Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Casseurs des banlieues et militants d’extrême droite : deux poids deux mesures

Casseurs des banlieues et militants d’extrême droite : deux poids deux mesures

par
799 vues
prop_4_pendules.png

Dès l’annonce d’une demi-finale France-Maroc, la question tournait dans bien des esprits : alors que l’on avait constaté des violences urbaines après les matchs Maroc-Portugal et Maroc-Espagne, et que la Belgique avait observé les mêmes événements sur son sol après sa défaite contre les Lions de l’Atlas, qu’attendre d’un match aussi important ? Gérald Darmanin, constatant les dégradations après les quarts, notamment sur les Champs-Elysées, avait préparé un dispositif de plus de 12 000 policiers pour contenir d’éventuels incidents. Sur les réseaux sociaux, des vidéos et prises de position tournaient, où l’on voyait des supporters du Maroc affirmer qu’ils allaient « tout casser », quelle que soit l’issue du match. De fait, mercredi soir, des affrontements ont bien eu lieu un peu partout, avec des individus parfois cagoulés, ce qui rend leur identification difficile. Tirs de mortiers et de pierres contre les forces de l’ordre, leurs véhicules, ou encore contre les bars où se retrouvaient les soutiens des Bleus, rixes entre supporters français et marocains, la nuit a été agitée. Certains refusaient que la victoire de la France soit fêtée, notamment à Lyon, à Bruxelles, à Montpellier. Dans ces deux dernières villes, des personnes qui affichaient un drapeau tricolore ont été prises à partie.

On déplore aussi la présence de groupes d’extrême droite qui souhaitaient se frotter aux supporters marocains. On compte ainsi quarante interpellations de ces individus dans l’agglomération parisienne, sur les 167 qui y ont eu lieu. A Lyon, huit personnes ont été interpellées dont deux présumées de ce bord. Au niveau national, on compte 266 interpellations et quarante policiers blessés. Certaines personnalités de gauche, comme Louis Boyard, vont jusqu’à parler de « ratonnades ». Si le comportement de ces individus est au moins aussi condamnable que les dérives perpétrées par les supporters marocains, on peut regretter que l’attention des médias se focalise sur ces extrémistes, condamnables bien sûr mais qui, à la vérité, ne représentent qu’une petite partie de l’ensemble.

Vous pouvez aussi aimer

4 commentaires

Astérix 17 décembre 2022 - 10:27

Sur un plan global, c’est bien Macron et ses ministres, notamment Darmanin, qui sont complètement incompétents et complètement responsables.
Au lieu d’arrêter tous ces casseurs, et l’on sait où les trouver, et les mettre définitivement hors d’état de nuire, l’on préfère allumer des bougies lorsqu’il est trop tard, mettre des fleurs, et faire des déclarations imbéciles. Et les victimes alors !!??
Mais qu’attendent les français pour virer ces nullités ??

Répondre
JR 17 décembre 2022 - 10:53

Bonjour, tout à fait, c’est la même histoire que l’escroquerie carbo-climatique, tout le monde sait, mais pas grand monde dénonce, bien que récemment, des langues se délient.
Arté film : Le réchauffement climatique, une escroquerie !
https://www.youtube.com/watch?v=r4ZPETbKeNY&feature=emb_logo
https://fr.irefeurope.org/publications/articles/article/steven-koonin-et-son-livre-indispensable-pour-comprendre-le-climat/ . Joyeux Noël, joyeux C02 ! Merci. Bien à vous

Répondre
Obeguyx 17 décembre 2022 - 5:04

Peut-on n’être pas d’accord ? Les diabolisés d’extrême droite étaient-ils Français ou pas ? Les Marocains ne l’étaient pas puisqu’ils sont nommés par leur nationalité. Donc il n’y a pas de coupables d’extrême droite dès lors qu’ils défendaient notre nation, ce qu’évidemment ceux qui sont chargés de le faire ne font pas. Les seuls coupables sont donc les marocains qui foutent le « bord.. » chez nous. Le reste peut ensuite être examiné à la condition expresse que la raison principale soit définitivement traitée. Messieurs les politiciens et les idéologues il faut que vous preniez conscience que vous pouvez toujours désarmer les honnêtes citoyens, ils nous restera toujours les fourches et les cutters (toujours en vente libre) …

Répondre
Emile 18 décembre 2022 - 6:22

Soyons serieux une bande de clampins bien identifies de longue date , pas escamotables « comme les poissons dans l, eau «  de MAO , armes de poing americains en plus ! On en va pas aller chercher des noises au Garages a Kalach , dans les cites ou le clientelisme de TOUS BORDS fait flores auprès de l OUMMA SOURCILLEUSE ; et puis il y a trop de risque de faire le jeu de la « Cage aux Phobes » !
Le principe de ROUSSEL *, pas Fabien, Jacques , le Pere des Shadocks :
« pour qu il y ait le moins de mécontents possible il faut TOUJOURS TAPER SUR LES MEMES » et la persévérance est reine depuis 1936 !
* pour le Joke car Jacques c est ROUXEL , il avait un vrai talent comique analytique de notre société bien avant la mode Ecolopasteque de recyclage en bons sentiments !

Répondre

Laissez un commentaire