Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Nouvelle urgence : le ministère des droits des animaux

Nouvelle urgence : le ministère des droits des animaux

mardi 30 mars 2021, par Adélaïde Motte

En France, on trouve des chômeurs et des entrepreneurs trop taxés, des sans-abris et des propriétaires trop imposés, mais aussi d’ardents défenseurs de la cause animale. Ces derniers considèrent qu’en 2021, la priorité ultime du gouvernement devrait être le droit des animaux. D’où la pétition, lancée sur mesopinions.com, qui demande la création d’un ministère dédié. Ses 50 000 signataires ne sont manifestement pas assez touchés par les centaines de réglementations aussi intrusives qu’absurdes qui nous attendent à chaque instant.

Pour justifier la création de ce nouveau ministère, avec son lot de fonctionnaires, de procédures, de réglementations et de dépenses publiques, les défenseurs de la cause animale se plaignent de devoir en appeler à un interlocuteur différent pour chacune de leur cause. En effet, il n’y a pas au gouvernement de responsable attitré de la cause animale. Peut-être parce que les animaux n’ont pas de droits, de la même manière qu’ils n’ont pas de devoirs et qu’ils ne sont pas responsables de leurs actes. Les 50 000 défenseurs ardents des animaux connaissent-ils seulement le coût d’un ministère ?

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Nouvelle-urgence-le-ministere-des-droits-des-animaux

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière