Institut de Recherches Économiques et Fiscales
« Pour la liberté économique et la concurrence fiscale »

IREF Europe

Présentation et expertises

Nos propositions

Contact

 

Loi sur la transition énergétique : la France se tire une balle dans le pied

La transition énergétique vise à modifier nos comportements pour les rendre plus respectueux de l’environnement. Outre la future interdiction des rejets de sacs plastiques et de vaisselles jetables, à l’horizon 2020, qui relève plus de la démagogie que d’une politique efficace améliorant les performances énergétiques du pays, le projet de loi relatif à « la transition énergétique pour la croissance verte » représente d’une manière générale un nouveau boulet pour l’économie (...)


Dernières publications

Le vent des subventions et de la corruption

Si les éoliennes poussent comme des champignons, c’est moins par souci écologique que par appât de l’argent public. Les tarifs exorbitants auxquels EDF doit produire ou racheter cette énergie est financée par la Contribution au Service Public de l’Electricité, une sorte d’impôt déguisé qui représente environ 17% de la facture des usagers et qui est appelé à grossir encore pour atteindre sans doute 30% en 2017. Et tous veulent en profiter. D’une manière générale, la Commission de Régulation de l’Energie a (...)


Armée : la réformer, oui, mais pas la sacrifier

Si facile de taper sur ceux qui ne peuvent pas bloquer le pays !
Fidèles à leur code de l’honneur et à la discipline, les militaires sont les cibles préférées des gouvernements peu courageux, qui veulent montrer de la bonne volonté à faire des économies, sans se risquer dans des réformes de structure ambitieuses. Non seulement les militaires permettent à François Hollande de redorer son blason de chef de guerre aux yeux de la communauté internationale, mais en plus, n’ayant pas le droit de grève, ils obéissent aux ordres sans jamais descendre dans la rue. Cible (...)


Bill Gates a raison : Piketty n’a rien compris aux riches

Pour Thomas Piketty, dont le dernier livre a été analysé et critiqué par l’IREF, les richesses mondiales ont tendance à se concentrer (les 1 % des plus riches) et afin d’y remédier (et lutter ainsi contre les inégalités), il serait bon de mettre en place une taxe mondiale sur le capital des plus riches. Piketty ignore déjà que même parmi les plus riches il existe une forte mobilité.


OCDE et « transparence fiscale »

L’OCDE est un organisme international dont l’objectif initial était d’assurer une meilleure coopération des Etats en vue du développement économique. Il a longtemps été avant tout un conseiller économique des Etats, qui défendait le plus souvent une approche fondée sur le libre échange, et prônait parfois quelques idées tendant à la libéralisation de l’économie.


Emmanuel Martin : L’argent des autres

(Les Belles Lettres, 2014)
L’infatigable animateur de l’Institut for Economic Studies-Europe vient de publier un petit livre (86 pages) au titre plus que suggestif. On comprend tout de suite que l’argent des autres est bien l’argent des contribuables gaspillé par les décideurs politiques.


Pourquoi la politique pour l’emploi des jeunes en France est inefficace

Le 8 octobre avait lieu le Troisième Sommet Européen pour l’Emploi des Jeunes, réunissant les chefs d’Etat et de Gouvernement. Le chômage des jeunes de moins de 25 ans est de 22% dans l’Union Européenne.


Les riches : les 2/3 d’entre eux sont des entrepreneurs

L’IREF l’a souvent démontré autant dans ses Etudes que dans ses livres : les riches d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec ceux d’hier. C’est ainsi que les arguments de ceux qui dénoncent les inégalités sont complètement faussés par ces données. Le nouveau classement Forbes, d’octobre 2014, des 400 Américains les plus riches est constitué d’une très grande majorité d’entrepreneurs. Plus de 66 % du total, en effet, sont des « self-made billionaires », créateurs de leur propre entreprise, elle-même à la base de leur (...)


Budget 2015, l’imposture

Voici donc le portrait peu reluisant de l’économie française : - Le déficit devrait atteindre 4,4% du PIB en 2014, soit près de 90 milliards d’euros, alors qu’il était estimé à 3,8% dans la Loi de Finances rectificative de juillet dernier. C’est donc 0,6 points de plus, l’équivalent de 12 milliards d’euros. - Le déficit structurel, qui ne tient pas compte des éléments conjoncturels, par définition exceptionnels et ponctuels, est celui qu’un pays génère automatiquement d’une année sur l’autre, à postes de (...)


Le FN et l’UKIP britannique : une vision de l’économie aux antipodes

La comparaison entre les mouvements du FN (Front National) et de l’UKIP (UK Independence Party), au Royaume-Uni, est d’autant plus facile que tous deux, détestant l’Union européenne, proposent d’en sortir.


Matteo Renzi, un modèle pour les politiques français

Il faut supprimer les dispositions (article 1235-3) du Code du travail prévoyant la réintégration forcée des salariés
Et si le premier ministre italien devenait le modèle à suivre pour les hommes politiques français ? Le président du Conseil italien est en train de défendre une réforme du marché du travail (le « Job’s Act ») pour y introduire plus de flexibilité et de faciliter l’emploi des jeunes par la mise en place d’un contrat de trois ans, très souple. Cette dernière mesure ressemble au CPE (Contrat de première embauche) français dont la mise en place avait échoué face aux protestations des syndicats et d’une partie (...)


Les Français qui s’exilent : plus jeunes, moins riches et plus entrepreneurs

Début 2013, l’IREF avait tiré le signal d’alarme sur la hausse du nombre de français qui quittent la France et surtout sur leur profil. Voici qu’un nouveau Rapport du gouvernement sur l’évolution des départs pour l’étranger vient d’être envoyé aux (...)


Ministères : la France mène face à l’Allemagne... avec 6 de plus

Pour une fois, c’est la France qui mène face à l’Allemagne... Il s’agit en effet du nombre de ministères : 6 de plus en France ! Car en Allemagne, il n’y a pas de pas de ministère fédéral de la culture, des sports, du logement, du commerce extérieur, de (...)


Un budget de bureaucrates

Tout va à vau-l’eau dans les budgets de la France qui se présentent avec plus de déficits et plus de dettes. Le Gouvernement parle de réduction des dépenses, mais en 2014 par rapport à 2013, le déficit de la Sécurité sociale se stabilisera au mieux à 15milliards et celui de l’Etat s’accroitra de 15 milliards, soit 90 milliards contre 75 prévus. Et pour 2015, ce qui est prévu est au mieux de faire comme en 2014 (hors programme dit d’investissement d’avenir), soit un déficit égal à 20% des dépenses de (...)


Sécurité sociale : des économies de bouts de chandelle et toujours pas de réformes structurelles

La charge des dépenses de la Sécurité Sociale avoisine les 3.000€ par Français
Un réforme structurelle permet de modifier le cadre, les fondements de ce à quoi elle s’applique, un peu comme l’on renforcerait les fondations d’une maison. Pour filer la métaphore, les économies de bouts de chandelle proposées aujourd’hui, s’apparenteraient davantage à un coup de peinture sur des murs déjà décrépis. Ainsi, sans réforme de structure, le Maison Santé risque de s’effondrer, les artifices ponctuels ne suffisant plus à en dissimuler les (...)


La dette de la France explose

460.000€ par jour au premier semestre
La dette publique de la France, c’est : 2.023,7 milliards d’euros au 30 juin 2014 95,1% du PIB au 30 juin 2014 et une estimation de 97% du PIB pour 2015 Plus de 45 milliards d’euros d’intérêts par an, soit plus de 7 fois le budget de la justice Une charge d’intérêts de presque 700€ par Français et par an, dont un tiers est issu de nouveaux prêts Plus de 30.600 euros par Français Une augmentation de 1.300€ par an et par (...)


Propositions de réformes à l’UMP

une bataille gagnée mais pas encore la guerre
A voir les surenchères réformistes des candidats à la présidence de l’UMP (et donc du possible futur candidat aux présidentielles), on ne peut que se réjouir. A l’exception d’Alain Juppé, qui a le plus grand mal de se débarrasser de l’étatisme chiraquien (même s’il ose parler de la suppression de l’ISF et d’une harmonisation fiscale avec l’Allemagne), les autres – François Fillon, Hervé Mariton, Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire – font des propositions économiques de bon sens et, souvent, audacieuses, pour un (...)


« La fiscalité pour réduire le déficit ne fonctionne plus et elle n’a jamais fonctionné »

George Osborne, le Ministre de l’Economie britannique, a tenu ce discours prometteur à la conférence du Parti conservateur. Dans la perspective des futures élections, le discours avait pour but de convaincre les électeurs de la compétence en économie de ce Parti. « Je vous le dis franchement, la stratégie de la fiscalité pour réduire le déficit ne fonctionne plus, et elle n’a jamais fonctionné..." a-t-il affirmé le 29 septembre. En même temps, il soulignait l’importance de la concurrence fiscale dans le (...)


L’Etat sera une société de services bénévoles

A quoi ressemblera l’Etat au Troisième Millénaire ? C’est la question à laquelle répond Hans-Adam II, le Prince régnant du Liechtenstein, dans un ouvrage qui vient d’être publié en France chez Apopsix Editions. Fort de son expérience de plus de 20 ans à la tête d’une monarchie constitutionnelle et après avoir fait de nombreuses réformes dans son pays, l’auteur démontre que l’on se dirige vers un recul de plus en plus fort de l’Etat qui, à terme, se transformera en une société de services bénévoles qui (...)


62 % des Suisses sont contre une Sécurité sociale à la française

Le résultat de cette votation (référendum) suisse est passé pratiquement inaperçu en France. Pourtant, il prouve – une fois de plus – que notre système de sécurité sociale est ce fameux modèle que tout le monde nous envie mais que personne ne copie. Plus (...)


Le Conseil des prélèvements obligatoires ignore le monde de l’entreprise et des contribuables

« Le Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) est chargé d’apprécier l’évolution et l’impact économique, social et budgétaire de l’ensemble des prélèvements obligatoires, ainsi que de formuler des recommandations sur toute question relative à ces prélèvements ».


Le taux de chômage structurel en France est l’un des plus élevés d’Europe et deux fois plus élevé qu’en Allemagne

Depuis une décennie, les gouvernements successifs se disent mobilisés contre l’augmentation inexorable du chômage. Pourtant, les chiffres du chômage structurel, c’est-à-dire le taux de chômage lié, non à la mauvaise santé de l’économie, mais à d’autres facteurs tels que la rigidité du marché du travail, ne sont pas bons. Comme on peut s’en douter, les timides réformes entreprises n’ont jamais vraiment eu d’effet sur l’emploi ; non pas que les moyens mis en œuvre soient insuffisants, mais parce que les sources (...)


Energies renouvelables : le modèle allemand à bout de souffle

Le sommet sur le climat, qui a eu lieu la semaine au siège des Nations Unies à New York, ravive le débat sur le changement climatique, et aussi les peurs qui en découlent. « Changer de modèle » de production et de consommation énergétique, voilà le mot d’ordre. Le défi est de savoir comment. A ce titre, l’Allemagne est un bon exemple, puisqu’elle a fait le choix de développer les énergies renouvelables dans son mix énergétique. Dans quelle mesure cette stratégie est-elle payante (...)


L’innovation est le meilleur défenseur de l’environnement

Environ 125 chefs d’Etat se sont réunis le mardi 23 septembre dernier pour se pencher au chevet du climat de la planète. Ces grandes messes étatiques se suivent et se ressemblent : l’argent public coule à flots pour faire des prévisions apocalyptiques et des promesses intenables.


Le marché des génériques en France

un dirigisme archaïque qui coûte cher
Le tout récent rapport de la Cour des Comptes a pointé les résultats encore insuffisants du marché des médicaments génériques. La Cour avance plusieurs recommandations, dont le remplacement de la prime octroyée aux pharmaciens, pour le moment proportionnelle aux ventes de génériques, par une compensation forfaitaire, ainsi que la rénovation de la politique de fixation de prix.


Prélèvements : 21 % d’augmentation entre 2012 et 2013

Un fidèle lecteur nous a envoyés une comparaison entre ce qu’il a payé en charges en tant qu’indépendant en 2013 par rapport à 2012. Au total, 21 % d’augmentation pour un revenu équivalent ! Voir le détail plus bas.


70 % des jeunes britanniques ne croient plus en l’Etat providence

Rien d’étonnant au fait que les jeunes soient plus libéraux que le reste de la population. Les jeunes ont toujours été les premiers à rompre avec la tradition. Ce qui est nouveau par contre est la vague de libéralisme économique qui s’empare des jeunes britanniques. Cette tendance nouvelle se manifeste à travers leur attitude envers l’Etat providence.


Il vaudrait mieux baisser les impôts pour les plus riches

Dans un article publié par le quotidien The Guardian en novembre 2013, le maire de Londres, Boris Johnson, affirmait être très fier de diriger la ville avec le plus grand nombre de millionnaires. « Ce sont eux qui payent le plus d’impôts et qui créent le plus d’emplois », souligne le maire avec beaucoup de lucidité. Il faut rappeler qu’en 2009, l’ancien ministre du Budget, Gordon Brown, à décidé l’adoption d’une « Super Tax for the Super Rich » pour des raisons idéologiques et aussi dans l’espoir (...)


L’inflation fiscale crée la déflation monétaire

L’inflation continue de baisser ; elle est passée de 3% annuels en novembre 2011 à 0,3% annuels en août 2014. Chacun s’en alarme, notamment les Etats qui comptaient sur elle pour rembourser leurs dettes sans douleur, faire baisser les salaires en se contentant de les augmenter moins que l’inflation. Car l’inflation comporte toujours une partie de vol indolore des débiteurs sur les créanciers. En France en particulier, la pente déflationniste conduit le gouvernement à réviser ses prévisions pour (...)


Gregory Mankiw propose la fin de l’Impôt sur les sociétés

Gregory Mankiw, est professeur d’économie à Harvard. Dans un article qu’il a écrit pour le New York Times (du 23 août 2014), il traite de la tax inversion aux Etats-Unis (tax inversion est le cas d’une entreprise américaine qui fusionne avec une entreprise étrangère pour des raisons fiscales). Ces tax inversions ont troublé le gouvernement américain puisqu’ils signifient moins d’argent pour le Trésor (...)


Lettre ouverte de Nicolas Sarkozy aux Français qu’il a déçus

Ou ce que devrait dire l’ancien président
Mes chers compatriotes, L’heure est très grave. La France ne cesse de s’enfoncer dans le marasme économique et social. Nous battons des records de taux de chômage et nos entrepreneurs fuient le pays. Le système éducatif s’effondre alors que les dépenses publiques et les prélèvements obligatoires n’ont jamais été aussi élevés. Les socialistes ont clairement montré leur incapacité à réformer le pays. Mais le temps des constats et des diagnostics est largement révolu. Nous savons ce qu’il faut faire. C’est pour (...)


L’économie de partage : la bête noire des Etats et la bonne nouvelle des peuples

Le troc a toujours existé. Il était devenu très limité et synonyme d’une certaine marginalité. Mais désormais, il retrouve des lettres de noblesse sous le nom plus flatteur d’économie de partage qui élargit la portée des anciens marchés d’occasion de livres ou de meubles et plus encore qui permet de profiter à plusieurs d’un même bien. Il ne s’agit plus seulement d’échanger directement des produits et services, mais de vendre ou acheter des articles et surtout de partager sa voiture ou son taxi, d’échanger (...)


Caution locative étudiante : l’Etat joue avec l’argent des contribuables

Le Gouvernement a annoncé la généralisation du dispositif CLÉ (Caution Locative pour les Etudiants), afin de faciliter l’accès au logement de tous les jeunes, indépendamment de leurs revenus, leur nationalité ou leur situation familiale.


Plus d’impôts c’est aussi plus de déficit : comparaisons France-Suède

Dans une Etude publiée en janvier 2013, l’IREF mettait en garde le gouvernement sur l’impossibilité d’atteindre un déficit à 3 % dans un contexte d’absence de réformes et de hausse des impôts. Plus encore, malgré les efforts demandés aux entreprises et aux ménages, l’Etude prévoyait un déficit qui continuerait à se creuser et des rentrées fiscales en baisse. On connaît la suite : le gouvernement vient d’annoncer un déficit pour 2014 à 4.4 % du PIB et – peut-être – l’espoir d’atteindre l’objectif de 3 % en … (...)


L’assèchement du marché interbancaire provoque l’inquiétude des marchés

Le marché du Repo (pour Repurchase Agreement ou accord de rachat ou encore opérations de pension) devient moins attractif pour les banques à cause des nouvelles règles de levier d’endettement (« Leverage Ratio ») imposées par la législation. Les doutes subsistent sur le fait que ces règles puissent empêcher un nouveau gel du crédit, dans le cas où l’insolvabilité du secteur financier se présenterait à (...)


50 % des romans dans les librairies sont des traductions de l’anglais

Comme tous les ans, la rentrée littéraire est très riche. Mais peu de lecteurs savent qu’elle est surtout riche en production anglo-américaine. Environ 50 % des romans vendus dans les librairies européennes sont des traductions de l’anglais. (...)


France : les loyers augmentent moins vite que les autres coûts

Etude sur l’évolution des loyers (1994-2013)
Les mythes ont la peau dure. Celui sur la hausse incessante des loyers et du propriétaire qui s’en met plein les poches encore plus que les autres. Or, c’est complètement faux. Nous avons comparé sur une durée de 20 ans (1994-2013) l’évolution des loyers par rapport à l’évolution des autres indices (coûts). Le résultat est sans appel : les loyers ont augmenté beaucoup moins que tout le reste (coûts de l’énergie, coûts liés à la construction, hausses des taxes et des impôts, coûts de la (...)


E. Macron, les entreprises françaises croulent sous les charges, les impôts et les réglementations !

L’engouement médiatique à l’occasion de la nomination d’Emmanuel Macron au poste de ministre de l’Economie a de quoi surprendre. « Voici enfin quelqu’un du privé, du monde de la banque », a-t-on dit. Même s’il est passé par la banque Rothschild, E. Macron est d’abord énarque et ancien inspecteur des finances. Il n’a jamais vraiment connu l’entreprise privée. D’ailleurs, plusieurs exemples anciens devraient nous servir de leçon : Francis Mer, Thierry Breton ou bien Christine Lagarde venaient du privé et sont (...)


La législation américaine fait apparaitre de nouveaux coûts pour les entreprises

Au-delà de l’émoi suscité par la récente amende de près de 9 Md$ infligée à la BNP par le gouvernement américain, cette décision n’a rien de surprenant. D’un point de vue juridique, ces accords à l’amiable sont relativement répandus Outre-Atlantique. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’une entreprise française paie une telle amende.


Ouverture à la concurrence des transports particuliers : environ 70 000 emplois créés

L’Etude que vient de réaliser l’IREF le confirme : si le marché du VTC était aussi ouvert à Paris qu’à Londres ou New-York, plus de 68 000 emplois pourraient être créés. Par ces temps de chômage, ils seraient les (...)


Taxis et VTC - Étude pour une vraie réforme du marché

On compte 17 636 taxis dans les rues de Paris, à peine plus qu’à la fin des années 1930, où leur nombre était limité à 14 000 ; Depuis des décennies, la corporation des taxis refuse toute réforme, alors que le système de licence empêche l’arrivée de nouveaux entrants ; De nombreux exemples étrangers montrent qu’il est possible de réformer et de faire prospérer tous les acteurs ; L’arrivée des VTC bouleverse le marché des taxis, qui ont diversifié leur offre (maraude, livraison, transport de malades, etc.) (...)



Dernier Chiffre

Prix du pétrole : - 20 % en 3 mois


Dernière Étude

Pour un véritable contrôle des chômeurs ...


Dernière Action

Stage obligatoire en entreprise privée pour les députés


Manifestation

Les déplumés dans la rue


Dernier Colloque

Jeunes et entreprises : Comment faciliter l’insertion ?


Dernier Livre

L’obsession antilibérale française


Dans les médias

Eoliennes : 2.5 millions d’euros par emploi créé


Ces rapports accablants qui restent lettre morte


Allocations familiales : pourquoi la réforme va couper la France en deux


Pourquoi un système où ceux qui cotisent le plus sont ceux qui ont le moins de droits est condamné à disparaître


Budget 2015 : l’imposture