Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Quand Bruno Retailleau a de saines idées 

Quand Bruno Retailleau a de saines idées 

par
1 666 vues

L’IREF est souvent sévère avec les hommes politiques français de tous bords. Comme récemment, lors du « vote de la honte » au Sénat où les voix de droite et de gauche se sont mêlées pour rejeter la ratification du traité Ceta.

Mais quand le président du groupe LR à la haute assemblée, Bruno Retailleau, s’exprime avec justesse, nous ne boudons pas notre plaisir. Qu’on en juge !

  • « Nous vivons dans l’illusion que la dépense fait la croissance et la gratuité fait la prospérité » ;
  • « L’Impôt n’est pas la solution, c’est le problème » ;
  • « Qu’on commence par faire la chasse aux abus au lieu de faire les poches de ceux qui travaillent » ;
  • « Il faut tailler dans le maquis des 1.200 agences et organismes publics, qui représentent 20 % de la masse salariale de l’État » ;
  • – « La France est le pays le plus mal géré d’Europe ».

Et encore nous ne donnons qu’un florilège de l’entretien.

Bravo, Monsieur Retailleau ! Puissent vos idées arriver aux oreilles de beaucoup de vos collègues Les Républicains…

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

4 commentaires

Lombled 10 avril 2024 - 3:41

Il y a tellement à faire que cela devient un travail de titan.

Répondre
Nicolas GUIBERT 11 avril 2024 - 7:03

Bruno Retailleau dont vous soulignez les bonnes paroles, et que je respecte, a pourtant voté contre l’accord CETA au Sénat. Quelle déception!

Répondre
Bruno 14 avril 2024 - 11:26

Encore heureux qu’il ait voté contre cette fumisterie, vous, vous auriez voté pour le ceta ?

Répondre