Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/1934

par ,

Vive les Commissions de réforme de la retraite !

A défaut de réformer la retraite, on crée une Commission. Ou plutôt : pour ne pas réformer les retraites, on met en place une équipe d’experts. C’est devenu une habitude pour tous les gouvernements. Et c’est encore un aveu d’impuissance et d’incompétence. Premièrement, cette équipe d’experts existe déjà. Il s’agit du COR (Conseil d’Orientation des Retraites) qui publie, comme la Cour des Comptes, des rapports, la plupart annonçant la faillit inéluctable de notre système de retraite par répartition et la réforme imminente. De plus, nommer des experts dans une Commission signifie mettre en place des syndicalistes qui bloquent déjà la moindre réforme du système. Lorsque les retraites ont été réformées en Suède, on a mis en place une vraie Commission avec de vrais experts (chercheurs, analystes, actuaires…) et…aucun syndicaliste. Et la réforme a bien été faite !

A défaut de réformer la retraite, on crée une Commission. Ou plutôt : pour ne pas réformer les retraites, on met en place une équipe d’experts. C’est devenu une habitude pour tous les gouvernements. Et c’est encore un aveu d’impuissance et d’incompétence. Premièrement, cette équipe d’experts existe déjà. Il s’agit du COR (Conseil d’Orientation des Retraites) qui publie, comme la Cour des Comptes, des rapports, la plupart annonçant la faillit inéluctable de notre système de retraite par répartition et la réforme imminente. De plus, nommer des experts dans une Commission signifie mettre en place des syndicalistes qui bloquent déjà la moindre réforme du système. Lorsque les retraites ont été réformées en Suède, on a mis en place une vraie Commission avec de vrais experts (chercheurs, analystes, actuaires…) et…aucun syndicaliste. Et la réforme a bien été faite !

Partager cet article :

Autres lectures ...

Participons au Grand Débat à la manière de la révolution subreptice des cahiers de doléance
Fiscalité et dépenses : Les propositions de l’IREF

Taxation des GAFA : une solution inadéquate


La demande de rétablissement de l’ISF :
Une fiscalité de la haine, de la rancœur et de la frustration

L’augmentation de l’impôt sur le revenu
ou le summum de la bêtise et de la démagogie



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies