Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » L’uniforme ne va pas régler les problèmes de l’école 

L’uniforme ne va pas régler les problèmes de l’école 

par
599 vues

Même Brigitte Macron est pour ! Il s’agit du port de l’uniforme à l’école qui permettrait, selon elle, « de gommer les différences entre élèves ». Même si ce n’est pas vraiment son rôle, elle se prononce en faveur d’une… uniformisation au sein de l’école. Le mot fait peur quand on a connu les politiques catastrophiques mises en place au nom du nivellement et de l’égalitarisme. Je fais partie de ceux qui ont été obligés de porter un uniforme de la maternelle à la terminale. Imposé par le régime communiste, l’uniforme (avec un numéro pour nous identifier sur la manche droite ou sur la poitrine pour les filles, et une cravate rouge) était le symbole de la communion des élèves (des jeunes) avec le Parti et le régime au pouvoir. Bien sûr, nous ne sommes pas menacés en France par ce genre de signification idéologique, néanmoins, voir les écoliers tous habillés de la même manière ne correspond peut-être pas tout à fait à l’idée que nous nous faisons, dans notre pays, d’une libre diversité.…

De plus, ce n’est pas l’uniforme qui va régler les problèmes de l’école. Il ne mettra pas fin aux violences dans les établissements ni à l’extérieur, il n’améliorera pas le niveau des élèves, ni les compétences des enseignants. L’uniforme ne sortira pas l’école du carcan idéologique gauchiste et ne la libérera pas de l’emprise des syndicats marxistes. Notre système éducatif, qui ne manque pas d’argent, a besoin de réformes. L’Education, c’est le premier budget de l’Etat. En 2023, il sera de 60 milliards d’euros, en hausse de 6.5 % par rapport à 2022. Avant de se lancer dans des débats certainement houleux sur l’uniforme, pourquoi ne pas se pencher sur de vraies priorités, par exemple le chèque-éducation ? Pourquoi ne pas aborder le problème d’une manière moins frontale, en encourageant la multiplication des écoles privées, la liberté, la concurrence, l’autonomie ? Un établissement autonome pourra alors choisir d’imposer ou non l’uniforme à ses élèves.

Vous pouvez aussi aimer

8 commentaires

Broussard 14 janvier 2023 - 7:39

juste une question sur le paragraphe 1 :
en quelles années était-ce, et dans quel pays ?
Christian B.

Répondre
Nicolas Lecaussin 14 janvier 2023 - 4:14

Roumanie communiste (avant 1989)

Répondre
Moneo 14 janvier 2023 - 8:02

Désolé ça va dans le bon sens et au-delà des querelles religieuses …bien entendu ce que vous préconisez va aussi dans le bon sens mais extraire le marxisme du cerveau de l éducation nationale est une tâche immense

Répondre
LEBLOND 14 janvier 2023 - 11:06

Cette histoire d’uniforme cache en réalité un fait devenu courant dans les école de la république : Le port du foulard islamique par les filles, ce qui prouve l’incapacité du pouvoir à faire respecter la laïcité.

Répondre
Sellera 16 janvier 2023 - 7:48

Renfiler l’uniforme ?
Voici enfin une excellente proposition , ou l’heure est au paraître vestimentaire! A la surconsommation de vêtements chez nos juniors !
L’ uniforme permet d’assurer l’égalité, entre les élèves et l’appartenance à une patrie.
Merci madame Mme Brigitte Macron, pour cette démarche écologique et « sociétale »…

Répondre
Daniel 1945 14 janvier 2023 - 11:40

Vous avez conservé la cravate rouge.

Répondre
Nicolas Lecaussin 14 janvier 2023 - 4:12

ce n’est pas vraiment la même…

Répondre
CLEMENT 14 janvier 2023 - 2:05

Encore un débat pour amuser la galerie et éviter de parler des sujets qui fâchent ! Evidemment, tout le monde sait très bien qu’il n’y aura pas d’uniformes au collège et au lycée. La France brûle et ils tournent la tête ailleurs…

Répondre

Laissez un commentaire