Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Pro ou antivaccins, n’oubliez surtout pas que ce qui nous arrive, c’est bien (...)

Pro ou antivaccins, n’oubliez surtout pas que ce qui nous arrive, c’est bien à cause des dirigeants chinois !

mercredi 28 juillet 2021, par Nicolas Lecaussin

Pro ou antivax qui se querellent sur les réseaux sociaux ne doivent surtout pas perdre de vue le fait que si nous sommes dans cette terrible situation, c’est bien à cause des dirigeants chinois qui ont nié l’existence et la dangerosité du virus et qui continuent à cacher les informations sur l’origine de celui-ci et de la pandémie. La dictature chinoise fera absolument tout pour que la vérité n’éclate jamais. Personne ne devrait s’attendre à ce que le Parti communiste chinois coopère à une véritable enquête sur les origines du Covid-19. Plus d’un an et demi après que des chercheurs chinois eurent donné les premières « informations », le monde ne sait toujours pas d’où vient le virus. Une équipe de l’Organisation mondiale de la santé s’est rendue à Wuhan cette année, mais les autorités chinoises ont fourni peu de données utiles. Même le directeur général de l’OMS, Tedros Ghebreyesus, a critiqué Pékin pour son manque de transparence. Il a appelé à un audit des laboratoires de Wuhan dans le cadre de la prochaine phase de l’enquête, mais Pékin a rejeté l’idée la semaine dernière.

Un haut responsable chinois de la santé publique a déclaré que le plan de l’OMS "ne respectait pas le bon sens et violait la science". Un responsable de l’Institut de virologie de Wuhan (WIV) a même déclaré que son laboratoire "n’avait pas stocké, préservé ou étudié le nouveau coronavirus, et qu’il n’avait jamais conçu, fabriqué ou divulgué le virus". Il a même ajouté qu’il n’y avait eu aucune fuite d’agents pathogènes ni aucune infection humaine depuis que l’institut a ouvert son laboratoire BSL-4 de haut niveau en 2018. Des experts américains ont portant visité le laboratoire en 2017 et 2018 et ont mis en garde contre un mélange dangereux de normes de sécurité inférieures à la normale et d’une forme de coronavirus très infectieux. Le département d’État a publié une fiche d’information avertissant que plusieurs chercheurs du WIV avaient été malades avec des symptômes de type Covid à l’automne 2019. Certains en sont morts.

Faudra-t-il attendre que le régime s’écroule et que la démocratie s’installe à Pékin pour connaître la vérité ?

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Pro-ou-antivaccins-n-oubliez-surtout-pas-que-ce-qui-nous-arrive-c-est-bien-a-cause-des-dirigeants

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière