Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/546

Combien de chauffeurs et de cuisiniers dans les ministères ?

Pourquoi l’Etat ne donnerait-il pas l’exemple en taxant ou en supprimant d’abord les dépenses des ministères ? 23 chauffeurs au ministère de l’Ecologie (attention aux émissions de CO2 !), 40 cuisiniers au Quai d’Orsay, des salaires en moyenne au-dessus de 7 000 euros par mois sans compter les autres avantages (primes, vacances, frais divers…), des cabinets pléthoriques (augmentation des effectifs de 20% en deux ans), les ministères français sont à la pointe de la dépense publique. Faire le ménage à l’intérieur serait un acte de salubrité publique.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Au-delà du racket fiscal
Des questions graves pour le pays

Situation des finances publiques :
la très inquiétante note de la Cour des comptes


Police et gendarmerie : + 25 % d’augmentation du coût moyen/emploi (2006-2016)
Malgré 10 000 postes supprimés

La France a-t-elle vraiment assaini ses finances publiques comme le prétend la Commission européenne ?



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

Cabinets minist

le 10 janvier 2010, 17:34

En plus des fonctionnaires de base (chauffeurs, jardiniers, cuistots, larbins... ) Il y a les intermittents du politique-spectacle, c.a.d les cabinets : en moyenne 200 hauts fonctionnaires d

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies