Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Actions et Manifestations > L’IREF dans les médias > Un revenu de base inconditionnel dès 18 ans ? Vraiment ?

Un revenu de base inconditionnel dès 18 ans ? Vraiment ?

jeudi 3 décembre 2020, par IREF

Nicolas Lecaussin est face au député socialiste Boris Valland sur FranceInfoTV pour débattre de la proposition d’instaurer un revenu de base inconditionnel pour tous et dès l’âge de 18 ans ! Voir l’émission.

https://fr.irefeurope.org/Actions-et-Manifestations/L-IREF-dans-les-medias/article/Un-revenu-de-base-inconditionnel-des-18-ans-Vraiment

Messages

  • 1/ Encore un bond dans l'absurdité. Qu'en pense les malheureux qui, ayant travaillé leur vie durant, se retrouvent avec 700€ de pension ?
    Alors que ceux qui n'ont rien fait (cas des immigrés, clandestins et fainéants) ni étude, ni effort d'études etc... seront crédités de 1000€/ mois sans raison de se lever le matin pour "faire" (mot employé par SENEQUE pour inciter chacun à sa part légitime au travail collectif ou individuel, mais "faire" (raison d'être et d'exister). Ils sont déjà nourris, équipés de tél portable, logés, pris en charge de toutes les manières au détriment de ceux qui exécutent des "petits boulots" beaucoup pour subsister...
    2/ "L'ennui est mère de tous les vices". Il y a déjà dans nos villes des centaines de gens oisifs, prêts à toutes les compromissions pour "remplir" le temps ! Mon Dieu !
    Pourquoi nous envoyer ce pape ? Les bobos gauchos collabos écervelés complices de nos médiocres représentants parlementaires nommés sont inconscients !!! Que diront les parents à leurs enfants pour qu’ils aillent à l’école pour étudier, que reste l’envie de bien faire, de connaître, d’analyser, de réussir, la compétition du meilleur…

  • Je n'avais jamais vu ce Boris Vallaud (qui je crois a un rapport avec sa femme qui a été ministre), mais je suis atterré par son argumentaire sans queue ni tête, qui débite tous les lieux communs gauchistes les plus éculés (même l'homme de paille du "néolibéralisme") comme d'autres de la saucisse industrielle.

    Quelle honte de continuer à faire croire que les "entreprises (ici les "multinationales") payent des impôts", ce qui ne veut rien dire : non monsieur, les entreprises n'ont jamais payé des impôts et n'en paieront jamais, ce sont les individus qui payent des impôts. C'est simplement un instrument d'illusion fiscale de faire peser des impôts sur des personnes morales.

    On voit que c'est un immense bordel dans sa tête. Rien n'est compris.
    La référence à la fraude fiscale est vraiment une insulte à toutes les personnes qui créent des richesses, tout comme est une insulte à l'intelligence de parler de son projet en y associant le mot de "justice".

    Ce "débat" m'a fait penser à cette citation :
    "L'homme qui n'est pas socialiste à vingt ans n'a pas de cœur, mais s'il est encore socialiste à quarante ans, il n'a pas de tête."

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière