Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5333

par ,

Fred Aftalion : Pourquoi ne pas le dire ?

Editions du Trident, 2019

A plus de 90 ans, Fred Aftalion mène toujours le combat pour la liberté. Ingénieur, industriel, vice-président de l’ALEPS, c’est un fervent et très efficace défenseur des idées libérales. Il allie avec aisance la théorie aux chiffres et à la recherche scientifique tout en s’appuyant sur des exemples concrets puisés dans l’actualité ou dans le passé. Son dernier livre aborde des thèmes à la mode, comme l’écologie ou le populisme mais aussi des sujets intemporels comme la démocratie ou la « guerre des sexes ». Pour Fred Aftalion, c’est bien l’Etat le principal ennemi de la démocratie. C’est lui qui dénature son fonctionnement en rendant les gens dépendants et en poussant la classe politique à toujours plus redistribuer. Le peuple corrompu par la dépense publique tombe dans les bras de ceux qui lui promettent encore plus. D’où une démocratie pervertie.

Face à l’Etat, l’entreprise, celle qui crée des richesses. Il n’est pas étonnant que les gens de gauche n’aiment pas ce monde. Les nationalisations et les sociétés mixtes n’avaient pas d’autre but que transformer l’entreprise en un organisme au service des pouvoirs publics. Les échecs et les faillites de ces entreprises sous la coupe de l’Etat étaient inévitables. On ne peut pas innover quand on n’est pas libre. Que doit faire l’Etat ? Rien de plus simple, écrit Fred Aftalion. Il doit faire le minimum : « Pourvu seulement que l’Etat, c’est-à-dire les hommes et les femmes faillibles qui le composent, se contente de punir les fraudeurs et ne se mêle pas de régenter un ensemble aussi mouvant qui, comme bien des structures, finit par trouver tout seul son équilibre non sans avoir auparavant connu quelques oscillations imprévues ».

L’ingénieur Aftalion est…vert de rage face aux écologistes. Ce sont des idéologues devenus les ennemis de l’homme. Leurs cibles sont le capitalisme et l’industrie alors que c’est bien grâce au capitalisme que la nature est protégée. La peur est leur arme principale et ils n’hésitent pas à s’en servir, quitte à déformer complètement les réalités. On a oublié que s’il n’y a plus de smog à Londres c’est parce que le fuel a remplacé le charbon et que les OGM attaqués par ces écologistes ont sauvé des millions de gens de la famine, en Afrique et en Inde. L’écologiste est l’ennemi de l’innovation et de l’humanité, son but étant la destruction de tout ce qui est produit par l’homme.

En cultivant l’Etat providence, on empêche l’individu de réagir. La liberté est une condition sine qua non de l’épanouissement humain. L’homme n’a pas besoin d’être pris en charge, ni pour sa santé, ni pour sa retraite. Il est capable de se débrouiller si l’environnement lui est favorable. En fait, le livre de Fred Aftalion est l’un des plus beaux manifestes pour la liberté individuelle.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Partenariat GIS-IREF

Journal des Libertés - Automne 2019


La liberté en Europe 30 ans après la chute du Mur

Capitalisme : les quatre grandes erreurs de Bruno Le Maire



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies