Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Conférence-débat avec François Fillon
Lundi 5 septembre 2016 de 19h30 à 21h00
Théâtre du Gymnase Marie Bell - Paris

Inscriptions
L’ancien Premier ministre François Fillon est un candidat des plus sérieux à la primaire de la droite et du centre. Il affirme avoir le programme le plus libéral de tous les candidats.


Immigration et lutte contre le terrorisme : faire appel au privé pour plus d’efficacité

Suppression du chômage :

la CGT a la solution


Travailleurs détachés en Europe :

Manuel Valls se trompe de combat

Baisse de l’IS en Grande-Bretagne :

Vive la concurrence fiscale !


Primaires de droite : les candidats reprennent les propositions de l’IREF

Victoire ! Des députés proposent une loi pour mettre en place la Flat Tax en France


Publications précédentes

Fonctionnaires : 15 % en Australie contre 24 % en France

En Australie, il y a environ 1 700 000 fonctionnaires pour une population de 24 millions de personnes ; les employés du secteur public représentent 15 % de la population active.

L’Australie : 25 années de croissance économique ininterrompue
Un modèle économique à suivre

L’Australie a voté ce week-end alors que le pays vient d’entrer dans sa 25e année de croissance économique ininterrompue. En effet, depuis 1991, il n’y a pas eu de récession et cela malgré la grande crise de 2008. Ce sont pas moins de 100 trimestres de croissance positive qu’a connu le continent (...)

Europe libérale ou bureaucratique ? L’ambiguïté persiste
Du « SMIC routier » à la politique de la BCE

Le BREXIT et les réactions qu’il provoque jettent une lumière crue sur les contradictions de la construction européenne, tiraillée entre libéralisme et dirigisme bureaucratique. Deux sujets d’actualité, parmi d’autres, témoignent de cette profonde ambigüité : la procédure bruxelloise lancée contre la (...)

Les promesses des autres :
La triche budgétaire pour réduire la dette publique

Les politiques sont prompts à dépenser l’argent des autres, le nôtre [1]. Ils savent aussi mieux que jamais faire des cadeaux qu’ils laisseront à d’autres le soin de payer. Le tour de passe passe du Trésor en est l’exemple le plus incroyable, mais pas le (...)

L’impôt sur les entreprises : injuste et inefficace

Les discussions sur l’imposition des entreprises sont souvent empreintes d’une vision « Lutte des classes », avec l’idée de « faire payer les méchantes entreprises ». La polémique a enflé avec la récente mise à l’index de multinationales, comme Starbucks ou Amazon, utilisant des moyens légaux pour payer un (...)

L’imposture de la nouvelle taxe régionale
600 millions d’euros d’impôts supplémentaires

Le gouvernement vient d’annoncer vouloir mettre en place une nouvelle taxe à destination des nouvelles régions dans la prochaine loi de Finances, une « taxe spéciale d’équipement régional » (TSER) qui servirait à financer le soutien régional aux TPE-PME. Le produit de la taxe, appliquée sur les (...)

L’encadrement des loyers ne sert à rien
Il pénalise l’accès au logement

En septembre 2013, nous avons eu droit à la loi Duflot. Fin juin 2016, c’est la loi Cosse, du nom de la ministre du Logement. Les deux sont liées car il s’agit d’une lubie socialiste selon laquelle le fait d’encadrer les loyers contribuerait à faire baisser leur prix et à augmenter l’offre de (...)

Fonctionnaires : 25,8 jours d’arrêt maladie par an !

La suppression du jour de carence dans la fonction publique en 2014 a fait exploser le taux d’absentéisme chez les agents territoriaux.
Selon une récente étude de la Sofaxis, en 2015, 60 % des agents ont pris au moins un arrêt maladie contre 48 % en 2013.
En 2015, il y a eu en moyenne 25.8 jours (...)

Après le Brexit, quel avenir pour l’Europe ?
Quand la mauvaise monnaie chasse la bonne

Le Grexin a favorisé le Brexit comme, selon la loi de Gresham, La mauvaise monnaie chasse la bonne lorsque deux monnaies se trouvent simultanément en circulation avec un taux de change légal fixe, les agents économiques préférant conserver la « bonne » monnaie et laisser la mauvaise aux autres. C’est (...)

Le BREXIT, le populisme, le libéralisme et l’immigration

En 1999, le magazine The Economist publiait une enquête réalisée auprès de 164 économistes britanniques qui montrait que deux tiers de ces économistes considéraient que la Grande-Bretagne allait aussi adopter l’euro. Fin juin 2016 : non seulement l’euro n’est pas la monnaie des Britanniques mais leur (...)

Domaines d’expertise

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications