Accueil » Lignes TGV : la concurrence arrive, les syndicats font grève pour gâcher vos vacances !

Lignes TGV : la concurrence arrive, les syndicats font grève pour gâcher vos vacances !

par Aymeric Belaud

Hier, nous nous réjouissions de l’ouverture à la concurrence de la ligne de TGV Paris-Lyon. Les cheminots de la SNCF ont aussi réagi, à leur manière. Des préavis de grèves locaux fleurissent un peu partout en France, en particulier dans le sud-est. A l’initiative, les syndicats marxistes Sud-Rail et CGT ainsi que l’UNSA qui souhaitent prendre en otage les voyageurs dès jeudi 16 décembre, et reconduire les grèves pendant les trois week-ends de vacances de Noël (18-19 décembre, 25-26 décembre et 1-2 janvier). Le taux de grévistes pourrait atteindre 70% pour l’axe sud-est. Comme d’habitude, les revendications des cheminots se portent sur une revalorisation financière et des meilleures conditions de travail.

Profiter d’un monopole indu et être choyés par le contribuable en bénéficiant notamment d’une retraite ultra-privilégiée ne sont pas des « acquis » (comprendre ici des droits créances acquis grâce à l’argent des autres et au pouvoir de nuisance des syndicats ferroviaires) suffisants pour les cheminots. Heureusement, grâce à la concurrence, ce monopole sera cassé. Il faut maintenant réformer le rail français et privatiser la SNCF. D’ici-là, qu’attend le gouvernement pour prendre ses responsabilités et imposer un service minimum dans les transports publics afin de faire respecter le droit inaliénable de la libre-circulation dans son propre pays ? Il est inconcevable que dans un pays libre, une minorité active puisse bloquer la France entière.

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

Obeguyx 15 décembre 2021 - 10:54

Lignes TGV : la concurrence arrive, les syndicats font grève pour gâcher vos vacances !
Personnellement : je m’en fous. De puis l’avènement du 2ème millénaire, je ne voyage plus par la SNCF, ni par Air France (bien avant). Je me suis fait prendre une fois, mais pas deux. C’est comme le radar, quand tu vois la facture tu changes de ligne (si j’ose dire).
Je suis heureux qu’enfin une ligne concurrente puisse voir le jour en France (comme pour l’aérien). Si je dois faire Dijon Paris, peut-être (si c’est possible avec la concurrence seulement et sans partage) que je remontrai dans un train. Je le fais bien avec l’avion lorsque je peux éviter Air France.
Précision : je ne trahis pas mon pays, je refuse de voyager sous le joug du soviétisme ringard. Que ces entreprises bolchevisées redeviennent françaises et nous pourrons en reparler.

Répondre

Laissez un commentaire