Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Les contribuables vont payer pour sauver les Vélib parisiens

Les contribuables vont payer pour sauver les Vélib parisiens

jeudi 18 février 2021, par Jules Devie

Il y a une semaine l’IREF alertait sur la prochaine faillite de la société Smovengo en charge de l’exploitation des vélos parisiens en libre-service. Celle-ci n’aura pas lieu dans l’immédiat : un accord entre la société et la ville de Paris vient d’être trouvé, au détriment des utilisateurs et des contribuables.

Avec cet accord, le prix de la location d’un vélo électrique va significativement augmenter. Surtout, les collectivités locales vont renflouer les caisses de Smovengo à hauteur de 12 à 18 millions d’euros. Rien ne garantit cependant que ces efforts suffiront à sauver la société qui est structurellement dysfonctionnelle. Au lieu de relancer un appel d’offres, et de faire jouer la concurrence, la Mairie de Paris préfère gaspiller l’argent public.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière