Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Joe Biden annonce la hausse fiscale la plus stupide de l’histoire (...)

Joe Biden annonce la hausse fiscale la plus stupide de l’histoire américaine

mardi 27 avril 2021, par Jules Devie

Le président américain veut augmenter le taux de taxation sur les plus-values mobilières. Alors que le taux actuel est de 23,8%, Joe Biden souhaite quasiment le doubler, pour le porter à 43,4%. Cette mesure va à l’encontre des recommandations des économistes libéraux, mais aussi keynésiens, qui estiment qu’elle va pénaliser l’investissement et la croissance, et diminuer les recettes fiscales. Même dans les années 1970 lorsque les taxes et les impôts étaient à leur plus haut niveau en Amérique, les plus-values étaient taxées à moins de 43 %.

Le risque, en effet, avec cette mesure est que les investisseurs se détournent de la Bourse, ce qui entraînerait une réduction de la base taxable, et donc moins de revenus pour l’État. Il en va de la taxation des plus-values comme de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur le capital : quand les taux baissent les recettes augmentent.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Joe-Biden-annonce-la-hausse-fiscale-la-plus-stupide-de-l-histoire-americaine

Vos commentaires

  • Le 28 avril à 15:37, par Dufournet jean-Paul En réponse à : Joe Biden annonce la hausse fiscale la plus stupide de l’histoire américaine

    Contrairement à ce que dit l’auteur de votre article, je pense que c’est probablement la décision la plus pertinente de ce gouvernement Biden . Pour les raisons suivantes :
    Le marché boursier aux USA est devenu fou depuis les injections massives d’argent de la FED.commencées en 2009
    Des spéculateurs purs sans recherche de soutien d’investissement dans l’économie, aidés par les grandes banques qui "font le marché" parviennent à se créer des plus-values faramineuses sans grand risque puisqu’ils ont l’appui de ces cinq grandes Banques qui viennent entretenir le jeu et le cas échéant le soutenir.
    Pire, des fortunes gigantesques sont faites avec l’utilisation d’algorithmes permettant d’user de la formule la plus bête de la spéculation par le "day trading"
    Désormais si le congrès approuve le projet de loi,ces "vertueux spéculateurs" devront payer une part significative de leurs gains faciles
    Ce n’est qu’un juste retour des choses et surtout devrait assainir les marchés et tenir à l’écart les enfumeurs sans scrupule (voir Tesla) .
    Merci de votre attention
    J.P. D

  • Le 28 avril à 15:42, par Dufournet jean-Paul En réponse à : Joe Biden annonce la hausse fiscale la plus stupide de l’histoire américaine

    Contrairement à ce que dit l’auteur de votre article, je pense que c’est probablement la décision la plus pertinente de ce gouvernement Biden . Pour les raisons suivantes :
    Le marché boursier aux USA est devenu fou depuis les injections massives d’argent de la FED.commencées en 2009
    Des spéculateurs purs sans recherche de soutien d’investissement dans l’économie, aidés par les grandes banques qui "font le marché" parviennent à se créer des plus-values faramineuses sans grand risque puisqu’ils ont l’appui de ces cinq grandes Banques qui viennent entretenir le jeu et le cas échéant le soutenir.
    Pire, des fortunes gigantesques sont faites avec l’utilisation d’algorithmes permettant d’user de la formule la plus bête de la spéculation par le "day trading"
    Désormais si le congrès approuve le projet de loi,ces "vertueux spéculateurs" devront payer une part significative de leurs gains faciles
    Ce n’est qu’un juste retour des choses et surtout cela devrait assainir les marchés et tenir à l’écart les enfumeurs sans scrupule.
    Merci de votre attention
    J.P. D

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière