants. Trop, c’est trop. Merci. Bien à vous

Répondre
Duhamel 26 mars 2023 - 10:09

La France n’est plus un pays républicain avec une chambre et un sénat .La France est devenue le pays des asdociations . Celles-ci sont mêmes financées par les contribuables donnant pouvoir a des minorités parfois illuminées prônant le retour à la vie des cavernes .mais avec un IPhone dans la poche .

Répondre
JR 26 mars 2023 - 6:43

Bonjour, parfaitement, de plus, les associations ONG s’autoproclamant écologistes, sont bien souvent subventionnées par des puissances étrangères afin de saboter notre indépendance énergétique nucléaire et nos industries de pointe. Merci. Bien à vous

Répondre
Pougnet 26 mars 2023 - 2:46

Merci M LECAUSSIN auriez vous la possibilité de faire sanctionner de tels élus, qui comme je vous l’accorde, outrepassent leurs droits et leur responsabilités, ou pourriez vous m’indiquer ce que nous pourrions faire ?

Répondre
JR 27 mars 2023 - 12:35

Bonjour, effectivement, la question de l’existence même de la NUPES se pose. Merci

Répondre

Laissez un commentaire