Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Beethoven est noir : quand les anti-racistes rapportent tout à la (...)

Beethoven est noir : quand les anti-racistes rapportent tout à la race

mardi 8 juin 2021, par Adélaïde Motte

Le Museum Geelvinck d’Amsterdam annonce une table ronde et une série de podcast-vidéo pour traiter “l’ambiguïté du point de vue de la diversité et de l’inclusion, inhérente à la musique classique”. Autrement dit, la musique classique ne compte pas assez de personnes « racisées ». Comme il se murmure que Beethoven aurait pu avoir des ancêtres africains, le musée a nommé son évènement “Beethoven is black”.

La musique classique rejoint ainsi les nombreux secteurs qu’il conviendrait de “décoloniser”. Personne n’interdit pourtant aux populations d’origine africaine de promouvoir leurs styles de musique, qu’il s’agisse du jazz ou du gospel, ni de promouvoir leurs artistes, comme Louis Armstrong. Le musée s’inquiète de la façon dont les “musiciens de couleur” se rapprochent de la musique classique, qui serait “inextricablement liée à l’impérialisme occidental et à la suprématie blanche.” Le musée s’inscrit dans la mouvance de la cancel culture, qui voudrait réécrire notre histoire. Ceux qui se proclament « anti-racistes » ont fini par tout rapporter à la race, et oublient que les musiciens de couleur sont d’abord des musiciens, qui peuvent interpréter un Beethoven blanc tout comme un musicien blanc peut jouer du Louis Armstrong noir.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Beethoven-est-noir-quand-les-anti-racistes-rapportent-tout-a-la-race

Messages

  • Les aborigènes ont peu de Prix Nobel, est-ce la faute des blancs. Les noirs africains ont connu une évolution culturelle tardive par rapport à celle des pays au climat plus froids. Veut-on construire une histoire différente de l’histoire réelle ? Au lieu de jouer l’émulation on joue la victimisation, et on croit que ça va apporter quelque chose de positif ? C’est nul, tout simplement.

  • Il est bien difficile de nos jours de faire un commentaire qui ne soit pas classé comme raciste. Les ethnologues depuis des décennies nous expliquent que nous sommes tous issu du continent africains. Le problème c’est qu’ils ne nous expliquent pas comment nous sommes devenus blancs, pardon ils nous expliquent qu’il s’agit d’une question de pigmentation de la peau. OK. On est resté trop longtemps à l’ombre et voilà on est devenu blanc. Passons. revenons à Beethoven. Il a écrit et joué de la musique dite classique bien avant que les noirs d’Afrique, n’apprennent qu’il existait une musique autre que la leur, le tam tam. Ils nous les g.... ces gens là avec leur racisme anti- blanc.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière