Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Terra Nova refuse le nucléaire par pure idéologie décroissante

Terra Nova refuse le nucléaire par pure idéologie décroissante

mardi 11 mai 2021, par Aymeric Belaud

Dans une vidéo de BFM Business diffusé sur Twitter, Agnès Michel du think tank de gauche « progressiste » Terra Nova, explique qu’il faut se débarrasser du « totem » du nucléaire car « on restera dans cette idée qu’on pourra toujours avoir autant de dépenses énergétiques ». Le nucléaire ne serait donc pas la solution, non pas parce qu’il serait dangereux ou nuisible, mais parce qu’il nous permettrait de vivre aussi bien, si ce n’est mieux, qu’actuellement.

Les « progressistes » écologistes affichent donc leur réelle ambition : la décroissance. La transition énergétique n’a pour eux qu’un seul but, diminuer le confort de vie des individus. La décroissance, c’est le chemin vers la pauvreté de masse. Nous l’avons d’ailleurs observé en partie avec le Covid.

N’en déplaise aux nouveaux malthusiens, c’est le progrès et la croissance qui vont permettre aux Hommes de s’adapter aux changements futurs. Et cela passe en partie par le nucléaire.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Terra-Nova-refuse-le-nucleaire-par-pure-ideologie-decroissante

Messages

  • Terra Nova est une plaie.Ce think tank de gauche a tué la gauche, déséquilibré le paysage français et favorisé nos problèmes de sécurité.
    Alors, qu’il aggrave son cas et notre avenir en voulant supprimer le nucléaire, est dans la droite ligne de ses dogmes.
    Les héritiers de Delors, Mendes et autres feraient bien de tout faire pour le disqualifier et empêcher T Pech de distiller sa moraline mortifère !

  • Terra Nova se trompe car il faut refuser le nucléaire parce qu’il est une continuité dans le pillage de la planète du charbon, du pétrole, du gaz..... mais en PIRE !
    En pire car l’uranium est le corps le moins répandu sur la planète et on ne trouve rien de mieux à en faire que de le transformer en chaleur pour faire de l’électricité avec le plus mauvais des rendements qui soient, privant nos descendant de cette ressource qu’ils pourront peut-être utiliser sans la détruire mais en la recyclant comme nous le faisons avec les matériaux dont nous avons besoin pour exploiter les énergies renouvelables.
    En effet, les métaux qui servent à construire les outils du renouvelable ne sont pas consommés et transformés en chaleur mais recyclables et recyclés, pour un jour retourner à la Terre ce qui n’en n’aura été qu’un emprunt. L’énergie, sous forme directe ou indirecte n’aura été que voler au rayonnement du Soleil qui de toutes les façons était perdue pour lui.
    Terra Nova ne fait finalement que se tromper de raison.

  • Je pense que monsieur Serge Rochain n’a rien compris, il est comme Terra Nova. en réalité.

  • Intervention de Serge Rochain. Comme c’est beau ce qu’il dit. Nous ne sommes pas loin de l’amour et de l’eau fraiche.

  • Faudrait voir avec Ségolène Royal qui veut électrifier toutes les voitures... !
    La pensée magique est toujours à l’œuvre chez ceux qui veulent rester des enfants irresponsables,
    et laisser le réalisme à une droite adulte que l’on traitera de fascisante (ou je ne sais quel autre attribut) si elle démontre le choix pertinent du nucléaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière