Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Pour réduire les dépenses publiques, les députés Renaissance font le tour de France

Pour réduire les dépenses publiques, les députés Renaissance font le tour de France

par
829 vues

Après le Grand Débat, la Grande Consultation des Français et le Conseil de la refondation, voici le Tour de France. Il ne s’agit pas de la fameuse course cycliste mais de « rencontres avec les Français ». Jean-René Cazeneuve, le rapporteur général du budget, vient de commencer un « Tour de France du budget« , une série de déplacements dans le pays, jusqu’au 25 avril, pour « discuter finances publiques avec les citoyens et chercher des économies à faire ». Le député Renaissance du Gers est accompagné de commissaires aux finances de la majorité présidentielle et effectuera sept déplacements. Pas besoin de réfléchir beaucoup pour comprendre que cette nouvelle initiative, comme les précédentes, ne servira à rien. Ces coups médiatiques, démagogiques et populistes, n’aboutissent jamais à une quelconque action concrète et utile. Aller sur le terrain n’est pas un gage d’efficacité. De plus, le rapporteur du budget n’a nullement besoin de sillonner le pays. Ce n’est pas son rôle d’ailleurs.

Normalement, il est déjà muni de tout ce dont il a besoin pour bâtir et contrôler le budget, donc trouver où faire des économies. Il est entouré d’une équipe conséquente et dispose, faut-il le lui rappeler, de dizaines, voire de centaines de rapports, notes, études, livres, articles, qui montrent toutes les pistes possibles et imaginables pour réaliser lesdites économies.  Parmi les plus récents : les rapports de la Cour des comptes sur la lutte contre l’immigration irrégulière, sur l’AFD (Agence française de développement), sur la politique immobilière de l’Etat ou sur les fraudes à l’Assurances maladie ;  les rapports de l’Assemblée et du Sénat sur les aides au logement ou les aides aux entreprises, sur l’inefficacité des politiques de l’emploi… Ce ne sont que quelques exemples mais on peut déjà y trouver matière à économiser des dizaines de milliards.

Enfin, il suffirait aux membres de l’équipe Cazeneuve de faire le tour des… travaux de l’IREF, grande source d’inspiration pour réduire le poids de l’Etat. Ce serait moins coûteux et ils y débusqueraient mille recettes ayant fait leurs preuves pour transformer un Etat obèse en Etat efficace concentré sur ses missions. Jean-René Cazeneuve sait très bien qu’en en 2023, l’Etat français n’a dépensé pour la sécurité et la justice que 4.67 % de son budget global. Mieux vaudrait agir qu’aller se promener.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

6 commentaires

DEL 24 janvier 2024 - 9:41

C’est invraisemblable que le gouvernement va encore dépenser un argent fou en promenant ses inconscients pour, soi disant, planifier des économies. Qu’ils commencent déjà à réfléchir personnellement et efficacement dans leurs bureaux, cela engendra déjà une sérieuse économie !
S’ils ne sont pas capables de trouver seuls la manière de faire des économies, que font-ils à leurs postes ? Qu’on les remercie, pas la peine d’être si nombreux pour ne rien faire.

Répondre
Laurent46 24 janvier 2024 - 10:13

Ils peuvent le faire pour amusez la galerie alors qu’il y a une nouvelle structure qui se met en place dans les collectivités locales qui consiste à mettre toutes les associations sous un même « toit » avec un nom pompeux intégrant le social, des directeurs et tout le staff grassement payés et comme l’intitulé est du social tout le monde y participe, commune, agglomération, département et pour bien pomper et vider les caisses sociales la Sécu et les Caisses de Retraite qu’ils vont pomper jusqu’au dernier centime depuis que Macron y a mis la main dessus.
Ces politiques ne sont plus rien d’autres que des mafieux et des escrocs. C’est cela la « Démocratie a un coût » !

Répondre
Eschyle 49 24 janvier 2024 - 1:41

Économisez salive , encre d’imprimerie , internet , etc : appliquez Parens scientiarum , la bulle pontificale de Grégoire IX du 13 avril 1231 : je l’ai essayée , ça marche et c’est génial .

Répondre
Photini 24 janvier 2024 - 3:24

Que chaque député fasse ce travail dans son sa circonscription et non dans celle des autres, sans faire du tourisme payé par les contribuables. Une fois ce travail réalisé, ils se réunissent et font le point entre eux. Combien va nous coûter ce tour de France?

Répondre
AlainD 26 janvier 2024 - 4:35

Ils cherchent des économies alors qu’ils disposent de rapports de différentes sources qui devraient les éclairer. C’est toujours pareil : quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt !!!

Répondre
AC 11 février 2024 - 9:30

C’est simple, limpide et prometteur. Faire copie à Cazeneuve et son équipe avec demande de réponse pour publication.
Il est quand même très étonnant qu’après des années d’études pour devenir énarque ou autre, on soit obligé d’envoyer ses gens là sur le terrain pour trouver des idées d’économie ? Normalement, ils sont payés pour mettre leurs idées et leur savoir en pratique. Ceci dit, après réflexion, il leur est sans doute très compliqué de démonter, eux-mêmes, le mille-feuilles qu’ils ont contribué à construire !

Répondre