Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

La fiscalité achève les propriétaires

Les conclusions de la dernière Etude de l’Observatoire UNPI (Union Nationale de la Propriété Immobilière) sont sans appel sans appel : la taxe foncière a connu une hausse de 14,7 % en cinq ans. Depuis 2006, l’Observatoire UNPI publie son travail concernant l’évolution de la taxe foncière dans chacune des 36 000 communes françaises. Et cette année encore, les résultats confirment la règle. Avec une hausse moyenne de 14.7 %, la taxe foncière a augmenté 3 fois plus que l’inflation sur la même période. Au niveau des villes, les hausses sont très variables. Cela va de 6.35 % à Grenoble jusqu’à + 22.99 % à Lille (entre 2010 et 2015). La taxe foncière a augmenté en moyenne de 13.41 % dans les 50 plus grandes villes de France.

Au niveau de la part départementale de taxe foncière, on retrouve de grandes différences aussi : « seulement » + 5.24 % dans les Hauts De Seine jusqu’à + 69.99 % en Corse du Sud.

Le propriétaire est la vache à lait des collectivités locales et de l’Etat

Il ne fait donc pas bon être propriétaire en France. D’autant plus que les locataires sont toujours considérés comme des victimes alors que, comme nous l’avons montré à l’IREF, les loyers augmentent beaucoup moins vite que les autres coûts de la vie. A Paris, entre 1993 et 2014, la taxe foncière a augmenté de 180 %, alors que, durant la même période, les loyers n’ont augmenté que de 39 % ! Et les charges de 102 % ! Il y a quelques jours, l’IREF protestait aussi contre les projets de l’OFCE (Observatoire Français des Conjonctures Economiques) qui souhaite, en échange d’une suppression de l’ISF, la taxation des plus-values immobilières en cas de transmission à titre gratuit et celles afférentes au logement principal, ainsi que soumettre à l’impôt sur le revenu la valeur locative du logement occupé par son propriétaire et rendre la taxe foncière progressive !

Tout est donc bon pour taxer et ensuite dépenser 46 Mds d’euros (2 % du PIB) par an pour la politique du logement dont 60 % environ au titre de l’aide à la pierre (ce qui représenterait un coût de 250 000 euros par logement) et 40 % pour les aides à la personne.

Pour une fiscalité au service de la propriété

En France, le propriétaire est perçu comme un nanti, il est le fameux « riche » qui vivrait sur le dos des autres. En réalité, l’Etat et les collectivités locales vivent sur le dos des propriétaires. Ce n’est pas un hasard si le système Airbnb est plus taxé en France qu’ailleurs. L’Etat n’aime pas les entrepreneurs et encore moins les propriétaires-entrepreneurs. Bientôt, personne n’aura plus envie de le devenir. Ce qu’il faudrait c’est une grande réforme de la fiscalité afin de sauver et de libérer la propriété. Il vaudrait mieux s’en remettre au marché et laisser chacun déclarer chaque année la valeur estimée de ses biens immobiliers pour les soumettre aux taxes d’habitation et taxes foncières, quitte à le sanctionner en cas de transmission du bien si la valeur était insuffisante. La fiscalité ne doit plus être l’ennemie du propriétaire mais son atout.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Décentralisation : allez plus loin, Monsieur Fillon !

EPR d'Hinkley Point :
le nouveau casino du contribuable ?


Au secours, ils veulent faire pire que l’ISF

La France est championne pour chasser les … millionnaires



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (2)

pas de pire voleurs que les politiques

le 22 novembre, 10:17 par wpjo

Taxe foncière + taxe d'habitation = 4 mois de loyer (net). Et si vendais mon appartement au bout de 15 ans, les 8% de frais de notaire représenteraient encore 30 mois de loyer, soit, 2 mois de loyer par année. C'est donc comme être propriétaire nous coûtent 6 mois de location ! Et en échange, on aura zéro subvention, zéro exonération.

Petite consolation : à partir de 75 ans, on est exonéré de la taxe d'habitation Que c'est magnanime dans une ville où l'espérance de vie est de 73 ans ...

- Répondre -

La fiscalité va s'inviter à la présidentielle !...

le 23 novembre, 11:57 par PADOVANI Alain, Président du Collectif de Défense des Contribuables

Artricle envoyé à 93 médias France et déjà paru lundi :
Libération + 93 médias France : Notre trop chère pression fiscale.

Politiciens français au pouvoir : ils n’ont toujours pas compris !!...

Décidément l’ENA et autres usines à gaz intellectuelles semblent nous avoir fabriqué des politiciens français baignant dans une certaine médiocratie depuis 56 ans !...

Voici 25 ans, ils ne comprenaient pas déjà la cause exacte d’une abstention protestataire massive atteignant ou dépassant les 50% dans la majorité des scrutins. Ils prétendaient juste « en tenir compte à l’avenir »…sans pour autant changer l’actuelle loi électorale permettant qu’ils soient alors élus avec pas même 24% du nombre total des électeurs inscrits !!...

Puis il y eut la création de centaines d’associations de défense de ces contribuables constituant la 1° Force électorale de France, payant tout sans aucun droit de regard et présidées partout en France par des cadres de la société civile chiffrant le désastre d’une fiscalité française devenue exorbitante et extrémiste !... Ces politiciens payés pourtant par ces mêmes contribuables n’ont pas compris non plus cette simple équation : aujourd’hui « pour 100 € gagnés en France…plus de 57 € sont repris par le Fisc !... ». No comment !...

Alors ont émergé dans le pays 2 ou 3 nouveaux courants politiques désireux à juste titre de vouloir changer la donne basée en 56 ans sur la seule alternance Droite-Gauche représentée par 2 partis politiques PS-UMP à bout de souffle, étriqués, usés et grillés… pour absence notoire de résultats probants. Un constat très simple qu’ils ne comprennent toujours pas !...

Sauf que panique à bord, voilà que le 8 Novembre, selon le vieil adage comique « un éléphant ça Trump énormément…les sondages », TRUMP gagne aux USA ! Incarnant pour tout un peuple majoritaire, la Société Civile, l’Entreprenariat, les Résultats et donc la Réussite…à l’opposé de nos politiciens français perdants, nuls, stériles, sans étoffe ni envergure !...Encore une fois ils ne comprennent pas…eux qui n’obéissent qu’à des rapports de force, qu’ils risquent bien cette fois de subir en 2017 le même sort qu’Hillary CLINTON !...

D’où la question cruciale que nous leur posons : n’avez-vous pas depuis 56 ans été désignés, élus et payés par les contribuables…pour justement comprendre ? Car diriger aujourd’hui un pays, c’est plus que de Prévoir…puisque c’est surtout Comprendre, Décider, Appliquer et Résoudre…tout en donnant l’exemple et en inspirant la confiance. C’est cela qu’exige à présent le peuple des citoyens contribuables français…qui va le faire savoir en 2017 !...

Avec + 57% du PIB en pression fiscale, 239 lignes d’impôts au total, un matraquage fiscal constant et incessant, des impôts locaux pipés, démentiels et extrémistes, des dépenses publiques pharaoniques, des budgets déficitaires depuis 1972 et des dettes à n’en plus finir…imputées en bandes administratives organisées aux contribuables…si vous ne comprenez toujours pas ce qui risque de se passer en 2017…alors lisez et relisez cet article prémonitoire…Car il a le mérite de vous chiffrer ce qu’il vous faut comprendre une bonne fois : votre accablant, désastreux et coûteux bilan…basé sur des dépenses publiques incontrôlées...dont les dettes imputées aux citoyens contribuables ruinent le pouvoir d’achat des Français qui vous payent et que vous avez rétrogradés au rang de sujets…Vous voilà prévenus que nous, nous avons compris ce qu’on va vous faire payer en 2017 !…

Alain PADOVANI, Président bénévole du Collectif, 05 61 95 11 13, ahpadovani@yahoo.fr
Blog : pouvoir-achat-mensonge.over-blog.com

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications