Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Rapport de la Cour des comptes sur la SNCF : moins de subventions, plus de (...)

Rapport de la Cour des comptes sur la SNCF : moins de subventions, plus de concurrence et la privatisation !

mardi 20 avril 2021, par Adélaïde Motte

Au sujet de la SNCF, les rapports de la Cour des comptes se suivent et se ressemblent. Pas assez efficace, trop coûteuse, des écarts de coûts injustifiés, la SNCF est incapable de s’administrer correctement, que ce soit au niveau des trains, des gares ou du personnel. L’inefficacité de la SNCF est liée entre autres à la mainmise de l’Etat et des collectivités locales qui empêche toute réforme. . La privatisation et l’ouverture à la concurrence permettrait à des entreprises de proposer une offre de transports différente, peut-être mieux adaptée et moins onéreuse pour les voyageurs.

Malheureusement, la Cour des Comptes est encore loin d’une telle proposition. Elle demande à l’Etat d’augmenter les subventions de la SNCF pour l’entretien des bâtiments historiques et de définir une nouvelle stratégie de financement du réseau des gares. Or, la SNCF n’a pas besoin de plus d’argent, mais de moins de privilèges. A cause d’eux, la SNCF est 30% plus chère que ses concurrents et les syndicats ne veulent pas qu’on y touche. Il est grand temps de s’attaquer aux réels problèmes de la SNCF et non plus de l’arroser avec de l’argent public.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Rapport-de-la-Cour-des-comptes-sur-la-SNCF-moins-de-subventions-plus-de-concurrence-et-la

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière