Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » A la COP 27, Emmanuel Macron sympathise avec le dictateur Maduro

A la COP 27, Emmanuel Macron sympathise avec le dictateur Maduro

par
915 vues

Dans La connaissance inutile, Jean-François Revel raconte comment le président communiste du Nicaragua, Daniel Ortega, n’hésite pas à raconter plein de bobards pour  demander (et obtenir) de l’argent de la part des pays riches et démocratiques. Il a même soutenu que son pays – pourtant situé aux tropiques – souffrait de la… sécheresse. Tout est bon pour duper les Occidentaux. C’est probablement ce que le dictateur du Venezuela, Nicolas Maduro, a pensé en se rendant en Egypte, à la COP27. Dans ses déclarations, il a avoué son grand amour pour la planète et a accusé le capitalisme du désastre écologique mondial, y compris dans son propre pays. Le but de Maduro, vous l’avez deviné, est d’obtenir des aides de la part des Etats… capitalistes. Apparemment, la France serait prête à l’aider. C’est ce que suggèrent les images de la très chaleureuse rencontre entre Maduro et le président français qui l’a assuré de son amitié et lui a promis d’envisager une rencontre « au sommet » pour essayer de résoudre tous ces problèmes.

M. Macron ou ses conseillers savent très bien que le régime marxiste de Maduro affame la population, arrête, torture et exécute les opposants et les manifestants. Le département américain de la Justice accuse le dictateur Maduro de participer à l’organisation d’un trafic de cocaïne vers les Etats-Unis. Une récompense de 15 millions de dollars a été offerte en 2020 par Washington pour des informations qui mèneraient à l’arrestation et/ou à la condamnation du dictateur. La spécialiste de l’Amérique latine, Mary Anastasia O’Grady rappelle que Maduro est aussi l’un de plus gros pollueurs de la région. Les habitants brûlent de plus en plus leurs ordures ménagères ou les laissent sur la voie publique. Les rongeurs pullulent et les conditions insalubres s’aggravent. Les systèmes de traitement de l’eau se sont effondrés, rejetant les eaux usées dans les ruisseaux, les rivières et la mer. Dans le parc national de Canaima, site classé au patrimoine mondial par l’UNESCO en 1994 où l’exploitation minière est interdite, le régime Maduro y promeut l’extraction des ressources en utilisant du mercure toxique. Autrefois magnifique, le lac Maracaibo est un dépotoir pour les déchets et les eaux non traitées.

En invitant Maduro en Egypte, l’ONU se décrédibilise et Macron cautionne son régime dictatorial. Les peuples affamés et persécutés ne devraient-ils pas représenter l’une des principales préoccupations de l’ONU et du président de la France, le pays des droits de l’homme ?

Vous pouvez aussi aimer

9 commentaires

JR 14 novembre 2022 - 8:41

Bonjour, quand un individu est capable de surfer sur l’escroquerie climatique afin de justifier le déclin de la France et le déclassement des Français, il ne peut être surprenant de le voir frayer avec Maduro. Merci. Bien à vous

Répondre
JR 14 novembre 2022 - 9:47

Bonjour, le vent tourne dans le monde entier, les voyous du C02 vont avoir du mal à justifier le casse du siècle…: https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2022/11/12/koonin-numero-1/
Attention, la police de la pensée unique peut censurer à tout moment. Merci. Bien à vous

Répondre
Golfenberg 15 novembre 2022 - 7:01

Les comiques troupiers qui nous gouvernent, ont toujours adoré s’amouracher des dictateurs, surtout quand ces derniers exhalent le parfum exotique de l’Amérique Latine ou de l’Afrique.
Le petit Manu n’échappe pas à cette règle, au grand bonheur du petit Nicolas.

Répondre
Obeguyx 15 novembre 2022 - 7:41

Il y a belle lurette que la France n’a plus rien à voir avec les droits de l’homme. Ce sont les socialistes qui utilisent encore ce « bout de ficelle ». Quant à Macron, n’en doutez pas, c’est le même que Maduro et c’est pourquoi il accepte l’échange, ils sont sur la même ligne. Le climat, c’est comme leur peuple respectif, ils s’en foutent « bolcheviquement » …

Répondre
JR 15 novembre 2022 - 4:24

C’est clair, c’est sous l’ère Macron que la tentative de racket de malus 50 000 € va voir le jour sans parler des 80 km/h et des ZFE (Zone à Forte Exclusion). Libérons la France, vite !

Répondre
JR 15 novembre 2022 - 7:52

Bonjour, à voir à partir de 29’40 » : https://www.cnews.fr/emission/2022-11-11/lheure-des-pros-du-11112022-1288196 . Décidemment le « réchauffement politico-médiatique » à du plomb dans l’aile, Macron et ses complices éscolo-gauchistes feraient bien de s’en inspirer pendant qu’il en est encore temps.
La vérité rend libre. Merci. Bien à vous

Répondre
JR 15 novembre 2022 - 3:19

Bonjour, qu’il écoute Richard Lindzen,l e plus grand climatologue de sa génération. : « Ceux qui dirigent, ceux qui croient, ceux qui enseignent »: https://youtu.be/sQP4tsylE38
L’urgence est énergétique et non climatique. Merci. Bien à vous

Répondre
Bernard GUILHON 15 novembre 2022 - 5:14

« En invitant Maduro en Egypte, l’ONU se décrédibilise et Macron cautionne son régime dictatorial.  » En invitant Maduro en Egypte, l’ONU confirme sa sympathie pour les dictateurs (qui y font la loi) et Macron admire son régime dictatorial.

Répondre
Obeguyx 17 novembre 2022 - 8:39

Il y a longtemps que l’ONU n’a plus aucun crédit. Dès la suppression du droit de veto, l’ONU disparaitra définitivement.

Répondre

Laissez un commentaire