Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » M. Pap Ndiaye devrait rester à sa place

M. Pap Ndiaye devrait rester à sa place

par
2 080 vues

Dans une interview à Radio J dimanche 9 juillet 2023, le ministre de l’Enseignement s’est abondamment épanché sur l’empire médiatique Bolloré : « Quand vous regardez CNews, quand vous regardez ce qu’est devenu Europe 1, quand vous regardez cet ensemble-là, la conclusion s’impose. Oui, CNews, c’est très clairement d’extrême droite. Je pense qu’ils font du mal à la démocratie, il n’y a aucun doute ». Et d’ajouter : « Il faut soutenir la mobilisation du personnel du JDD », étant donné que « lutter contre l’extrême droite est une priorité » et que « cela peut se faire de toutes les manières possibles ».

Les velléités étatiques envers les libertés individuelles ne sont guère nouvelles, et Albert Camus avait le mot juste à ce sujet : « Quand la presse est libre, cela peut être bon ou mauvais ; mais assurément, sans la liberté, la presse ne peut qu’être mauvaise. Pour la presse – comme pour l’Homme – la liberté n’offre qu’une chance d’être meilleur, la servitude n’est que le danger de devenir pire ».

Au-delà de l’atteinte à une liberté élémentaire en démocratie, les propos de Pap Ndiaye inquiètent car ils révèlent une incompréhension profonde du métier de gouvernant. Bien entendu, c’est Emmanuel Macron qui gouverne, mais tout de même, le ministre de l’Éducation nationale est membre du gouvernement et à ce titre, il doit faire preuve de la hauteur de vue nécessaire pour s’adresser à tous les Français. Arrivé au pouvoir, il n’y a plus ni droite ni gauche, il n’y a que l’ensemble  des Français dont il faut favoriser les libertés et gérer les carences vaille que vaille durant cinq ans ; c’est cela la responsabilité d’un homme politique vis-à-vis de l’union nationale.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

12 commentaires

Laurent46 12 juillet 2023 - 5:21

Ce genre d’ignoble individu ne devrait même pas recevoir un centime d’argent public et moins encore d’avoir droit de citée en politique et même faire parti des OQTF pour le bien de la France. A force d’accueillir la mer d’eux du monde on récolte ce que l’on sème.

Répondre
Duf 12 juillet 2023 - 5:52

Le ministre de l’éducation nationale me semble fort disert pour s’exprimer sur des sujets qui ne relèvent pas de sa compétence mais bien absent lorsqu’il s’agit d’agir pour que l’école tende vers l’excellence pour tous. Même là il exprime des visions très personnelles qui ne cadrent ni avec l’objectif précité ni avec les attentes de l’immense majorité des français.

Répondre
Maellys93 12 juillet 2023 - 11:08

@DUF Pas d’accord avec vous!
« l’immense majorité des français » a voté pour cela en 2022.

En 2022 ils avaient l’opportunité de choisir une politique culturelle courageuse avec le Z et son équipe.
Les français et principalement les « papy-boomers », se sont dégonflés !!!
De quoi se plaignent-ils?
Voila le résultat !!!

Répondre
Iliou 15 juillet 2023 - 8:41

Je trouve votre réponse très « binaire » et chouïa extrême. D’une part parce que Zorro est très binaire et extrême, fort en éloquence, en répartie, un réel tribun, donc de fait dans la classe de ceux qui ont amené aux gouvernements extrêmes en europe.
Vous parlez des papy-boomers? C’est qui ça? Des gens qui votent isoloir ouvert et t-shirt siglés Z ou pas? Z…. c’est d’abord le sigle de envahisseurs Russes, non?
A moins que vous ne parliez de ceux qui ont reconstruit la france humiliée par sa collaboration, qui a créé la secu, l’éducation nationale, les hôpitaux… …ceux qui ont permis votre naissance (et tant pis pour vous, la mienne aussi), ceux qui ont réussi à virer les USA, qui déjà avaient imprimé une monnaie européenne à leur goût….
La liste est longue, et, pour lors je suis de votre avis, la déliquescence qu’ils ont laissé faire les rend coupables. Mais qui vous dit que ce sont eux qui nous ont enmacronisés ????
Ne seraient-ce plutôt la diversification, la ventilation, l’éparpillement des « idees » politiques en microcellules fermées étanches qualifiant toute idée différente de gauchisante ou fachisante façon tribunal Facebook….
L’écart entre le boomer et le millénium s’appelle « experience » et donc méfiance et analyse, à moins d’être religieusement idéologique. Le boomer sait pourquoi il vote. Et ce sont les jeunes qui ont oublié de voter, et souvent eux qui hurlent des absurdités dans les manifs.

