Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > La bureaucratie, en grande partie responsable des failles de sécurité au (...)

La bureaucratie, en grande partie responsable des failles de sécurité au capitole

dimanche 13 juin 2021, par Jules Devie

Un rapport du comité sur la sécurité intérieure et les affaires gouvernementales du Sénat américain s’est penché sur l’événement du 6 janvier 2021 au cours duquel des personnes se sont introduites violemment dans l’enceinte du Congrès. Pour rappel, cinq personnes dont un policier, sont mortes durant cette « invasion ».

Le rapport ne remet pas en cause la responsabilité de Donald Trump, qui en rejetant les résultats de l’élection et en exigeant des pratiques inconstitutionnelles, a participé à pousser à l’invasion du capitole par une foule majoritairement acquise à sa cause, même s’il est intervenu rapidement pour demander que les manifestants n’entrent pas dans le bâtiment. Toutefois, une question subsistait : comment un des bâtiments les plus protégés des États-Unis a pu être envahi si facilement ? Selon le rapport, cet évènement s’explique par des failles bureaucratiques, notamment parce que les rapports de sécurité ont été ignorés et que les responsabilités des différents services de sécurité étaient mal définies. Par ailleurs, le rapport insiste sur la peur qu’avaient les gardes nationaux de se déployer dans un lieu démocratique pour restaurer l’ordre. Il faut rappeler que le déploiement de la Garde nationale quelques semaines auparavant, durant les émeutes qui ont suivi le meurtre de George Floyd, avait généré de vives critiques de la part des médias et d’une certaine partie de la classe politique américaine…

N’est-ce pas reconnaître que la critique constante des forces de l’ordre nuit, en réalité, aux citoyens qui ne sont alors plus correctement protégés ?

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/La-bureaucratie-en-grande-partie-responsable-des-failles-de-securite-au-capitole

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière