Accueil » Vive la Terreur et la France au tapis ! Quel programme, monsieur Mélenchon !

Vive la Terreur et la France au tapis ! Quel programme, monsieur Mélenchon !

Lettre ouverte à Jean-Luc Mélenchon

par Nicolas Lecaussin
Après avoir envoyé une lettre ouverte à Valérie Pécresse et à Eric Zemmour, nous avons écrit aussi à un autre candidat, Jean-Luc Mélenchon. Son programme, inspiré de l’idéologie bolchévique, fait peur et il est à craindre qu’une fois appliqué, la France tomberait au niveau de la Corée du Nord. Voici pourquoi.

Cher monsieur Mélenchon,

Dans une récente vidéo sur Youtube, vous avez chiffré votre programme économique. Vous mentionnez un investissement de 50 milliards d’euros par an dans la « bifurcation écologique » et les services publics, de 75 milliards dans la création d’un million d’emplois publics, la revalorisation du salaire des fonctionnaires, et 125 milliards d’aides, subventions et redistributions de richesse. Selon vos calculs, avec des dépenses supplémentaires de 250 milliards d’euros, vous obtiendrez de nouvelles recettes de 267 milliards d’euros. Comment ?

Vous soutenez que ces dépenses vont alimenter un « cercle vertueux » grâce au « coefficient multiplicateur » que vous attribuez à l’État : « un euro de l’État produit 1,18 € ». Ainsi, les investissements « nourriraient » la consommation, remplissant les carnets de commandes des entreprises, et conduisant, selon vous, à la création d’1,5 million d’emplois privés. Vous affirmez pouvoir remplir les caisses de l’Etat grâce à la création de 14 tranches d’impôt sur le revenu (au lieu de cinq actuellement), et « baisser les impôts pour 92 % des contribuables », ce qui rapporterait 5 milliards par l’augmentation de l’impôt sur les revenus du  reste des contribuables. Toujours aussi vertueusement, vous appelez à la suppression du quotient familial et au rétablissement de l’ISF.

Vous voulez gouverner avec des « sociologues et des gens qui se soucient de la société ». Mais la situation économique ne dépend pas de bons sentiments !

Vos annonces et votre chiffrage nous rendent inquiets tout autant que perplexes. Notre inquiétude grandit encore lorsque vous avertissez que vous ne « gouvernerez pas avec de l’économétrie, mais avec des sociologues et des gens qui se soucient de la société ». Ce qui équivaut à dire que vous ferez de l’économie française un terrain de jeu pour des individus  qui n’ont strictement aucune notion en la matière. Sachez d’abord que les économètres n’ont pas à se soucier de la société, ils doivent simplement fournir des données et des statistiques dont on puisse tirer des enseignements. La situation économique d’un pays ne se décrète pas, elle ne dépend pas de bons sentiments ou de la direction du vent mais d’informations claires, précises et neutres.

 Vous allez donc complètement asphyxier presque la moitié des Français !

Visiblement, vous n’avez (ou vous ne voulez pas avoir) aucune idée de ce qui se passe réellement. Vous voulez absolument augmenter les impôts sur les riches parce que vous haïssez les riches. Mais si le bonheur d’un pays augmentait en proportion des impôts qu’il sécrète, la France serait le pays le plus prospère du monde depuis belle lurette ! Car nous battons tous les records dans cette discipline fiscale où nous donnons littéralement, comme disent les athlètes, le meilleur de nous-mêmes ! Et ça, vous ne nous ferez pas croire que vous l’ignorez. Vous voulez néanmoins  créer neuf tranches supplémentaires (plus l’ISF) dans un pays où plus de 55 % des citoyens ne payent pas d’impôt sur le revenu. Vous allez donc complètement asphyxier presque la moitié des Français ! Que feront-ils ? Quitter le pays, cesser de travailler ?

Vous pensez que l’Etat sera le sauveur de la France. Mais cela fait des années et des années qu’il confisque plus de la moitié de la richesse du pays. Avec quels résultats ? Vous admettez vous-même que les « services publics sont dans un état déplorable ». Donc, il ne s’agit pas d’argent. Contrairement à ce que vous affirmez, 1 euro d’Etat ne produit pas 1.18 euros, pour la simple raison qu’1 euro d’Etat ne tombe pas du ciel, c’est 1 euro confisqué aux entreprises et aux particuliers, 1 euro dont ils sont privés, ce qui les empêche d’investir, plus efficacement que ne le ferait l’Etat. Vous voulez plus d’Etat, vous voulez faire grossir encore d’un million d’agents le bataillon de la fonction publique alors que nous en avons pratiquement deux fois plus pour 1000 habitants que l’Allemagne et la Suisse. Plus il y a eu d’Etat et de fonctionnaires, plus le PIB/habitant de la France a décroché comme le montre la comparaison avec l’Allemagne : – 1813 euros en France contre + 3617 euros en Allemagne entre 2008 et 2021.

Vos mirifiques dépenses, effectuées sur le dos des contribuables français, seront encore plus généreuses avec une augmentation du SMIC de 25 %, ainsi que l’attribution d’une allocation autonomie pour les jeunes de 1063 euros par mois. Pourquoi ce chiffre, calculé par quels « gens qui se soucient de la société » et comment ? Pourquoi pas 1067, 1098 ou 3000 euros ?

Vous prévoyez une loi d’Etat d’urgence sociale qui commencera par le blocage des prix de l’énergie et des produits de première nécessité. Dans la même veine, des logements seront « réquisitionnés » afin de « loger tout le monde ». A votre programme ensuite,  la sortie du nucléaire et la mise en place de la VIe République. Ce qui se passe en ce moment en Ukraine inciterait peut-être à quelque prudence, voire à changer d’avis… mais vous ne semblez pas en prendre le chemin. Il est vrai, ne l’oublions pas, que vous êtes un grand admirateur de Poutine. Vous aidera-t-il à compenser la sortie du nucléaire quand vous serez à l’Elysée ? Sûrement, en échange d’une vassalisation de la France à la Russie…

Votre programme rappelle furieusement la Révolution française, la Terreur, et les régimes communistes

Vous envisagez aussi la suppression de ministère de l’Agriculture et son remplacement par un ministère de la production alimentaire. Pour vous, le but de l’agriculture est « l’alimentation des Français pas du marché mondial. » Si nous vous avons bien compris, vous entendez donc bloquer les prix pour cinq fruits et légumes de saison. C’est ce qu’avaient fait Lénine et les bolchéviks en 1917 avec les conséquences que l’on connaît : pénuries et famines dans tout les pays. C’est ce que vous souhaitez ?

Vos propositions de « rendre la justice au nom du peuple » et mettre la jeunesse « au service de l’intérêt général et de la sûreté de la Nation » font froid dans le dos. D’ailleurs, vous voulez réunir une « Assemblée constituante » pour rédiger une nouvelle Constitution. Aucun parlementaire des anciennes assemblées ne pourra siéger dans cette Constituante qui sera chargée de « balayer l’oligarchie et d’abolir les privilèges de la caste ». Pour vous, « une caste de privilégiés, liée aux plus riches, croit pouvoir échapper aux règles démocratiques et à l’égalité entre citoyens. Il s’agit de leur rappeler ce principe fondamental. » Cela rappelle surtout furieusement la Révolution française, la Terreur, et les régimes communistes dont la conception des règles démocratiques ne procure pas que du bonheur.

Avec vos mesures économiques, vous battrez vous aussi un record : mettre la France à genoux en seulement quelques mois. Les Français matraqués choisiront probablement l’exil en masse, comme cela arrive lorsqu’un autocrate veut gouverner « au nom du peuple ». Le peuple n’est pas si niais, pour accepter qu’on « loghorre » ainsi en son nom. Le peuple commence à savoir qu’au final, plus on parle de lui, plus on lui fera violence. Vos talents d’orateur sont loués même par vos ennemis. Mais votre orgueil ? Votre sincérité ? Mais la bonne vieille jugeote de base qui devrait relier encore un peu les politiques à la terre et sans laquelle ils ne sont que des politicards ? Il semble qu’elle ait été balayée par un ego explosif. Ce n’est pas l’avenir radieux des « gens » que l’on voit dans vos yeux, monsieur Mélenchon. C’est la folie qui les a menés à la guillotine.

You may also like

9 commentaires

B.GERMAIN 16 mars 2022 - 9:14

Comme chacun sait OU ne SAIT PAS, ses modèles sont le Venézuelien Maduro et les sinistres castristes. Quelle réussite et paradis ! Ce type est d’une incroyable bêtise et d’un orgueil monstrueux. Son programme comme tous les dictateurs est : « Regardez comme je suis beau ! » Quelle perversité mentale !

Répondre
Laurent pradel 16 mars 2022 - 9:57

Regardez comme je suis beau :
Et j’ajouterais bon altruiste et intelligent
Contrairement à mes challengers.
C’est le vrai credo des hommes politique s
Désherber à la main les chemins communaux
Pour leur apprendre ce que c’est que le programme écolo leur ferait du bien

Répondre
Floriane Ravel 10 avril 2022 - 8:43

Vive Melenchon ! Vive la 6ème République ! Vive l’équité devant l’impôt ! Vive les services publics de Haute qualité ! Vive la transition écologique et la géothermie de la mer !!! JLM PRÉSIDENT

Répondre
en fait 16 mars 2022 - 9:26

J.L.M. ou Jean Le Multiplicateur ? ou bien Jean Le Macaire ? a une chance folle 1 Français sur 8 gobe ses salades.
Pourtant, en termes simples:
– le multiplicateur de Keynes ne peut véritablement fonctionner qu’avec des dépenses publiques  » faibles » de l’ordre des 20 % des années 1930, une monnaie « aux racines » en or; alors des politiques intelligentes peuvent le conduire à 4. Il ne faut surtout pas oublier que Keynes est contre l’impôt sur les revenus. ( il suffit de lire ses textes, . .. ….,)
– mais en 2022 c’est le – sinistre Diviseur – qui fonctionne non-stop compte tenu du niveau des dépenses publiques + de 60 % en « officiel » et du B…., sans nom des politiques incompétents, en outre, la logique de l’argent « Turing » aggrave encore les tendances. Aussi, de nos jours il faut mettre 4 € ( impôts + Dettes + . .. …., ) pour obtenir « officiellement » un modeste 1 € de croissance.
Sinon tout va très bien pour J.L.M. Son Patrimoine « officiel  » 1 400 000 € est un x12 du patrimoine NET du ménage Français ( 2.87 personnes ) soit un très modeste x 34 vs Une personne, chapeau l’artiste .
Et, un journaliste peut-il regarder s’il y a un Multiplicateur entre l’inspecteur des impôts Claude Germon Maire de Massy impliqué dans le dossier URBA et découvreur de l’enchanteur J.L.M. ?
donc tout va bien.

Répondre
Obeguyx 16 mars 2022 - 10:38

Belle lettre, Nicolas et belle analyse. J’ajoute que : la France est déjà à genoux. Avec un tel programme elle sombrera. Mélenchon aussi narcissique que Macron, pas de doute, il a toutes ses chances !!! Hélas.

Répondre
Dapsang 16 mars 2022 - 12:55

Le programme de Mr Melanchon rappelle helas ceux des socialistes qui ont echoue lamentablement depuis 1981.
Il est evident que Melanchon n’ a pas peur de creuser le deficit public et c’est a l’effet multiplicateur du deficit public qu’il se refere pour en expliquer le comblement par des recettes nouvelles. Si les depenses sont immediatement financees par l’impot , il n’ y a pas d’effet multiplicateur.
La question est donc de savoir si un deficit public provoque par un supplement de depense publique a un effet multiplicateur superieur a 1. Je l’ignore mais j’en doute sinon la France aurait des comptes equilibres.
Il doit bien y avoir des donnees a ce sujet.
Par ailleurs il est ineluctable que le programme Melanchon provoquerait une crise de la zone euro et une possible sortie de la France , suivie d’un effondrement de la monnaie francaise , et donc un appauvrissement du pays.

Répondre
a adam van geem 16 mars 2022 - 1:30

« Taxer les riches » … s’il y en a encore chez nous ! Aujourd’hui, des retraités fuient déjà notre pays pour des cieux plus cléments (Maroc, Portugal…). Au fait comment M. MELENCHON a-t-il accumulé un patrimoine immobilier et autre que bien des Français sont loin de posséder ? Pas en travaillant et encore moins en produisant quoi que ce soit d’autre que… des discours lors de campagnes électorales. Que sait-il de l’entreprise lui qui a toujours vécu aux frais des contribuables ? Que ne met-il pas ses résidences secondaires à la disposition de personnes en difficulté… à moins qu’il les ait déjà inscrite sur les listes de biens à réquisitionner. Les Français savent bien que tout euro donné d’une main par l’Etat lui sera pris de l’autre sous une forme ou une autre.

Répondre
AlainD 16 mars 2022 - 11:47

Sacré Mélenchon, si j’osais je dirais qu’il est impayable, pourtant sa déclaration de patrimoine me laisse pantois : comment un homme qui n’a jamais rien fait d’autre de ses dix doigts que de la politique peut il s’enrichir autant surtout qu’il n’aime pas les riches. Mélenchon, vieux cheval de retour, grand admirateur de Robespierre(un autre boucher celui-là) mais qui n’a jamais mis les mains dans le cambouis. Avec ses « avantageuses » propositions, je suis étonné qu’il n’ait pas envisagé pour les « pauvres » des voyages en Business Class afin que tout comme lui ils ne soient plus obligés de se casser le dos (dixit Mélenchon) en classe Eco… Surtout qu’en période pré-électorale on peut tout promettre puisque dès le lendemain de l’élection, le vainqueur est fort souvent frappé d’amnésie.
Dans la brochette de candidats en lice, je n’en vois guère capable de redresser la situation de la France que le tenant du titre, j’ai nommé le ci-devant Macron, a laissé se dégrader malgré le « ruissellement » , la réduction drastique du nombre de fonctionnaires, la constitution d’un gouvernement resserré et exemplaire promis tout autant que le maintien du pouvoir d’achat des retraités et j’en oublie sûrement.
Il faut que les sondages soient fortement bidonnés pour l’annoncer à 30% au premier tour…

Répondre
Paul 20 mars 2022 - 4:07

Je crois que nous sommes tous d’accord que Mélenchon n’est pas une option. Mais je vois que certains commentaires sont acerbes à son égard mais tout autant envers son challenger principal, le président en exercice. Et pourtant, il faudra choisir s’il se retrouvent tous deux au deuxième tour, ce sera l’un ou l’autre, pas d’autre choix. Evidemment il y a l’abstention. Aucun doute, c’est la pire des solutions car on ne peut même plus s’en plaindre puisqu’on aura regardé le train passer.

Paul

Répondre

Laissez un commentaire