Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Allocation de rentrée scolaire : et si Blanquer avait raison (...)

Allocation de rentrée scolaire : et si Blanquer avait raison ?

jeudi 2 septembre 2021, par Adélaïde Motte

La dernière inquiétude de Jean-Michel Blanquer, qui disait sur France info craindre que les allocations de rentrée scolaire ne soient utilisées pour acheter des écrans plats, ne passe pas. Les divers médias s’appliquent à rappeler les sondages de la Caf. Le dernier date de 2013, et 99% des personnes interrogées confirmaient avoir acheté des fournitures scolaires avec ladite allocation. Circulez, il n’y a rien à voir.

Les enquêteurs n’ont pas l’air d’envisager que les personnes sondées arrangent un peu la vérité. De plus, le simple fait que les achats d’écrans plats et autres équipements high-tech augmentent en septembre montre que certaines familles n’ont, en fait, pas besoin de l’allocation de rentrée scolaire et profitent de cet argent tombé du ciel pour tout autre chose que de la papeterie. Une fois l’allocation utilisée pour les fournitures, il leur reste suffisamment d’argent pour un nouveau téléviseur.

L’allocation de rentrée scolaire, qui coûte près de deux milliards d’euros par an, montre les effets pervers de la multiplication des aides. Au lieu de dépenser l’argent du contribuable en aides sociales et dépenses de fonctionnement associées, au risque que cet argent soit mal utilisé par les bénéficiaires, le gouvernement ferait mieux de supprimer cette aide et, par exemple, de diminuer les taxes sur l’essence, pour augmenter le pouvoir d’achat des familles… et leur permettre d’acheter des fournitures scolaires.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Allocation-de-rentree-scolaire-et-si-Blanquer-avait-raison

Vos commentaires

  • Le 3 septembre à 04:27, par BJ En réponse à : Allocation de rentrée scolaire : et si Blanquer avait raison ?

    Une fois les fournitures scolaires et quelques vêtements achetés, il reste en effet plus de 50% de ladite prime...
    Réduisons de 50% et regardons l’effet sur les ventes de TV, smartphone et autres consoles de jeu. Si la conclusion est bien celle-ci les syndicats du high tech parviendront à la faire maintenir voire renforcer.

  • Le 3 septembre à 05:12, par Haslé En réponse à : Allocation de rentrée scolaire : et si Blanquer avait raison ?

    Supprimer cette allocation n’ est pas une solution.Il faut cesser de l’ augmenter et remplacer le versement par des bons d’ achats de fournitures scolaires et de vêtements.
    Professeur des écoles nouvellement à la retraite en REP+, cela fait des années que je suis témoin de ce genre d’ agissement où ces allocations servent à des achats autres, tels que :des billets d’ avion, des télés, des budgets vacances, des envois dans le pays d’ origine...
    Bref, malgré cette allocation, encore trop de cartables vides.
    Cependant, elle est utile aussi pour des parents aimants et sérieux, aux revenus faibles.

  • Le 3 septembre à 05:59, par Rousseau Elisabeth En réponse à : Allocation de rentrée scolaire : et si Blanquer avait raison ?

    Bjr d’accord avec vous

  • Le 3 septembre à 06:01, par Rousseau Elisabeth En réponse à : Allocation de rentrée scolaire : et si Blanquer avait raison ?

    Bonjour chers messieurs et mesdames la vérité est là

  • Le 3 septembre à 08:09, par Adélaïde Motte En réponse à : Allocation de rentrée scolaire : et si Blanquer avait raison ?

    Bonjour Monsieur,
    Merci pour votre réponse et votre témoignage.
    Il est évident que l’allocation de rentrée scolaire est utile à certains parents, c’est pourquoi l’IREF propose la création du chèque-éducation, que les parents pourront utiliser dans les secteurs éducatifs qu’ils préfèrent.
    Cependant, pour aider réellement les parents sérieux aux revenus faibles dont vous parlez, la meilleure solution n’est pas de multiplier des aides, qui sont coûteuses pour le gouvernement, donc le contribuable, mais plutôt de diminuer les taxes qui grèvent sans cesse les revenus des parents.

  • Le 4 septembre à 14:50, par Duhamel En réponse à : Allocation de rentrée scolaire : et si Blanquer avait raison ?

    Concernant les propos de Blanquer ,ceux ci sont confirmés depuis des années par les PDGde la Fnac ,Darty et autres .commercants.
    Au désespoir des fonctionnaires d’Extreme Gauche réfugiés dans le politiquement correct .Des familles touchent la prime Rentrée des Classes et en décembre vont a l’aide sociale de leur mairie pour payer la cantine .

  • Le 4 septembre à 21:34, par PhB En réponse à : Allocation de rentrée scolaire : et si Blanquer avait raison ?

    L’utilisation de bons d’achats spécifiques permettrait au moins de limiter ces dérives.
    Mais on va nous rétorquer que le "traitement" de ces bons coûte de l’argent.
    Effectivement, puisqu’il y a des étapes intermédiaires dans le flux financier, cela a un coût.
    Mais, certaines n’étant pas raisonnables, il faut en passer par là !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière