Accueil » Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !

par Nicolas Lecaussin

Au nom de notre président Jean-Philippe Delsol et de notre petite équipe, permettez-moi d’abord de vous souhaiter une très bonne année, en vous remerciant chaleureusement de votre fidélité et de votre soutien. Vous avez été nombreux à nous aider en cette fin d’année, ce qui est pour nous d’une grande importance. Vous ne l’ignorez pas : c’est grâce à vous que nous pouvons accomplir ce travail, que nous n’hésitons pas à qualifier de salutaire. Commenter l’actualité d’un point de vue libéral, sans tricher sur les faits, sans déformer les chiffres, la chose n’est pas si courante.

L’intervention du président de la République à l’occasion du nouvel an a forcément été marquée par la crise sanitaire. Il aurait pu être beaucoup moins sombre car s’il existe un domaine où il peut se vanter d’avoir réussi, c’est bien celui de la vaccination. La France fait bien partie des pays qui comptent le plus de personnes vaccinées en pourcentage de la population. Malgré des records de cas, le nombre d’hospitalisations et de décès reste, pour le moment, largement en dessous des vagues de 2020 et du début 2021. Ce qui signifie que la vie économique devrait continuer normalement, si les mesures de protection nécessaires sont correctement observées.

Et précisément, dans le domaine économique, nous attendions autre chose que les mêmes phrases ressassées depuis des lustres. Pour M. Macron comme pour ses prédécesseurs, c’est à l’Etat d’intervenir et de s’imposer, maintenant et demain et « encore et toujours » comme il le dit lui-même : « Une année d’action, encore et toujours. Fort de votre confiance, j’agirai jusqu’au dernier jour du mandat pour lequel vous m’avez élu. Bien sûr pour tenir le cap et prendre toutes les décisions nécessaires face à l’épidémie. Et nous aurons aussi à préparer l’avenir, en déployant le plan d’investissement France 2030 qui vise à la fois à faire de nous une Nation forte sur les technologies du futur et à nous rendre plus indépendants. Nous aurons à investir plus fortement encore que nous ne l’avons fait dans l’éducation, la recherche publique, la santé, la culture et l’inclusion de tous les Français. »

Eh bien non, à l’IREF, nous préférons que ni l’Etat, ni M. Macron, ni les politiques ne préparent notre avenir, même s’ils nous le promettent radieux. C’est à nous, d’abord, de le faire. A chacun de nous « en responsabilité », pour reprendre la pompeuse expression en vogue au gouvernement, et à la société civile.

Quelques mois avant les élections, le Président se targue d’avoir fait de la France un pays plus fort. Nous ne partageons pas ce constat. Aucune grande réforme n’a été accomplie. Le pays croule toujours sous le poids des taxes, des impôts et des réglementations. Le nombre de fonctionnaires continue d’augmenter et ce n’est pas la création de l’Institut national du service public (ex ENA) qui va bouleverser l’Etat. Ni les retraites, ni la Sécurité sociale n’ont été touchées et ne le seront vraisemblablement dans un avenir proche. Les préoccupations régaliennes de notre Président ont englobé la gratuité de la contraception pour les femmes jusqu’à 25 ans et la fin des emballages plastique : peut-on compter sur ces progrès notables pour remettre la France sur de bons rails ?

Plus que jamais, après la crise sanitaire, le pays a besoin de réformes d’envergure. Ce qu’à l’IREF nous avons trouvé de plus inquiétant en 2021 tout comme en 2020 – nous l’avons dit et écrit plusieurs fois – c’est l’échec de l’Etat, pris complètement au dépourvu par la pandémie malgré son titre de champion du monde des prélèvements obligatoires et des dépenses publiques. Nous connaissions l’état de délabrement et les dysfonctionnements de notre organisation hospitalière, qui bénéficie pourtant du plus important budget parmi les pays européens.
Bureaucratisation extrême, gangrène des 35 heures, nombre record de fonctionnaires non-hospitaliers, nous vous en avons parlé à plusieurs reprises et avons même réalisé des études poussées. Mais pour beaucoup de Français, qui croyaient dur comme fer à « notre système de santé le meilleur au monde », ce fut un spectacle effarant.

L’IREF a souvent, aussi, fustigé l’incapacité des politiques à prendre les bonnes décisions au bon moment. Ce point restera bien entendu un de nos « postes vigilance » prioritaires. Dans cette période particulièrement agitée, et dangereuse, M. Macron aurait sans aucun doute pu avantageusement s’inspirer du secteur privé qui, lui, fourmille d’idées et réagit la plupart du temps au quart de tour ; mais… avec des solutions ô combien suspectes : elles s’appuient sur le marché et la concurrence ! Un excellent exemple nous a été donné par le vaccin anti-Covid, la France ayant été incapable d’en fabriquer un. Pourquoi ? Les Français se sont posé la question mais le président, lui, connaît très bien la réponse, qui lui arracherait probablement la langue : les labos privés et indépendants sont beaucoup mieux armés que l’Etat et que la recherche subventionnée pour faire le job.

M. Macron, merci pour votre optimisme, mais donnez-lui les moyens de le rendre opérationnel, faites confiance aux Français et à la société civile ! Il faut en finir avec l’Etat providence et les conventions citoyennes, avec les promesses démagogiques et la redistribution aveugle. La France ne peut plus se le permettre ! Cela ne sert à rien !
Croyez-nous, nous allons continuer à nous battre avec la dernière énergie. Continuer à lutter contre l’étatisme, dénoncer les abus, attaquer les privilèges indus, signaler les absurdités, faire des propositions, sans relâche, pour que le pays se transforme. Et vous le ferez avec nous.

Merci encore et très bonne année 2022 !

You may also like

19 commentaires

JR 2 janvier 2022 - 9:31

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Bonne année. C’est clair, nous sommes à la croisée des chemins, mais qu’attendre
d’un président de la république Française qui annonce à l’occasion des vœux :
« dans le respects de nos engagements climatiques »…rien que cela ! Un Président Français prétend pouvoir régler le climat mondial ! Le garçon dispose de super pouvoir, d’où son surnom de Jupiter sans doute.
Même à cette occasion unique de communion avec la nation, il a osé nous revacciner sa duperie climatique, c’est insupportable. Après une déclaration aussi inepte, alors qu’il a mis 5 longues années à comprendre qu’il y avait besoin de centrale nucléaire pour générer de l’énergie abondante et bon marché. Ce gouvernement ne comprend toujours pas pourquoi il n’est pas respecté. Merci. Bien à vous

Répondre
ambelouis 3 janvier 2022 - 7:53

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
VŒUX PIEUX DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE… MAIS JE SUIS DEVENU ATHÉE SOUS CE QUINQUENNAT POUR SAUVER MON ÂME DE FRANÇAIS DE SOUCHE….

Ce solitaire, égocentrique sans envergure, peut se prévaloir de la mise en place des « gilets jaunes », des grèves nationales paralysantes, des échecs pour réformer le Code du Travail, le chômage et les retraites, en ayant créé un endettement de la France jamais atteint jusqu’à ce jour : 120% du PIB ( pays le plus endetté de toute l’Europe), laissant une ÉDUCATION NATIONALE, dans un état de résultats classant la France au 18ème rang mondiale….une agriculture dotée de textes règlementaires uniques dans toutes l’Europe pour la rendre plus contraignante que les agricultures européennes, une fiscalité totalement dégondée et abyssale qui place la France en tête des pays les plus fiscalisée.
Alors, je ne me sens pas Macron-compatible ni un Macron-particule, alors, je me sens non seulement frustré, mais aussi humilié par cette France de 2022 dont je ne peux être fier.
Mon père voulait me transmettre une France dont je serai fier… Quel terrible constat.
J’attends un « Chef d’État et non un « marqueteur » qui gère sa clientèle électorale pour se faire élire et réélire. Telle une savonnette…!
Je pense avec angoisse à la chute de l’Empire de Rome….
A suivre…..

Répondre
Astérix 3 janvier 2022 - 8:38

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Voeux ! et si nos voeux n’étaient pas que des souhaits !
D’accord avec JR. Ne demandez pas à un énarcotechnocrate de comprendre ce qui est utile ( centrales nucléaires) entre autres. En revanche, je me demande qu’elle va être l’attitude des français ?
Vous pensez que ce gouvernement n’est plus respecté. Puissiez-vous avoir raison !
M. Macron se considère supérieur au Bon Dieu ce qui démontre son degré de crétinisme !
Mais la question est de savoir si les français vont enfin comprendre par leur vote ce qu’est ce personnage qui représente un très grand danger pour la France ?

Répondre
JCC 3 janvier 2022 - 8:41

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Meilleurs vœux à vous Nicolas et à toute votre équipe. Pour répondre à JR, certes il a mis 5 ans à se réveiller sur le nucléaire mais au moins s’est il réveillé. On ne peut pas dire autant des Allemands ou de nous autres en Suisse…
Après, en droite ligne avec ce qui est écrit. J’ai appris avec tristesse que C. Julienne nous avait quittés il y a longtemps déjà, en 2013… j’avais fait de son livre, Le Diable est-il libéral, un de mes bouquins de chevet. Même si on y compte encore dedans en FRF, il n’en demeure pas moins une bible dont M. Macron (mais aussi M. Cassis du Conseil Federal) serait bien inspiré de justement s’inspirer.

Répondre
Gantier Véronique 3 janvier 2022 - 8:53

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
« L état doit être garant et non un gérant « disait Chirac
« Tant que l état existe pas de liberte;quand régnera la liberté il ny aura plus d etat » disait Lenine
Avec Macron c’est tout par l état,tout pour l état et rien sans l état….

Répondre
montesquieu 3 janvier 2022 - 9:04

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Ce président d’un pays collectiviste, lui-même imprégné de sa toute puissance au point de vouloir y soumettre l’Europe, »en même temps pour tout et ses contraires », faisant les yeux doux aux écolos, aux LGBT, aux ennemis des nations, me semble bien incapable d’écouter votre bon sens d’autant plus qu’il espère être réélu grâce à ses signatures de chèques à tout va avec l’argent des contribuables à temps plein, à savoir ceux qui versent sur leurs gains propres, pas ceux qui rétrocèdent une partie de ce qu’ils ont perçu de l’État et de ses satellites c’est à dire des premiers!

Répondre
Philippe 3 janvier 2022 - 9:14

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
En Suède, la giga usine NorthVolt de batterie commence à produire.
En France, on a trouvé le terrain où elle sera construite.
Cherchez l’erreur.

Répondre
Jacques Gautron 3 janvier 2022 - 9:19

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Oui bien sûr toute solution doit passer et ne passera que par une remise en cause de l’Etat. La gabegie dans laquelle il se cantonne ne pourra à terme que continuer à nous faire sombrer sur de nombreux points, industrie, commerce, balance commerciale, éducation, mais aussi santé puisque le nombre de lits et de personnels soignants continue de diminuer. Quel candidat à la prochaine élection présidentielle proposera la vraie « subsidiarité » celle qui donnera à chaque Français la fierté de faire pour lui et donc pour son pays ce qui lui permettra de retrouver sa place dans la société et dans le monde.
Quant à la gestion de la pandémie, il n’est que de lire en détail les dernière prescriptions pour comprendre qu’elle est l’oeuvre de petits fonctionnaires scribouillards pointilleux et incompétents. Désolé de le répéter mais nous n’en sortirons, car oui nous en sortirons, que grace à l’immunité collective comme par le passé et surtout sans le « quoi qu’il en coûte ».

Répondre
Frédéric Martinet 3 janvier 2022 - 9:34

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Oui, bien sûr, la France pâtit grandement et depuis très longtemps d’un grand excès d’Etat, et, pire encore, d’étatisme.
Mais le pire reproche est qu’il le fait très mal, et pas dans l’intérêt général. Cette incroyable COVID aurait depuis longtemps disparu si l’Etat n’avait pas interdit tout « traitement » par les médecin de ville, ainsi que tout traitement naturel ou précoce.
Qu’on enseigne aux gens à se désinfecter nez et gorge, et on n’en parle plus.
La pseudo vaccination n’a, au contraire, fait que créer des variants résistants, outre des effets nocifs, souvent graves et durables.
Mais tout semble montrer qu’on n’a nul envie de tourner la page…

Répondre
Obeguyx 3 janvier 2022 - 11:05

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Les voeux de « Foutriquet » ne m’intéressent pas. Ce qui m’intéresse ce sont les solutions envisagées. Et là, rien de neuf, depuis 1974, rien de neuf (successions de vaniteux ou d’imbéciles, choisit ton camp camarade comme disait Marchais). Je suis vieux et vais disparaître avant d’avoir pu respirer un air d’espérance pour ma descendance. Quel chaos !!!
Allez meilleure année que 2021 pour toute l’équipe de l’IREF, un des derniers remparts contre la connerie.

Répondre
Dudufe 3 janvier 2022 - 11:46

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Meilleurs vœux à vous Nicolas et à toute votre équipe. Je me délecte de tous vos articles et des commentaires de vos lecteurs.
Mon commentaire sera seulement que je suis entièrement d’accord avec ceux de mes prédécesseurs .

Répondre
JR 3 janvier 2022 - 4:57

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Bonjour Obeguyx, recevez mes meilleurs vœux cher Monsieur. Vous êtes sans doute d’un certain âge ou dirons-nous plutôt d’une grande expérience. Vous dites « pas d’espérance pour ma descendance », nous sommes une majorité à rejoindre votre réflexion et à constater que ce gouvernement joue involontairement une mauvaise parodie de la 7 ème compagnie et cela nous exaspère au plus haut point.
La bêtise est au firmament, ou n’est-ce pas de la bêtise, mais tout simplement de l’idéologie Onusio-Davosienne orchestrée par le patibulaire et autoproclamé chef du IV Reich, ce serait pire !
Cela étant dit, dans les nouveautés créatrices de ces cerveaux atrophiés, il est à peu près certain que vous subirez la taxation de l’air que vous respirez*. Charles au secours ! Merci. Bien à vous

*C’est déjà le cas pour le moteur de nos automobiles (malus à 40 000 €…)
D’abord la machine, puis viendra l’heure de l’être humain (sous prétexte climatique…)

Répondre
JR 3 janvier 2022 - 5:09

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
@Obeguyx
Bonjour Obeguyx, recevez mes meilleurs vœux cher Monsieur. Vous êtes sans doute d’un certain âge ou dirons-nous plutôt d’une grande expérience. Vous dites « pas d’espérance pour ma descendance », nous sommes une majorité à rejoindre votre réflexion et à constater que ce gouvernement joue involontairement une lamentable parodie de la 7 ème compagnie et cela nous exaspère au plus haut point.
La bêtise est au firmament, ou n’est-ce pas de la bêtise, mais tout simplement de l’idéologie Onusio-Davosienne orchestrée par le patibulaire et autoproclamé chef du IV Reich, ce serait pire !
Cela étant dit, dans les nouveautés créatrices de ces cerveaux atrophiés, il est à peu près certain que vous subirez la taxation de l’air que vous respirez*. Charles au secours ! Merci. Bien à vous

*C’est déjà le cas pour le moteur de nos automobiles (malus à 40 000 €…)
D’abord la machine, puis viendra l’homme

Répondre
Angil 3 janvier 2022 - 6:57

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Démonstration de l’esbrouffe permanente que la France et les français subissent depuis 1981.
Mais les électeurs préfèrent mal voter et pleurer ensuite (car l’état ne leur a pas apporté la providence promise…).
A force d’être déresponsabilisés par des gouvernants déresponsabilisateurs, il n’y a plus qu une fermeté éclairée qui pourrait quelque peu atténuer le pli délétère ainsi pris par les français. Et le plus grave, c’est que Macron surfe totalement sur cette spirale infernale qui veut que les français préfèrent voter pour des irresponsables comme lui. Et ça marche comme cela a marché pour Hollande. A la différence que Hollande a compris qu’il fallait dégager avant de se faire dégager.
Notre malheur est que celui là va s’accrocher alors que sa seule capacité réside dans le jeu des mots, avant et pendant son mandat. Son action s’avère totalement machiavélique, totalement politique, comme son initiateur Mitterand nous l’avait montré. Les citoyens sont considérés et traités comme des pions à manipuler pour accéder et conserver le pouvoir. Et ces derniers, au delà du déni des résultats déplorables pour le pays, ne captent même pas le mépris qui leur est conféré…

Répondre
AlainD 4 janvier 2022 - 2:22

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Bonne Année à toute l’équipe de l’IREF
E. Macron est largement aussi optimiste que ce cher professeur Pangloss dont nous parlait Voltaire.
Je ne partage pas cet optimisme à tout crin, Macron nous a montré que malgré ses ambitions et son ego démesuré il n’avait pas cassé trois pattes à un canard selon l’expression consacrée.
Il y a en effet trop d’Etat dans ce pays qui souffre d’une soi-disant décentralisation : comment peut on envisager de faire des économies dans une France dont le modèle administratif : communes, communautés de communes, conseils départementaux, conseils régionaux, plus deux assemblées. Sans compter un gouvernement pléthorique malgré la promesse du candidat Macron, le nombre de conseillers ministériels a encore augmenté depuis que Castex est premier ministre. Parlerai-je des (trop) nombreux Hauts conseils et comités de tout poil. Tout ce monde qui bien sûr mange tous les jours (avec notre argent dixit Coluche).
Voyez comme il semble difficile de faire travailler les fonctionnaires 35h hebdomadaires, des maires et autres irresponsables refusent de faire appliquer la loi, dans quel monde vivons nous !!!!!!
Le nombre de fonctionnaires a augmenté au lieu de régresser comme promis toujours par Macron, mais il en manque sûrement là où l’on en aurait besoin. Voyez tous ces administratifs soi-disant gestionnaires dans les hôpitaux dont l’utilité reste à prouver, il suffit de regarder le centre hospitalier de Valenciennes où l’on a mis un peu d’ordre et qui semble fonctionner fort bien…
Ce n’est sûrement pas à l’ENA ou ce qui en tient lieu aujourd’hui que l’on apprend à gérer efficacement un pays ni d’ailleurs une entreprise. La France crève de toutes ses structures empilées malgré l’augmentation des impôts, taxes et autres contributions car les vocables ne manquent pas.
Aucune réforme utile n’a été menée à bien, on continue d’accumuler les textes sans se préoccuper de savoir s’il faut en abroger d’autres. Nos différents codes sont imbuvables et ceux qui doivent les utiliser ont bien du mal de s’y retrouver.
Hélas, je ne vois pas quel sera celui ou celle capable de transformer ce pays pour qu’il fonctionne correctement et pour moins cher en éjectant bon nombre de fainéants qui vivent sur le dos de la bête.

Répondre
JR 4 janvier 2022 - 6:05

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
@Angil
Bonjour, et d’ajouter une notion de taille, le Président de la France n’est qu’un 1 er ministre de Maëstricht… d’où le fait qu’il doit en premier lieu avoir été élu Yung Global Leader. Les électeurs ne choisissent plus, se sont les médias subventionnés qui font campagne. Merci

Répondre
JR 6 janvier 2022 - 10:19

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Bonjour, remarquez le paradoxe entre un vrai Président, G. Pompidou qui s’exclame « arrêter d’emmerder les Français » et une pale imitation de Président qui parodie lamentablement en inversant le sens « je veux emmerder le Français ».
Autre temps, autre vision de la France et des Français. Merc. Bien à vous

Répondre
remi 9 janvier 2022 - 9:27

Vœux présidentiels : M. Macron, misez sur les Français plus que sur l’Etat !
Nous sommes dans une FRANCE MARKETING… où le clientélisme est devenue la règle, spécifique de Monsieur Macron, qui n’est pas un « chef d’État », mais un marqueteur géopolitique égocentrique acteur interactif du jeu de « GO » et donc carriériste, sans valeur pour gérer et animer une France cohérente et humaniste capable de prévoir un avenir sur des objectifs du vivre ensemble dans la paix et surtout dans la compréhension des évolutions comportementales mondiales pour ajuster le pays sur des bases solides ….
Ainsi la France ne peut-elle qu’être DÉGONDÉE….et sans devenir pour son avenir….
Leurs électeurs sont ces éblouis du marketing, passifs telle l’alouette éblouie par les miroirs… qui se laisse prendre sans résistance ni comprendre la manœuvre meurtrière….
Terrible et réelle situation…
Par dignité et par respect au nom du sens des valeurs, je sais pour qui je ne voterai pas… Je ne suis pas une « alouette »… !
J’ai très mal à la France Jupitérienne….Et la seule médecine adaptée en la circonstance est l’éloignement avant d’être atteint par une contagion trop sévère….

Répondre
Rémi 10 janvier 2022 - 9:17

«  »Miser sur les français » » » annonce le Président monarque…
Oui, à conditions que le français en soit capable à défaut d’être apte à se pendre en charge dans une société d’assistés analphabètes où L’Éducation NATIONALE est incapable de faire apprendre à Lire, Écrire et Compter à plus de 30% de la population selon les sources « officielles » ?
Pays, où « l’instruction Publique », n’apprend plus les valeurs de l’État, l’esprit citoyen, le respect du drapeau et des Lois, Les valeurs de son Histoire ….
Comment construire une Nation, sans base identitaire, sans instruction capable de construire et mobiliser des citoyens fiers de leur pays dans lequel ils puisent toutes les connaissances acquises pour en développer avec fierté de la valeur ajoutée, culturelle, sociale, économique…?
Monsieur le président, on ne peut pas lever les murs d’une maison, sans bases solides capables de soutenir les élévations…
C’est aussi simple que cela, aussi « vos vœux pieux », sans fondements objectifs et réalistes, Monsieur le président, ne sont que : « Souffle dans l’air » … Aussi pouvez-vous continuer à siffler sur la colline…!

Répondre

Laissez un commentaire