Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > La gauche allemande sur les traces du socialisme français ?

La gauche allemande sur les traces du socialisme français ?

mardi 19 mars 2013, par Nicolas Lecaussin

Le lundi, 11 mars, le SPD, par la voix de son leader, Peer Steinbrück, a annoncé les grandes lignes de son programme économique qui sera défendu pour les élections du mois de septembre. Bizarrement, les propositions de la gauche allemande se rapprochent plus des celles du candidat Hollande que de l’ancien chancelier Gerhard Schröder. Le SPD propose une augmentation du taux marginal de l’impôt sur le revenu (de 42 à 49 %), de la taxe sur les plus-values (de 25 à 32 %) et souhaite l’introduction d’un ISF et d’un salaire minimum. Dans le programme on trouve aussi la suppression de plusieurs déductions fiscales pour les entreprises et l’obligation d’un quota de femmes aux postes de direction. Le style du programme est marxisant, le SPD se voulant le « grand défenseur des laissés-pour-compte de la société allemande ». Rien à vois avec la fameuse Agenda 2010 lancée par l’ancien chancelier Schröder au début des années 2000. A presque 15 points derrière la CDU dans les sondages, la gauche allemande, sauf miracle, a peu de chances de remporter les élections. De plus, elle a tort de proposer un programme économique « à la française ». Difficile d’imaginer que les Allemands voteront pour un retour en arrière…

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/La-gauche-allemande-sur-les-traces-du-socialisme-francais

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière