Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > M. Macron, ce qu’il faut en France, c’est un pass sécurité !

M. Macron, ce qu’il faut en France, c’est un pass sécurité !

jeudi 2 septembre 2021, par Nicolas Lecaussin

Emmanuel Macron est fier de son pass sanitaire. En effet, les résultats ont suivi l’annonce et la mise en place du pass. Les Français se font vacciner en masse : plus de 48,5 millions de personnes ont reçu au moins une injection (soit 72,1 % de la population totale) et 44 millions ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 65,6 % de la population totale). Alors, pourquoi ne pas utiliser une recette qui marche ? Instaurer un pass sécurité !

Ces jours-ci, le président Emmanuel Macron est devenu le pseudo du maire de Marseille. Il est allé là-bas pour « régler » des problèmes qui existent dans cette ville depuis des dizaines d’années : insécurité, violence, drogue, clientélisme… Après avoir « écouté » les habitants, il a fait des promesses qui ressemblent à celles qui ont déjà été faites par ses prédécesseurs et aussi par des anciens ministres dont les plans portent le nom. Depuis Delebarre, en passant par Tapie, Raoult et Borloo, les plans pour la ville se succèdent et se ressemblent. Les milliards coulent à flots pour les mêmes résultats : l’insécurité augmente. Il faut donc changer de… plan. Le succès du pass sanitaire donne à Macron une excellente occasion de lancer le même système contre l’insécurité. Concrètement, il faudrait une tolérance zéro envers les délinquants (partout en France) qui seraient obligatoirement munis d’un pass dès le premier larcin commis. Ils ne pourraient pas se déplacer sans le pass qui serait une sorte de vaccin contre l’insécurité. Rêvons toujours…

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/M-Macron-ce-qu-il-faut-en-France-c-est-un-pass-securite

Vos commentaires

  • Le 3 septembre à 04:09, par Laurent46 En réponse à : M. Macron, ce qu’il faut en France, c’est un pass sécurité !

    La puce dans les fesses c’est pour bientôt .... Nos gouvernants sont devenus de vrais escrocs irresponsables pour lesquels seul le fric compte. Le flicage est partout et la dictature à nos portes. Le point de non retour est déjà atteint et le tout dans une indifférence sans pareil pourvu que l’on soit assisté. Autrefois il n’y a pas si longtemps encore les gens se battaient pour gagner et conserver leur liberté, aujourd’hui soit ils sont assistés et collabos soit ils fuient comme des lâches vers d’autres pays. Sauf que la maladie furieuse des politiques devient mondiale sans aucun vaccin ni pass ce qui nous dirige tout droit vers des conflits de plus en plus violents si ce n’est mondial en tout cas pour une certaine civilisation qui se détruit elle même.

  • Le 3 septembre à 08:46, par zelectron En réponse à : M. Macron, ce qu’il faut en France, c’est un pass sécurité !

    il y eu même jadis une fleur de lys marquée au fer rouge sur certaines créatures de petite vertu (Miledy)

  • Le 3 septembre à 13:46, par François Garçon En réponse à : M. Macron, ce qu’il faut en France, c’est un pass sécurité !

    Les Français s’ennuient, c’est évident. Du coup, inactifs, ils versent dans la paranoïa de supermarché. Ainsi voient-ils se profiler un Etat totalitaire, un "big brother" à tous les coins de rue. Leurs délires s’affichent sans retenue dans les commentaires de la plupart des publications et à tous propos. Veut-on nous vacciner ? Il est alors question de nous glisser une puce dans le cerveau qui nous rendra plus moutonnier ! Souhaite-t-on renforcer l’efficacité de la police ? Il est alors question d’armer les futurs miliciens qui jailliront dans nos logis pour nous conduire dans des camps de rétention, etc. Français, vous vivez dans un pays de Cocagne : vous travaillez peu, tout est ici quasi gratuit (école, santé) les aides publiques sont innombrables (RSA, APL, etc.), la justice est à la ramasse, la police débordée, l’exécutif inefficace quand il n’est pas corrompu. Cessez donc de gémir, de vous plaindre. Soyez un tout petit peu pragmatique. Le pays s’en portera mieux.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière