Institut de Recherches Économiques et Fiscales
« Pour la liberté économique et la concurrence fiscale »

IREF Europe

Présentation et expertises

Nos propositions

Contact

 

Il vaudrait mieux baisser les impôts pour les plus riches

Dans un article publié par le quotidien The Guardian en novembre 2013, le maire de Londres, Boris Johnson, affirmait être très fier de diriger la ville avec le plus grand nombre de millionnaires. « Ce sont eux qui payent le plus d’impôts et qui créent le plus d’emplois », souligne le maire avec beaucoup de lucidité. Il faut rappeler qu’en 2009, l’ancien ministre du Budget, Gordon Brown, à décidé l’adoption d’une « Super Tax for the Super Rich » pour des raisons idéologiques et aussi dans l’espoir (...)


Dernières brèves

- Etats-Unis : le chèque éducation de plus en plus répandu

- L’inflation au secours du gouvernement

- Les machins administratifs ont le vent en poupe…

- …et se rajoutent à l’Observatoire des OVNIS


Dernières publications

L’inflation fiscale crée la déflation monétaire

L’inflation continue de baisser ; elle est passée de 3% annuels en novembre 2011 à 0,3% annuels en août 2014. Chacun s’en alarme, notamment les Etats qui comptaient sur elle pour rembourser leurs dettes sans douleur, faire baisser les salaires en se contentant de les augmenter moins que l’inflation. Car l’inflation comporte toujours une partie de vol indolore des débiteurs sur les créanciers. En France en particulier, la pente déflationniste conduit le gouvernement à réviser ses prévisions pour (...)


Gregory Mankiw propose la fin de l’Impôt sur les sociétés

Gregory Mankiw, est professeur d’économie à Harvard. Dans un article qu’il a écrit pour le New York Times (du 23 août 2014), il traite de la tax inversion aux Etats-Unis (tax inversion est le cas d’une entreprise américaine qui fusionne avec une entreprise étrangère pour des raisons fiscales). Ces tax inversions ont troublé le gouvernement américain puisqu’ils signifient moins d’argent pour le Trésor (...)


Lettre ouverte de Nicolas Sarkozy aux Français qu’il a déçus

Ou ce que devrait dire l’ancien président
Mes chers compatriotes, L’heure est très grave. La France ne cesse de s’enfoncer dans le marasme économique et social. Nous battons des records de taux de chômage et nos entrepreneurs fuient le pays. Le système éducatif s’effondre alors que les dépenses publiques et les prélèvements obligatoires n’ont jamais été aussi élevés. Les socialistes ont clairement montré leur incapacité à réformer le pays. Mais le temps des constats et des diagnostics est largement révolu. Nous savons ce qu’il faut faire. C’est pour (...)


L’économie de partage : la bête noire des Etats et la bonne nouvelle des peuples

Le troc a toujours existé. Il était devenu très limité et synonyme d’une certaine marginalité. Mais désormais, il retrouve des lettres de noblesse sous le nom plus flatteur d’économie de partage qui élargit la portée des anciens marchés d’occasion de livres ou de meubles et plus encore qui permet de profiter à plusieurs d’un même bien. Il ne s’agit plus seulement d’échanger directement des produits et services, mais de vendre ou acheter des articles et surtout de partager sa voiture ou son taxi, d’échanger (...)


Caution locative étudiante : l’Etat joue avec l’argent des contribuables

Le Gouvernement a annoncé la généralisation du dispositif CLÉ (Caution Locative pour les Etudiants), afin de faciliter l’accès au logement de tous les jeunes, indépendamment de leurs revenus, leur nationalité ou leur situation familiale.


Plus d’impôts c’est aussi plus de déficit : comparaisons France-Suède

Dans une Etude publiée en janvier 2013, l’IREF mettait en garde le gouvernement sur l’impossibilité d’atteindre un déficit à 3 % dans un contexte d’absence de réformes et de hausse des impôts. Plus encore, malgré les efforts demandés aux entreprises et aux ménages, l’Etude prévoyait un déficit qui continuerait à se creuser et des rentrées fiscales en baisse. On connaît la suite : le gouvernement vient d’annoncer un déficit pour 2014 à 4.4 % du PIB et – peut-être – l’espoir d’atteindre l’objectif de 3 % en … (...)


L’assèchement du marché interbancaire provoque l’inquiétude des marchés

Le marché du Repo (pour Repurchase Agreement ou accord de rachat ou encore opérations de pension) devient moins attractif pour les banques à cause des nouvelles règles de levier d’endettement (« Leverage Ratio ») imposées par la législation. Les doutes subsistent sur le fait que ces règles puissent empêcher un nouveau gel du crédit, dans le cas où l’insolvabilité du secteur financier se présenterait à (...)


50 % des romans dans les librairies sont des traductions de l’anglais

Comme tous les ans, la rentrée littéraire est très riche. Mais peu de lecteurs savent qu’elle est surtout riche en production anglo-américaine. Environ 50 % des romans vendus dans les librairies européennes sont des traductions de l’anglais. (...)


France : les loyers augmentent moins vite que les autres coûts

Etude sur l’évolution des loyers (1994-2013)
Les mythes ont la peau dure. Celui sur la hausse incessante des loyers et du propriétaire qui s’en met plein les poches encore plus que les autres. Or, c’est complètement faux. Nous avons comparé sur une durée de 20 ans (1994-2013) l’évolution des loyers par rapport à l’évolution des autres indices (coûts). Le résultat est sans appel : les loyers ont augmenté beaucoup moins que tout le reste (coûts de l’énergie, coûts liés à la construction, hausses des taxes et des impôts, coûts de la (...)


E. Macron, les entreprises françaises croulent sous les charges, les impôts et les réglementations !

L’engouement médiatique à l’occasion de la nomination d’Emmanuel Macron au poste de ministre de l’Economie a de quoi surprendre. « Voici enfin quelqu’un du privé, du monde de la banque », a-t-on dit. Même s’il est passé par la banque Rothschild, E. Macron est d’abord énarque et ancien inspecteur des finances. Il n’a jamais vraiment connu l’entreprise privée. D’ailleurs, plusieurs exemples anciens devraient nous servir de leçon : Francis Mer, Thierry Breton ou bien Christine Lagarde venaient du privé et sont (...)


La législation américaine fait apparaitre de nouveaux coûts pour les entreprises

Au-delà de l’émoi suscité par la récente amende de près de 9 Md$ infligée à la BNP par le gouvernement américain, cette décision n’a rien de surprenant. D’un point de vue juridique, ces accords à l’amiable sont relativement répandus Outre-Atlantique. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’une entreprise française paie une telle amende.


Ouverture à la concurrence des transports particuliers : environ 70 000 emplois créés

L’Etude que vient de réaliser l’IREF le confirme : si le marché du VTC était aussi ouvert à Paris qu’à Londres ou New-York, plus de 68 000 emplois pourraient être créés. Par ces temps de chômage, ils seraient les (...)


Taxis et VTC - Étude pour une vraie réforme du marché

On compte 17 636 taxis dans les rues de Paris, à peine plus qu’à la fin des années 1930, où leur nombre était limité à 14 000 ; Depuis des décennies, la corporation des taxis refuse toute réforme, alors que le système de licence empêche l’arrivée de nouveaux entrants ; De nombreux exemples étrangers montrent qu’il est possible de réformer et de faire prospérer tous les acteurs ; L’arrivée des VTC bouleverse le marché des taxis, qui ont diversifié leur offre (maraude, livraison, transport de malades, etc.) (...)


La chute des syndicats

La baisse du nombre de syndiqués n’est pas un phénomène franco-français. Aux Etats-Unis par exemple, environ 11.2 % de la population active est syndiquée. Il y a environ 40 ans, plus de 25 % des travailleurs américains étaient syndiqués. Cette chute (...)


Vive l’austérité !

En 1983, Jean-Pierre Chevènement démissionnait du poste de ministre de la Recherche pour protester contre « la parenthèse libérale » du deuxième gouvernement Mauroy. Fin août 2014, Arnaud Montebourg est limogé du poste de ministre de l’Economie pour avoir demandé un changement de la politique économique du gouvernement qu’il considère comme pro-entreprises (c’est-à-dire libérale). Les deux exemples montrent l’aversion des politiques envers le libéralisme économique. Et, dans les deux cas, les ministres se (...)


La fiscalité déboussolée

Tout va mal en France. La croissance est en panne, les impôts sur le revenu ne rentrent pas. Les déficits du commerce extérieur et du budget restent importants. L’investissement des entreprises reste en berne. L’emploi continue de se dégrader malgré tous les faux emplois créés et les mille et un moyens de masquer le désastre. Mais les mouvements de rue qui ont eu lieu à Paris en juillet quand Barbès est descendu dans le centre de Paris ne sont que le symptôme de cette France coupée en deux et dont la (...)


Education : la liberté aux Pays-Bas contre l’étatisation en France

Dans le dernier (2012) classement PISA pour ce qui est des résultats des élèves en mathématiques, sciences et lecture, les Pays-Bas se situent à la quatrième place et la France 22ème. A ces bons résultats s’ajoute un taux de chômage des jeunes (15-24 ans) plus de deux fois moins élevé aux Pays-Bas qu’en France (11 % contre 23 %). Et pourtant, les dépenses en faveur de l’Education sont sensiblement les mêmes : environ 6 % du PIB dans les deux pays. Quelle est l’explication de ces différences (...)


Pour inverser la courbe du chômage, il faut accroître la productivité

Encore une fois, les chiffres du chômage ne sont pas bons ; la France métropolitaine compte 26 100 nouveaux demandeurs d’emploi en juillet, une hausse ininterrompue depuis 2012. Le pays recense désormais 3 424 400 chômeurs de catégorie A. Le nouveau gouvernement formé par François Hollande devra donc s’attaquer sérieusement au problème du chômage. À ce titre, le gouvernement rencontrera, dès le 10 septembre, les partenaires sociaux pour dresser un premier bilan du Pacte de responsabilité. (...)


Education : la France dépense 1.8 points de PIB de plus que l’Allemagne

C’est la rentrée et les syndicats nous serviront la même salade sur le manque de moyens de l’école française. Pourtant, avec un budget Éducation à 6.14 % du PIB, la France dépense plus que l’Allemagne (4.34 % du PIB). Sans pour autant obtenir de meilleurs (...)


L’impôt sur les successions : une fausse bonne idée

L’Institut libéral toujours très actif en Suisse, vient de publier un petit livre facile à lire et fort instructif sur « L’impôt sur les successions- Une fausse bonne idée ». Ce livre a été écrit à plusieurs mains sous la direction de Pierre Bessard et Victoria Curzon-Price, membre du Conseil d’administration de l’IREF.


« Moi stagiaire, je suis contre la loi du gouvernement… »

« Moi stagiaire, je souhaiterais qu’il y ait plus de flexibilité pour les entreprises facilitant ainsi la recherche de stage. »


Les contribuables continuent à payer les privilèges des retraités de la SNCF et de la RATP

Entre les trains et les escaliers mécaniques trop larges, les récents accidents et un réseau vieillissant nécessitant des investissements importants le transport ferroviaire français fait souvent la une. Cependant, le plus gros défi auquel font face la RATP et la SNCF est beaucoup moins visible ; les régimes de retraites devront être entièrement revus si l’on veut cesser les dérapages budgétaires chroniques. En effet, l’État dépense chaque année plus de 4 milliards d’euros pour combler les caisses des (...)


Ceux qui coulent la France

Les cinq-mille. Fortune et faillite de l’élite française
Editions du cherche-midi D’après l’auteur, qui se cache sous le nom de Simplicius Aiguillon, ils sont 5 000 à contribuer à la faillite de la France. Hauts fonctionnaires, politiques, grands patrons du public ou du privé, communicants, etc…


La Banque de règlements internationaux émet des doutes sur la politique monétaire de l’Eurozone

Le dernier rapport de la BRI indique que les risques monétaires actuels risquent de déstabiliser de manière permanente l’économie mondiale. Elle en appelle à une nouvelle boussole politique, se focalisant sur le cycle financier et non sur la conjoncture.


100 Mds de dollars de plus pour la croissance économique

Ce sont les estimations des deux parties (Etats-Unis et Europe) concernant le Traité transatlantique s’il était adopté. 100 Mds de dollars (75 Mds d’euros) qui pourraient constituer un apport énorme à une Europe en quête de relance économique. (...)


Libéralisation des professions réglementées : Chiche, Monsieur Montebourg !

Monsieur le Ministre, vous voulez libéraliser les professions réglementées et vous avez bien raison. Vous n’imaginez même pas ce qui pèse sur ces corporations d’un autre âge :


Ce sont les rentes et les rentiers du secteur public qu’il faudrait supprimer

Arnaud Montebourg, dont l’agitation n’a d’égal que sa nuisance, souhaite s’en prendre au monopole de certaines professions réglementées. Pourquoi pas, s’il s’agissait vraiment d’une situation qui défavorise réellement le consommateur (à ce sujet, voir l’analyse de Jean-Philippe Delsol). Cela reste à démontrer et ce n’est pas au gouvernement de le montrer mais au marché.


France : la dégringolade des investissements étrangers

Malgré tous les efforts de communication mis en œuvre par Arnaud Montebourg, le ministre est à la peine pour attirer les capitaux étrangers nécessaires à la réindustrialisation. D’autant que le patriotisme économique ne suffit pas à combler ces manques. La France a besoin d’investissements pour développer son économie, mais le dernier rapport de la CNUCED (Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement) est plutôt (...)


Monsieur Hollande, c’est en Grande-Bretagne que « la reprise est là » !

Lors de son intervention du 14 juillet, François Hollande a affirmé que « la reprise économique était là ». Se trompe-t-il de pays ? D’après les prévisions, la France connaîtra une hausse du PIB de 0.9 % en 2014 alors que, de l’autre côté de la Manche, en Grande-Bretagne, elle atteindra 3 %. Trois fois plus !


33 Mds d’euros d’impôt sur les bénéfices en 2013

Nombreux sont ceux qui soutiennent que les grosses entreprises du CAC payent peu (ou pas du tout) d’impôts. Or, la réalité est bien différente. En 2013, ces entreprises ont payé 33 Mds d’euros d’impôt sur les bénéfices. Et le taux d’impôt a même grimpé (...)


La vraie conférence sociale c’est la réforme : Code du travail, licenciement, apprentissage, IS et allocation-chômage

Alors que les syndicats boycottent le « dialogue social » et que le gouvernement se perd dans les promesses et les fausses mesures, il est temps de mettre fin à cette mascarade idéologique en adoptant de vraies réformes à l’image de ce qui est fait dans d’autres pays. Manuel Valls pourrait d’ailleurs profiter de l’absence des syndicats pour agir. C’est même une chance historique. A partir de ses Etudes et Rapports, l’IREF propose plusieurs pistes pour réformer – enfin – le marché du (...)


Apprentissage : ce n’est pas à l’Etat de s’en occuper !

Le Gouvernement vient d’annoncer de nouvelles mesures en faveur de l’apprentissage. Une aide de 1 000 euros sera attribuée à tout employeur qui embauchera un premier apprenti. En réalité, on ne fait qu’accorder, en partie, l’aide aux apprentis qui a été supprimée en juin 2013 ! Bel exemple de cohérence gouvernementale. A cela s’ajoutent les 200 millions d’euros supplémentaires en faveur de l’apprentissage. Enfin, l’Etat s’engage ainsi à recruter près de 10 000 apprentis par an dans la fonction publique (au (...)


Faut-il réformer ou libérer ?

La France continue sa chute avec des prévisions de croissance revues à la baisse, soit 0,7%, pour cette année par le FMI, et une dette qui s’envole, proche de 2 000 milliards et bientôt au-delà de 100% du PIB. Le premier ministre veut « sortir la France de ses blocages ». « Mon obsession, dit-il, c’est le mouvement, la réforme… » (Les Echos du 2 juillet). Et il s’engage en effet dans de nombreux chantiers pour soutenir les entreprises et la construction de logements, pour réduire certains impôts, pour (...)


Ce que nous enseigne la victoire de Thatcher sur les syndicats

À bien des égards, la France ressemble à la Grande-Bretagne des années 1970 : malgré la montée rapide du chômage et une dette croissante, il est impossible de réformer ce pays tenu par les syndicats. Nos élus, le plus souvent, cèdent face à la pression syndicale. Il y a maintenant 30 ans, le Royaume-Uni a réussi à rompre avec ce pouvoir de la rue, qui va à l’encontre de l’état de droit. Sous l’égide de Margaret Thatcher, le pouvoir britannique a ainsi pu mettre en œuvre les réformes nécessaires et remettre (...)


Suppression du statut de la fonction publique

L’IREF auditionné à l’Assemblée nationale
L’IREF a été auditionné à l’Assemblée nationale le 24 juin dans le cadre des Rendez-vous parlementaires organisés par l’association Contribuables Associés. L’IREF a présenté son Etude consacrée à la fonction publique dans 15 pays membres de l’OCDE. Une (...)


Le sénateur Serge Dassault pour la flat tax à 15 %

L’IREF au Sénat
Lors de l’examen (5 juillet) au Sénat du Projet de loi de finances rectificative pour 2014, le sénateur Serge Dassault a repris la proposition de l’IREF pour une flat tax (impôt à taux unique) à 15 %. Le sénateur a rappelé que les rentrées fiscales (...)


125 ans et 2.2 millions d’abonnés

Le prestigieux quotidien américain Wall Street Journal fête ses 125 ans d’existence. Depuis le premier numéro, le 8 juillet 1889, le Wall Street Journal n’a cessé de défendre les libertés économiques et de combattre la fiscalité et les réglementations (...)


Fonction publique française : le dernier dinosaure

Une analyse comparative de la situation des fonctionnaires dans 16 pays de l’OCDE
En regardant ce qui se passe à l’étranger, on comprend pourquoi votre emploi est menacé, pourquoi vous ne pouvez plus partir en vacances, pourquoi vos enfants n’auront pas de retraite... La France n’évitera la faillite que si elle fait ce que de nombreux pays ont fait : réformer la fonction publique !


Taxe de séjour : les Français paieront

La France est la première destination touristique européenne et espère attirer cette année plus de 87 millions de visiteurs. Le tourisme est un secteur important de notre économie, il contribue annuellement à 4 % de la création de richesse et emploie près de 3 millions de personnes directement ou indirectement. Pourtant, l’Assemblée Nationale vient de voter la hausse de la taxe de séjour (jusqu’à 8 euros par nuit et par personne selon les catégories d’hôtels). Selon les députés qui défendent cet (...)


Fiscalité européenne : la France étouffe ses entreprises

Eurostat vient de rendre public son Rapport sur la fiscalité européenne (2014). Plusieurs enseignements en ressortent. La pression fiscale se situe à 39.4 % du PIB dans l’Europe des 28, ce qui représente 6 points de moins qu’en France (45 %). En 2014, on est proche de 47 %...



Dernier Chiffre

70 % des jeunes britanniques ne croient plus en l’Etat providence


Dernière Étude

Pour un véritable contrôle des chômeurs ...


Dernière Action

Stage obligatoire en entreprise privée pour les députés


Manifestation

Les déplumés dans la rue


Dernier Colloque

Jeunes et entreprises : Comment faciliter l’insertion ?


Dernier Livre

L’obsession antilibérale française


Dans les médias

Taxis-VTC : une proposition de loi qui ne règle pas les problèmes de fond


Et si Nicolas Sarkozy écrivait aux Français qu’il a déçus ?


Les taxis conservent leurs privilèges


Une évolution modérée des loyers en France en dépit de l’augmentation des autres coûts


Contrôler les chômeurs ? Mieux vaut contrôler Pôle Emploi !