Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

jeudi 8 juillet 2021, par Aymeric Belaud

Surréaliste. Le 7 juillet, sur le plateau de LCI, Jean-Louis Carenco, haut-fonctionnaire et président de la commission de régulation de l’énergie, demande « que ceux qui ne veulent pas des éoliennes soient privés d’électricité ». Il réagissait aux manifestations qui ont eu lieu à Saint-Brieuc contre un projet d’installation d’éoliennes en mer. Il estime par-ailleurs que les opposants aux éoliennes veulent vivre entre-eux et ne tiennent pas compte des besoins de notre pays.

L’énergie éolienne semble être le nouveau dogme « républicain ». M. Carenco dit explicitement que « l’énergie c’est la vie de notre société ensemble » et que « produire de l’énergie ça crée des désagréments ». Mais pourtant, il y a un moyen efficace, écologique, et sûr de produire de l’électricité pour tous les Français : le nucléaire. A l’inverse, l’éolien prôné cause de nombreux dégâts et coûte très cher au contribuable, pour une production faible. On pourrait, dans le même esprit, proposer aux anti-nucléaire de n’avoir que de l’électricité issue de l’éolien, et donc d’accepter de ne pas avoir de courant quand les éoliennes ne tournent pas, c’est-à-dire très souvent.

Il serait temps de revenir à la raison : l’énergie de l’avenir, profitable à tous, c’est le nucléaire !

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Un-enarque-ayatollah-de-l-eolien-veut-priver-des-Francais-d-electricite

Vos commentaires

  • Le 9 juillet à 01:14, par Vidalenc Gabriel En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    c’est un phénomène inexpliqué : comment des hommes formés à l’analyse rationnelle peuvent-ils à ce point se tromper et persévérer dans l’erreur ? L’histoire sera sévère avec eux ! Sont-ils idiots ou menteurs ?
    Je ne parviens pas à choisir.
    Les industriels et financiers sont menteurs et cyniques par cupidité . Les politiques par intérêt tout aussi cynique , Mais qui donc renversera la table ?

  • Le 9 juillet à 04:56, par Clergeau En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    Comment renversez ces gens
    Par quel procédé

  • Le 9 juillet à 06:22, par Bruno Germain En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    Winston CHURCHIL dit à propos d’un 1er ministre de sa gracieuse majesté :
    "UNE VOITURE VIDE S’ARRETE DEVANT LE 10 DOWNING-STREET et Mr. ATLEE EN DESCEND".

  • Le 9 juillet à 06:40, par Serge Rochain En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    "Y a ka les priver d’électricité" une expression qui jaillit du sentiment d’agacement que j’ai moi même souvent envie d’utiliser lorsque des opposants à l’éolien ou plutôt aux renouvelables, ou plutôt encore des partisans du nucléaire, sortent des arguments aussi stupide que "La nuit vous vous éclairez comment ?" ou encore "Quand il n’y a pas de vent le TGV s’arrête", cette dernière expression empruntée à une conférence d’un Ayatollah (à moi aussi d’utiliser cette dénonciation devenue commune) du nucléaire qui fait recette avec ses numéros de music hall jusqu’au Sénat.
    Cette expression n’est que le pendant à la hauteur des arguments comme ceux cités plus haut.

    Bien sûr il serait légitime d’appuyer son opposition aux renouvelables avec des stupidités mais on deviendrait automatiquement un ayatollah si la réaction "Y a ka les priver d’électricité" venait en réponse. En d’autres termes on a le droit de traiter les partisans du renouvelable d’imbéciles aveugles qui ne savent même pas qu’il n’y a pas de Soleil la nuit, mais il ne faut surtout pas qu’ils répliquent à cette insulte.
    Qui donc se conduit comme un ayatollah ?

  • Le 9 juillet à 06:48, par ED En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    Dogme contre raison.

    Oui pas d’autres alternatives que la fission nucléaire aujourd’hui pour produire 85% de nos besoins électriques. L’éolien ne peut être que marginal de toute façon. Le fossile pour les écrêtages de nos besoins et ainsi éviter un potentiel "black-out". Enfin, la recherche doit continuer sur la fusion pour préparer l’avenir. Le reste n’est que du vent malheureusement. Le probleme est le suivant quel gouvernement osera enfin dire "ça suffit comme ça les chimères, remettons les pieds sur terre" ?

  • Le 9 juillet à 07:31, par Duhamel En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    Tous ces *uluberlus * de l’écologie radicale font leur vie OU ?
    Dans une grande ville , habite un appartement luxueux à proximité du métro, du tramway ,du TGV et de l’aéroport ,ont une voiture de fonction, sont des habitués d’Uber et , ont les moyens de prendre le taxi tous les jours …..
    Le jour où il habitera en Corrèze ou en Haute Loire ,loin d’une gare (1 h de route )
    Sans transport en commun, à 900m d’altitude ,avec neige et verglas l’hiver ,( dur dur avec le vélo ) ,pas d’école supérieure à moins de 50 km , pas d’hôpitaux , pas d’ophtalmo ,pas de radiologues ,( chez nous ,quand le SAMU arrive s’est pour fermer les yeux ( trop loin ) .et qu’il aura la joie d’avoir une éolienne à 300 m dechez lui qui fait du bruit quand elle tourne ,et bien ce jour là ,on lui donnera le micro pour l’écouter .

  • Le 9 juillet à 08:58, par Teisserenc En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    Quand même curieux : la contribution de l’Europe à la conception et la fabrication de matériel informatique (ordinateurs, téléphones...) est quasi nulle.
    Je me souviens de l’apparition des premiers ´PC’ et de l’hostilité des dirigeants (X en particulier) devant l’apparition de ces outils qui, croyaient-ils, allait diminuer leur pouvoir. Raisonnement soviétique !
    Ensuite nous lisons que nous sommes en retard dans la recherche sur l’intelligence artificielle. Toujours le même problème : les élites (hum !) n’acceptent pas cette idée d’une supériorité même mécanique et artificielle sur eux-mêmes. Ils ne feront rien pour développer cette technique.
    Pensez à tout cet argent donné aux chinois japonais coréens américains pour acheter ce matériel informatique et qui aurait pu servir à stopper le chômage par leur fabrication chez nous.

    La menace du haut fonctionnaire Carenco est d’un primaire étonnant : une punition pour ceux qui n’approuvent pas l’éolien ! Et caractéristique de cette classe de population : j’ai raison, un point c’est tout ! Encore une marque soviétique, et on a vu ou cela menait.

    En France le bon sens est mal vu : si primaire, si peuple. Soyons de pure intelligence et nous comprendrons tout.
    Un remède peut-être : revoir l’instruction, et non pas l’éducation, en primaire et secondaire, en particulier la culture générale et scientifique. En ce qui concerne cette dernière il est stupéfiant de voir que les discordances d’opinion entre hommes de science sont considérées au même titre que les stériles polémiques entre politiques. Quel travail de remettre du bon sens dans la misérable cervelle des élites ! N’est-ce pas trop tard.

  • Le 9 juillet à 14:03, par LEXXIS En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    RELOCALISATION : RAPPROCHER L’EFFET DES DÉCISIONS DE CEUX QUI LES PRENNENT

    Quelle belle idée de Monsieur Carenco, dont on voit bien qu’il n’a pas fait l’ENA pour rien : priver d’électricité tous ceux qui ne veulent pas d’éoliennes, cela va faire du monde à la bougie ! Certes n’ayant pas fait cette illustre école (...qui ferme), je ne parviendrai jamais jusqu’aux sommets sur lesquels notre régulateur se meut, mais moi aussi j’ai quand même une petite idée sur la question et, qu’il se rassure, à peu près du même calibre et presque aussi efficace que ses brillantes propositions. Tout de même le caractère punitif en moins, car, on ne se refait pas et philosophiquement, en vieux libéral, j’ai toujours préféré la persuasion à la contrainte.

