Accueil » Les LGBTQIA+ accusent le gouvernement de « pinkwashing »

Les LGBTQIA+ accusent le gouvernement de « pinkwashing »

par Morgane Afif

Le mouvement LGBT aurait-il oublié un peu vite son accueil royal à l’Elysée lors de la fête de la musique en 2018, alors qu’un groupe de danseurs transgenres avait fièrement posé aux côtés du couple présidentiel ? Aurait-il la mémoire si courte pour ne pas se souvenir de la campagne de Santé publique France aux slogans mémorables : « Oui, ma fille est lesbienne » ; « Oui, mon père est gay » ? Quid, encore, de l’amendement n°834 de la loi dite « pour une école de la confiance » qui remplace les notions de « père » et de « mère » par celles de « parent 1 » et de « parent 2 » ? Cette liste est loin d’être exhaustive.

Cela ne suffit pourtant pas aux partisans de la loi Taubira. Entourés par une vingtaine d’élus de la NUPES, ils étaient une centaine à manifester, mardi 2 août, devant l’Assemblée nationale contre le gouvernement dont ils dénoncent « l’ambiguïté » et le « pinkwashing ». Nouveaux termes à la mode à gauche, les « …-washing » servent à dénoncer la promotion de sujets tels que l’écologie (greenwhashing) ou les droits LGBT (pinkwashing) par différents acteurs dans le seul but d’attirer la sympathie des consommateurs ou des électeurs pour monter en popularité. Jean-Marie Hupel, militant EELV à l’origine du rassemblement, réclamait ainsi sur Twitter la « démission des ministres LGBT-phobes et de vrais moyens pour la lutte contre la variole simienne », sans que l’on comprenne vraiment le lien entre ces deux causes. Le wokisme a encore de beaux jours devant lui.

Vous pouvez aussi aimer

7 commentaires

Laurent46 11 août 2022 - 6:00

Il faut les mettre aux travaux forcés, il y a assez de mauvaises routes et cela leur apprendra à vivre et surtout autrement qu’aux crochet des ConTrolles qui payent.

Répondre
Rémi 11 août 2022 - 10:21

La chute de l’Empire de Rome » a existé, et l’Histoire est là pour nous le rappeler….
• Aussi qu’est devenu la grandeur de l’Italie aujourd’hui ?

Ainsi « L’EGO » Jupitérien, n’est-il pas celui qui a construit Jules César…
• L’Histoire ne serait-elle pas qu’un éternel recommencement ?
La France se meurt, « Jupiter aux pieds d’argile » prends l’eau…
La France disparaitra de par ses aveuglements…

France pays des lumières, qui a coupé l’électricité…

Répondre
Picot 11 août 2022 - 11:51

Comme disait ma grand mère : huit jours sous une benne, au pain sec et à l’eau. Après cela ira beaucoup mieux.

Répondre
orilou 11 août 2022 - 2:56

Voilà plus d’une décennie que les gouvernements successifs « amusent » le petit peuple avec des « problèmes » concernant des minorités bruyantes et agissantes… sans compter bien sûr le covid et la guerre d’Ukraine causes de tous nos maux.
Dans le même temps, notre industrie périclite, notre école n’instruit plus les jeunes Français (ou mal), le chômage perdure pendant que des branches se plaignent de ne pas trouver de personnel qualifié et/ou prêt à travailler.
Il est vrai que donner dans l’assistanat peut s’avérer plus payant que travailler. On feint de s’étonner que l’abstention progresse dans notre pays.

Répondre
Almaviva 11 août 2022 - 3:41

Tout ceci est le résultat de vouloir pactiser avec le diable ! Maintenant ces fameux LGBT++++
Se sentent forts pour imposer leur idéologie à nos politiques, lesquels ne peuvent plus rien faire : ils sont prisonniers et le peuple français avec ! Difficile de pouvoir s’en débarrasser !

Répondre
montesquieu 11 août 2022 - 5:56

Ils sont une élite autoproclamée devant laquelle les « beaufs » hétérosexuels, autophiles, cultivés, éduqués, sensés doivent s’incliner.Attention au réveil de ces derniers!

Répondre
Obeguyx 12 août 2022 - 3:28

Pas de mots assez durs pour ces sous produits de l’animal humain. Une chose est sûre : on en a tous marre !!!

Répondre

Laissez un commentaire