Accueil » Blanquer nomme un philosophe chrétien. La gauche s’offusque.

Blanquer nomme un philosophe chrétien. La gauche s’offusque.

par Adélaïde Motte

Mark Sherringham a été nommé la semaine dernière à la présidence du Conseil supérieur des programmes (CSP) par Jean-Michel Blanquer. Il remplace Souâd Ayada. Cette nomination offusque la gauche mais, pour une fois, ce n’est pas parce que l’impétrant est un homme blanc : c’est parce qu’il est chrétien et partisan du privé.

Mark Sherringham souhaite la réintroduction de l’étude du christianisme dans l’école publique, car selon lui “l’Ecole laïque française est l‘héritière de l’Ecole chrétienne”. En effet, certains principes culturels comme la figuration, la recherche de la vérité, le rapport au temps, la méthode didactique ou l’individualisme sont liés au christianisme. Or, ces principes sont indissociables de notre modèle éducatif. Mark Sherringham soutient également les écoles privées hors-contrat et a créé une formation leur permettant de préparer les inspections dont elles font l’objet. Il a conseillé Raymond Barre, François Fillon et Xavier Darcos, ancien ministre de l’Education nationale.

Officiellement, le CSP, créé par la loi Peillon en 2013, émet des avis et formule des propositions notamment sur les programmes scolaires et le contenu des épreuves des examens du baccalauréat. Les convictions du président d’une telle instance ne peuvent donc être ignorées, mais ce n’est pas lui seul qui élabore les programmes qui, de toute façon, sont décidés en dernier ressort par le ministre de l’Education nationale lui-même.

Néanmoins, on peut s’interroger sur la composition de ce Conseil supérieur des programmes. En effet, à côté des 10 professionnels qualifiés siègent 2 membres du CESE (Conseil économique, social et environnemental) et 6 parlementaires (3 députés et 3 sénateurs). Ces derniers ont-ils vraiment leur place dans cette instance ? Pourquoi ne comporte-t-elle pas des enseignants de terrain ?

L’école mérite mieux que ces querelles picrocholines. Elle a besoin d’une vraie réforme en profondeur.

 

You may also like

3 commentaires

Obeguyx 15 février 2022 - 9:21

La gauche s’étonne ? Non, la gauche déconne ! Et comme disait mon instituteur : « point à la ligne ».

Répondre
JR 15 février 2022 - 9:44

Bonjour, Blanquer, par le passé, un moment dans mon estime, doit montrer pattes blanches avant le grand chambardement. La Macronie à 80 km/h s’apprête à quitter la navire, donc il faut brûler les archives avant l’arrivée des Américains. N’oublions pas qu’il a fait partie de la bande de traite plus ou moins LR, tel Philippe à 80 km/h, Lemaire qui ne sait plus compter face à Eric Zemmour, Blanquer qui joue au con, etc…Ceux-là vont être durs à recycler. Nous les retrouverons dans les cabinets conseils en éscrologie. Oups, Philippe 1 er, Monsieur Radar et Monsieur 80 km/h (il a fait qqc dans sa vie… 🤢 sa maman doit être fière) lui, est déjà recasé et devinez où ? Merci. Bien à vous.

Répondre
Jean-Luc de LA SERRE 21 février 2022 - 10:27

Non, pas d’enregistrement, merci .

Répondre

Laissez un commentaire