Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Nouvelle urgence : le ministère des droits des animaux

Nouvelle urgence : le ministère des droits des animaux

par
45 vues

En France, on trouve des chômeurs et des entrepreneurs trop taxés, des sans-abris et des propriétaires trop imposés, mais aussi d’ardents défenseurs de la cause animale. Ces derniers considèrent qu’en 2021, la priorité ultime du gouvernement devrait être le droit des animaux. D’où la pétition, lancée sur mesopinions.com, qui demande la création d’un ministère dédié. Ses 50 000 signataires ne sont manifestement pas assez touchés par les centaines de réglementations aussi intrusives qu’absurdes qui nous attendent à chaque instant.

Pour justifier la création de ce nouveau ministère, avec son lot de fonctionnaires, de procédures, de réglementations et de dépenses publiques, les défenseurs de la cause animale se plaignent de devoir en appeler à un interlocuteur différent pour chacune de leur cause. En effet, il n’y a pas au gouvernement de responsable attitré de la cause animale. Peut-être parce que les animaux n’ont pas de droits, de la même manière qu’ils n’ont pas de devoirs et qu’ils ne sont pas responsables de leurs actes. Les 50 000 défenseurs ardents des animaux connaissent-ils seulement le coût d’un ministère ?

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

Rousseau Philippe 31 mars 2021 - 7:19

Pour le ministère accès au éléphants au crocodile et aux puces
Au Canada les défenseurs de la vie humaine demandent que les bébés et malades aient au moins les mêmes droits à vivre que…

les animaux.

Répondre

Laissez un commentaire