    En effet, on observe que les partisans de l’éolienne à tout crin, sont la plupart du temps des gens des villes. Quel dommage que ces superbes engins ne soient quasiment jamais implantés à proximité immédiate des demeures de ceux qui, en les réclamant jusqu’ici fort généreusement pour les autres, s’en sont injustement privés (il n’y en avait sans doute plus assez !). Je suis sûr qu’à Paris des tas d’élus verts seraient très fiers de mettre fin à cette frustration en expliquant à tous leurs visiteurs, comme à tous leurs électeurs, qu’ils habitent désormais à quelques encablures seulement de superbes éoliennes dernier cri, frappée aux nouvelles armes de la Ville :" Et pourtant elles tournent" ! Étant entendu que dans l’espace urbain, il faut drastiquement réduire le périmètre de protection de ces engins, sinon on ne pourra pas en "planter" suffisamment.

    Des éoliennes sur la place de l’Étoile ou sur celle de la Concorde (car on ne va plus y rouler longtemps), des éoliennes dans les principaux parcs de la ville (Boulogne, Vincennes, Buttes-Chaumont, Montsouris etc.), des éoliennes sur le Champ de Mars et même pourquoi pas sur le parvis de La Défense (il faudra en parler à Madame Pécresse...). Pourquoi pas non plus juste au sommet de Montmartre ou sur sur le terre-plein central des Champs-Élysées, voilà qui aurait de la gueule quand même et qui ferait plaisir aux 149 qui ne s’attendaient pas à pareille fête ! Aucun élu ne pourrait désormais se représenter s’il n’a pas réussi à faire implanter une éolienne à moins de 100 mètres (à vol d’oiseau, du moins tant qu’il en reste !) de chez lui. Mieux encore, le nouvel urbanisme parisien ne vérifierait plus si une trop grande proximité des éoliennes serait susceptible de préjudicier aux plus proches monuments, mais s’il ne convient pas de rendre ces monuments une bonne fois pour toutes é(c)olo-compatibles avec les nouvelles éoliennes. Ainsi et pour un surcoût minime, la future reconstruction de Notre-Dame devrait permettre de glisser discrètement une puissante hélice entre les deux tours qui dominent le parvis..

    Enfin pour montrer quel culte , même en dehors de la capitale ou des grandes métropoles, tous les écologistes vouent aux éoliennes, à chaque fois que cela serait possible, les fameuses brigades de six unités ou plus seraient alignées de préférence à portée de de vue et à portée de bruit des résidences principales ou secondaires des élus écologistes, même dans les campagnes les plus reculées. Et on compte bien sur l’effet d’entrainement pour que le peuple écolo tout entier mu par un même et puissant élan se rapproche des éoliennes.

    Car, vous ne vous rendez sûrement pas compte de la cruauté qu’il y a à éloigner tout nos Verts des engins qu’ils chérissent tant, sans lesquels ils ne peuvent vivre et qui symbolisent si bien leur irrésistible addiction aux courants d’air.

  • Le 9 juillet à 21:56, par AlainD En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    Je n’ose pas dire que ces hauts fonctionnaires sont impayables car ils sont très bien (trop ?) payés surtout pour venir énoncer de pareilles âneries. Carenco retenez bien ce nom, il est président (encore un !) de la commission de régulation de l’énergie, vous savez ce machin qui n’a d’autre vocation que de prononcer des augmentations du prix du kwh d’énergie avec des prétextes aussi foireux que le cours du pétrole ! Franchement il faut oser eh bien : IL OSE le bougre. Je lui suggère d’aller s’installer à proximité d’un champ d’éoliennes pour voir combien de temps il tiendra la gageure... J’ignorais que des hauts fonctionnaires voulaient donner dans le registre comique, dans son cas c’est quand même un peu cramé...
    Cependant, comme il doit être plutôt matheux(quoique) j’aimerais qu’il nous calcule le nombre d’éoliennes qui sera nécessaire quand les ayatollahs verts auront réussi à fermer les centrales nucléaires et que toutes nos voitures seront électriques.

  • Le 11 juillet à 06:07, par jeanjLa seule promesse En réponse à : Un énarque, ayatollah de l’éolien, veut priver des Français d’électricité

    La seule "promesse" intelligente de macron a ete la suppression de l’ena...
    C’est a dire,.... changer son appellation.....!
    Un enarque sait tout, mais il ne connait RIEN.
    (L’oubli de certaines majuscules est volontaire)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière