Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Santé publique France met vos impôts dans la propagande LGBT

Santé publique France met vos impôts dans la propagande LGBT

dimanche 23 mai 2021, par Adélaïde Motte

Vous lisez paisiblement Le Figaro, ou bien Les Échos, et au détour d’une page, vous trouvez cette publicité. “Oui, mon père est gay.” Ou bien : « Oui, ma mère est lesbienne ». Fièrement affichés sur une demi-page, un père et son fils (ou sa fille) s’étreignent avec émotion. Juste avant de tourner la page, le slogan s’imprime “Face à l’intolérance, à nous de faire la différence.” Et la publicité de vous envoyer sur un site pour y trouver témoignages et conseils. Pareil à la télé, aux heures de grande audience.

Santé publique France aurait plutôt dû faire une campagne sur les risques que font courir les transitions sexuelles. Promouvoir l’acceptation des personnes homosexuelles relève davantage des missions des associations LGBT.

La prévention est l’une des missions de Santé publique France, mais il ne s’agit pas de prévention contre l’intolérance. On ne peut qu’’être surpris, voire choqué, de voir l’argent du contribuable utilisé pour plaire à la minorité LGBT. Dans le domaine de la santé, il y aurait pourtant tant à faire !

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Sante-publique-France-met-vos-impots-dans-la-propagande-LGBT

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 07:52, par zelectron En réponse à : Le prosélitisme déchainé des LGBTXYZ . . .

    . . . qui en outre, volent l’argent du contribuable, . . . est à vomir !

    En aparté : Santé publique France est une officine LGBT ?

  • Le 24 mai à 08:39, par montesquieu En réponse à : Santé publique France met vos impôts dans la propagande LGBT

    A l’image de ce pays, décadent et malhonnête !

  • Le 24 mai à 09:50, par François Martin En réponse à : La propagande de Santé publique France n’attente-t-elle pas à la liberté individuelle normalement garantie par la Constitution ?

    Quelle catégorie d’avocat et quelle juridiction faudrait-il saisir ?

  • Le 24 mai à 11:21, par duhamel En réponse à : Sommes nous encore dans unerublique

    Nos hommes politiques sont plus inquiets pour le maintien de leurs privilèges que pour l’avenir de notre démocratie républicaine .
    Nos politiciens cèdent devant les minorités a des fins électoralistes .Ils règlent les problèmes en finançant des associations bidons .Celles ci voulant imposer leurs revendications a la majorité silencieuse . Les gays ,les lesbiennes , les racialistes ,
    STOP STOP .STOP .faisons comme les Suisses ( les vrais democrates ) qui n’ont pas peur de régler les problèmes de société par des référendums .

  • Le 24 mai à 13:33, par Jean VIBES En réponse à : Santé publique France met vos impôts dans la propagande LGBT

    Vous avez raison : Santé Publique France n’a pas à s’engager dans de telles publicités.
    En revanche, il y a de vraies urgences qui, elles, relèvent de son domaine.

  • Le 25 mai à 14:28, par agnes En réponse à : Santé publique France met vos impôts dans la propagande LGBT

    En découvrant ces publicités j’ai été scandalisée :Le lobby LGBT très influent dans ce gouvernement a encore sévit ! Il me semble qu’une fois de plus nos deniers sont dilapidés pour flatter certains. Il y a mieux à faire pour la santé publique. Brrrr

  • Le 3 juin à 15:55, par LOZATO-GIOTART En réponse à : Un Président au service des minorités destructrices de nos valeurs familiales au service des LGTB

    La propagande LGTB utilise tous les moyens de communication séries télévisées des chaines publiques, radios et médias inféodés au gouvernement et même des affiches dans les gares publiques ! Sans aucune concertation avec les"populistes" c’est-à-dire la majorité du peuple français qui sans prétendre nuire ou détruire les LGTB réclame un peu de pudeur et ne pas utilisser nos impôts pour cette scandaleuse propagande. Après la propogande Vichyste travail et famille maintenant nous subissons celle qui proclame "assistanat et famille LGTB".

  • Le 3 juin à 15:56, par GALLANT En réponse à : Santé publique France met vos impôts dans la propagande LGBT

    Santé publique France est un démembrement du ministère de la Santé. Il est censé conduire les actions que ce ministère est dans l’incapacité de conduire. Ainsi, doit-il suivre et assurer la suffisance des stocks stratégiques, tels que les masques chirurgicaux,, les traitements d’urgence en cas d’incident chimique ou nucléaire (cachets d’iode par exemple) Cette couche administrative inutile, si le ministère assumait ses fonctions, est sans boussole. Les pénuries mises en évidence lors de la pandémie l’ont suffisamment montré. Aucune réforme n’est intervenue, ni aucun contrôle de la bonne exécution des missions qui lui sont confiées. Alors, pour justifier son existence et les crédits publics qui lui sont alloués, cet organisme sans but se livre à des actions qui ne relèvent pas de ses compétences mais pour faire parler de lui à partir du politiquement correct macroniste. Aucun parlementaire n’a interpelé le gouvernement. Pourquoi ? La liberté d’expression est-elle à ce point sanctionnée pour que le silence règne dans les rangs partisans sans exception ?

  • Le 3 juin à 21:05 En réponse à : Santé publique France met vos impôts dans la propagande LGBT

    Davantage de personnes devraient dénoncer cette propagande scandaleuse financée par les impôts des contribuables et publiées dans de grands journaux.

    Cordialement.

    André Borowy

  • Le 4 juin à 08:22, par Adélaïde Motte En réponse à : Santé publique France met vos impôts dans la propagande LGBT

    Bonjour à tous, merci pour vos commentaires, vos approfondissements et vos réflexions.
    Santé Publique France est en effet une strate inutile de plus dans le gouvernement, une occasion de ralentir les procédures tout en augmentant les dépenses publiques. On peut maintenant ajouter à ses fonctions la propagande progressiste.
    Merci encore pour votre fidélité,
    Adélaïde Motte

  • Le 18 septembre à 14:20, par Figuerola En réponse à : Santé publique France met vos impôts dans la propagande LGBT

    Ces messieurs les politiciens et mesdames les politiciennes ne toucheront pas à la "famille LGBT" car bp en font partie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière