Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Non, les Français ne se sont pas appauvris, ils se sont enrichis mais moins que les Allemands et les Américains

Non, les Français ne se sont pas appauvris, ils se sont enrichis mais moins que les Allemands et les Américains

par
970 vues

La révolte des agriculteurs a déclenché de nombreuses polémiques, autant sur la situation des paysans que sur l’état de la France en général. Comme souvent, il en est surtout ressorti le constat que « tout va mal »  et que la faute en revient aux boucs-émissaires bien connus, l’Europe, le libéralisme et le libre-échange… Il y a quelques jours, l’IREF a publié une analyse sur la situation des agriculteurs, avec des données et des arguments chiffrés, et sur cette facilité que l’on s’accorde de prendre l’Europe en ligne de mire à chaque crise quelle qu’elle soit. Revenons sur la situation de la France à l’aide du graphique ci-joint. Depuis 1990 et la chute du communisme, lorsque le libre-échange a pris son essor, et jusqu’à fin 2022, le PIB/hab (PPA) en France a été multiplié par 3.1 (de 17 710 dollars à 55 387) – alors même que la population augmentait de 10 millions de personnes (58 à 68 millions). Contrairement à ce que soutiennent certains, le passage à l’euro n’a pas stoppé la hausse : ce même PIB/hab a été multiplié par deux entre 2002 et 2022. Il est donc complètement faux de dire que les Français ne se sont pas enrichis ces 30 dernières années. Ce qui est vrai par contre, c’est qu’ils se sont enrichis moins que d’autres. Sur la même période, en Allemagne, le PIB/hab est passé de 19 463 dollars à 63 522. En 1990, la différence n’était que de 1 753 dollars en faveur des Allemands ; fin 2022, elle était de 8 135 dollars ! Multipliée par 4.6 ! Rappelons que l’Allemagne a dû dépenser plus de 2 000 milliards de dollars pour la réunification.

Avec les Etats-Unis aussi, l’écart s’est creusé : de 1990 à 2022, le PIB/hab américain est passé de 23 888 dollars (+ 6 178 dollars par rapport à la France) à 76 329 dollars (+ 20 942 !). Une différence multipliée par 3.3. La population américaine a augmenté de 83 millions pendant ce temps (de 250 à 333 millions).

Les Français ne se sont pas appauvris, mais ils sont à la traîne. Les causes de ce retard tiennent beaucoup plus à nos mauvais choix politiques et économiques qu’aux facteurs externes.

FRANCE ALLEMAGNE

ETATS-UNIS

PIB/HAB PPA (1990)

17 710

19 463

23 888

PIB/HAB PPA (2022)

55 387

63 522

76 329

Banque Mondiale (2023)

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

19 commentaires

Philippe Philippe COMPTE 7 février 2024 - 9:08

Bonjour,

J’avoue que je ne suis pas convaincue par ce genre de chiffres qui restent trop généraux via des « moyennes ».
Mon avis est que certes, pour l’ensemble des français, il y a eu augmentation de la richesse mais
je pense que cette augmentation à surtout touché certaines catégories de la population.
De même, s’il y a eu une période d’enrichissement, il semble que l’on soit entrer dans une période contraire.
Pour ma part et dans mon entourage, c’est ce que je constate. Après, comme on dit, on peut faire dire ce que l’on veut
aux chiffres.
Maintenant, il est certain que le choix des français pour les glands qui nous dirigent n’ont pas été, disons géniaux, pour être gentil.
Mais cela ne représente qu’une partie des français qui sont, à mon instar, de plus en plus nombreux, à ne plus se déplacer pour participer à ce cirque que représentent les élections et qui sont totalement discréditées.
Après, on ne peut pas non plus exclure la part de responsabilité de l’UE dans la situation des pays de l’UE actuelle même si, en effet, elle est loin d’être la seule responsable. On va dire qu’elle n’améliore pas le schmilblick.
Après, ce n’est que mon point de vue.

Cordialement.

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2024 - 11:51

L’évolution du PIB/hab en PPA (constants) est le meilleur outil. La France s’est bien enrichie mais moins que d’autres pays.

Répondre
Humbert Claude 7 février 2024 - 9:56

Oui la France s’appauvrit relativement aux autres pays. La France est passée de 14e à 25e en terme de PIB/Habitant entre 1980 et 2023. Tout cela est dû au socialisme mais surtout à l’européisme qui saccage la France. Toute les priorités sont données à l’UE de telle sorte que tout ce qui fait la grandeur de la France (économie, culture, population), doit disparaître selon l’idéologie europeiste.

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2024 - 11:49

Non, la France ne s’appauvrit pas. Elle s’enrichit mais les autres pays s’enrichissent plus vite qu’elle.

Répondre
Desroches 7 février 2024 - 10:18

Il convient de rajouter que le PIB n’est pas un outil de mesure pertinent. Il intègre la richesse « produite » par la sphère publique. Faute de pouvoir l’évaluer, on considère qu’elle correspond aux dépenses publiques.
Dans notre pays administré, elle est de l’ordre de la moitié du PIB : plus il y a de dépenses publiques, plus le PIB augmente.
Mais on occulte le fait que le « rendement » n’est pas forcément positif.
Il y a des dépenses publiques utiles, et donc une partie de l’administration utile. Mais il y en a une partie inutile, et une partie, loin d’être négligeable, nuisible. Celle qui a fait disparaître nos entreprises et qui empêche celles qui restent de travailler.
Le PIB n’est peut-être pas aussi élevé u’on le dit…

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2024 - 11:48

Si, le PIB/hab en PPA c’est l’outil le plus pertinent.

Répondre
Oncpicsou 7 février 2024 - 10:48

Quelle est la part de la dette dans ce « soit disant » enrichissement des français ? et que leur resterait il si on la remboursait?

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2024 - 11:47

la dette privée est largement moins élevée qu’ailleurs…

Répondre
Oncpicsou 7 février 2024 - 11:57

La dette publique, sans oublier leurs retraites non provisionnées, (6000 milliards €… 100 000€ par francais!) ce sont les fonctionnaires qui vont la rembourser?

Répondre
Nicolas Lecaussin 8 février 2024 - 11:05

le calcul en tient compte

Répondre
Oncpicsou 8 février 2024 - 11:16

Merci pour cette précision.

Picot 7 février 2024 - 11:19

Dans ces conditions on ne comprend pas pourquoi il y a de plus en plus de monde au Secours Populaire, Secours Catholique, Restaurants du coeur etc..Les Français s’enrichissent? Peut être, mais lesquels? Il serait intéressant de voir les détails. Et depuis 2022 rien n’a changé, vous êtes sûr?

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2024 - 11:47

le taux de pauvreté est resté stable, voir en baisse..Ce sont surtout des immigrés pris en charge par ces organisations

Répondre
Firmin 7 février 2024 - 3:41

Sur quels chiffres vous basez vous pour dire que le taux de pauvreté est resté stable en france alors que nous constatons tous notre pouvoir d’achat en baisse et les produits de base en hausse ? Il y a de plus en plus de gens à la rue, de plus en plus de faillites de petites entreprises (les autres ont migré voici quelques années déjà !) mais le taux de pauvreté serait stable ! C’est mc kinsey qui dit ça ? c’est pinocchio ? Et les étudiants qui se logent dans les campings faute de moyens ? Et tous ceux qui ont réduit le nombre de repas quotidien faute de pouvoir faire bouillir la marmite, c’est juste pour le fun ? Les milliards qui partent dans les subventions à la presse, dans les injections expérimentales ou en ukraine pour tuer la jeunesse ukrainienne sous les bombes , ces milliards là voient une hausse exponentielle ces dernières années et elles nous enrichissent ou vont-elle nous appauvrir à votre avis ?

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2024 - 5:50 Répondre
Farid 7 février 2024 - 11:39

On est dans le peloton de l’Europe. C’est l’Allemagne qui a fait fort grâce à son industrie.

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2024 - 11:45

Tout à fait !

Répondre
Filouthai 8 février 2024 - 8:25

La faille béante de cette analyse succincte c’est qu’elle n’intègre pas (volontairement ??) l’évolution des prélèvements fiscaux et sociaux des pays mis en comparaison !
La prise en compte de ce paramètre amènerait à la conclusion suivante : 1- oui les français se sont appauvris entre 2002 et 2022, 2- l’état français , malgré des prélèvements hors normes (exorbitants), a pratiquement doublé l’endettement du pays.
Bref, ces 20 années ont été une calamité pour la France avec des dirigeants médiocres et incompétents qui ont accéléré le déclin et la ruine du pays !

Répondre
Nicolas Lecaussin 8 février 2024 - 11:04

Si, le calcul PIB/hab en PPA en tient compte

Répondre