Répondre
Sirius09 16 juillet 2023 - 6:09

Votre commentaire, d’une grande dignité et d’une hauteur de ton rares sur les forums, résume ce que les honnêtes hommes auraient pu écrire s’il lisaient l’IREF. En filigrane se dresse la figure de de Gaulle, pourquoi ne pas le dire quand on réponds à ces gens mono maniaques..Quant aux américains qui avaient déjà imprimé la monnaie d’occupation, se souvenir tout de même qu’ils venaient tout juste (avec les anglais) de nous tirer des mâchoires d’un ennemi mortel et qu’ils nous tiendront à l’abri d’un autre, non moins mortel… Que de l’autre côté, ceux qui ont eu la malchance de tomber dans les griffes de l’autre vainqueur, ont eu un destin autrement sinistre. Et le verbe virer, dans ce cas suppose une mauvaise joie à mes yeux inappropriée.

Répondre
Maellys93 16 juillet 2023 - 1:58

EXCELLENTE votre répartie !!
Mais ce n’est que de la rhétorique tournée sur le passé.
Le Z a mis en évidence la loi du nombre en démocratie qui va chambouler notre avenir de fils et petits fils de boomers.
La croissance en population est INEGALEMENT REPARTIE selon les zones géographiques de notre planète. _
En l’espace de votre vie de «boomer» la population de l’Afrique sera passée de 300 M d’individus pour atteindre les 2 Mds.
Alors que l’Europe stagne en population à 300-400 M d’habitants.
D’où un déséquilibre important qui va générer des mouvements migratoires d’une ampleur jamais connus depuis le début de l’humanité.
Et l’histoire montre que les phénomènes migratoires occasionnent de graves troubles sociétaux voire des guerres civiles.
J’aurais vécu au temps des Gaules, certes l’envahissement par les Romains m’aurait agacé et contrarié.
Mais EN CONTREPARTIE ils m’apportaient les routes, l’agriculture, l’écriture, l’architecture, l’expérience des grands travaux, un art et un confort de vivre…
Bref, une CULTURE de PROGRES avec un BILAN GAGNANT pour les FUTURES GENERATIONS.

A contrario, que peuvent nous apporter les arabo-musulmans et les africains quand ils vont débarquer en masse?
60 ans après leur « libération arrachée au méchant colonisateur européen et blanc », à part le CHAOS et les CONFLITS ETHNIQUES et/ou RELIGIEUX, je ne constate RIEN de très positif.

Au lieu de perdre votre temps à disserter sur le passé douteux des parents des « boomers » vous feriez mieux de prendre conscience de cette situation qui peut être néfaste à ceux qui vous suivrons!
Sauf si, comme la majorité des papy-boomer, vous n’en avez rien à cirer de l’avenir !!!
L’important pour vous aura été d’avoir « bien vécu ».
Quel égoïsme !!!

Répondre
nanard 12 juillet 2023 - 7:03

Tout comme le niveau des élèves baisse, celui de la classe politique est dans la même tendance… une partie députés sont essentiellement des militants et non plus des représentants de leurs électeurs. Côté gouvernemental, beaucoup de ministres paraissent insignifiants et sans charisme . En fait la dépendance bureaucratique à l’Europe ne fait qu’aggraver ce phénomène et nous n’avons plus qu’à la tête de notre pays un préfet européen…. Bien évidement certains ministres auront bien des difficultés à se consacrer à leurs tâches principales dans ce contexte.

Répondre
nanard 12 juillet 2023 - 7:06

mince, cliqué trop vite sans bien relire :  » une partie des députés est essentiellement constituée de »

Répondre
Oncpicsou 12 juillet 2023 - 7:23

Quand on est incompetent et à cour d’arguments et que le réel contredit votre ideologie tordue, il ne vous reste que le mensonge, la calomnie et le dénigrement. Ce monsieur vient de nous en fournir un bel exemple.

Répondre
Broussard 13 juillet 2023 - 5:58

Que faisait-il avant, celui-là, pour être balancé ministre de quelque chose ?

Répondre
Wojcik 16 juillet 2023 - 6:15

Il profitait des avantages que l’ÉTAT français lui ont accordés pour aller aux USA et c’est là avec des gens de son espèces qu’il a viré vers le’ wokisme ‘ et ensuite il est revenu en France pour ‘ monter ‘ les gens les uns contre les autres comme il le fait si bien . Mais le misnistre de l’éducation nationale met ses enfants dans des écoles privées ! pas dans un établissement public que normalement il PRÉTEND vouloir remettre à niveau !

Répondre
mireille Delphis 16 juillet 2023 - 8:15

D’où la célèbre phrase, faites ce que je dit, mais ne faites pas ce que je fais !

Répondre