Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les chiffres clés > Les indemnités illégalement perçues par les membres du Conseil constitutionnel (...)

Les indemnités illégalement perçues par les membres du Conseil constitutionnel représentent 20 millions de repas aux Restos du Cœur

mardi 15 juin 2021, par Gabriel Collardey

Cela fait bientôt 6 mois que l’IREF a dénoncé le scandale de la rémunération des juges du Conseil constitutionnel, non conforme à la Constitution et à la loi. Mais rien n’a changé. Il faut dire que cette folie dure depuis 20 ans. L’IREF a fait le calcul, ce sont 20 millions d’euros qui ont été indûment payés aux juges. 20 millions d’euros, cela correspond à 20 millions de repas aux Restos du Cœur. 20 millions de repas avalés par 9 juges !

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-chiffres-cles/article/Les-indemnites-illegalement-percues-par-les-membres-du-Conseil-constitutionnel-representent-20

Vos commentaires

  • Le 16 juin à 04:01, par ? En réponse à : Les indemnités illégalement perçues par les membres du Conseil constitutionnel représentent 20 millions de repas aux Restos du Cœur

    Aujourd’hui les politiques ne sont plus qu’une mafia immonde qui s’empiffrent grassement sur le dos de la population. Attendez le résultat des prochaines élections locales et regardez les premières décisions ! comme d’habitude les premières mesures sont celles de s’augmenter et pour cette mesure il n’y a jamais d’opposition ni d’abstention. Pour les Présidentielles c’est la même chose si ce n’est pire aujourd’hui car il faut un budget pour la première Dame et ce n’est pas rien, demain il en faudra peut-être aussi pour ses enfants. Les parlementaires s’octroient une prime de covid s’étant déjà augmenté à mainte reprises, Les services publics qui sont leur cour on n’en parle même plus, après avoir glandé durant 2 ans cause covid, dès la, reprise ils sont tous en grève .... le tout dans une indifférence populaire sans égal, il faut dire aussi que beaucoup ont profités de cette grosse gourmandise financière tombée gratuitement dans leur bec sans travailler nouvelle organisation de la société et pour les idiots qui osent encore travailler plus qu’il ne faut vous aussi vous serez bientôt comme les autres à laisser se détruire des pans entiers de l’économie par une réglementation d’une bêtise sans bornes qui supprime simplement de marchés colossaux et jeter la responsabilité sur le entreprises qui vont ailleurs, là où les marchés existent encore. Alors il faut inventer le revenu universel sans se demander de qui ou de quoi va payer. Sauf que dans certaines régions déjà, voyant disparaître des revenus industriels importants ce sont les taxes qui compensent et comme ces voyous ont toujours la langue bien pendue sonnent pour qui veut bien l’entendre "il faut bien que quelqu’un paye" ceux qui travaillent encore et demains ce seront leurs biens qui seront mis au clou et après ?

  • Le 16 juin à 16:01, par zelectron En réponse à : les membres du Conseil constitutionnel donnent le plus mauvais exemple possible : ils sont de gauche ?

    Dans un pays loyal envers ses citoyens ces outrecuidants aigrefins seraient embastillés au pain sec et à l’eau !

  • Le 20 juin à 07:37, par pasquet hervé En réponse à : Les indemnités illégalement perçues par les membres du Conseil constitutionnel représentent 20 millions de repas aux Restos du Cœur

    si ces personnes étaient vraiment intelligentes !!??
    elles devraient d’elles mêmes protester de cette anomalie ....

  • Le 20 juin à 11:05, par Gilles En réponse à : Les indemnités illégalement perçues par les membres du Conseil constitutionnel représentent 20 millions de repas aux Restos du Cœur

    Cher Gabriel,
    Alors que des centaines de milliards sont fraudés ou dépensés de façon stupide chaque année en France, se focaliser sur un pauvre million par an c’est encore chercher à mettre un pansement sur une jambe de bois ...

    D’un point de vue économique, vu le coût de la vie aujourd’hui, c’est juste le rattrapage sur l’inflation.

    D’un point de vue juridique ils n’ont fait que bénéficier de leur droit de mentir à l’administration puis de mentir à la justice et la jurisprudence leur donnera gain de cause.

    Allons allons ne perdez pas votre temps avec ces broutilles nous ne sommes pas habilités à juger mais juste à payer ce million ; chacun à sa place et les veaux seront biens gardés.

    Gilles

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière