Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > La ministre de la Ville annonce 60 millions d’euros pour les associations (...)

La ministre de la Ville annonce 60 millions d’euros pour les associations des banlieues

jeudi 2 septembre 2021, par Romain Delisle

Nadia Hai, la ministre chargée de la Ville, a annoncé le lancement d’un plan de soutien aux associations de grande proximité des quartiers prioritaires de la ville, d’un montant de 60 millions d’euros sur trois ans.

Le plan prévoit d’abord un accompagnement financier par les préfectures à hauteur de 20 millions d’euros par an, pris sur le programme 147 « politique de la ville » du budget de l’État. Rappelons que dans le projet de loi de finances pour 2021, les crédits du programme sont de 515,3 millions d’euros en crédits de paiement, en augmentation de 20,9 millions d’euros (+ 4,2 %) par rapport à l’année précédente.

86,3 % des crédits du programme sont déjà à destination des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), comprenant notamment les contrats de ville ou des dispositifs spécifiques tels que le programme de réussite éducative et les adultes relais.
Un accompagnement technique avec des renforts possibles en ingénierie pour les associations de grande proximité sera également mis en œuvre, sans que l’on puisse en estimer le coût.

Sans réel contrôle de l’utilisation des fonds et avec une efficacité pour le moins discutable, les politiques publiques de la ville et notamment celles en faveur des banlieues demeurent ce qu’elles ont toujours été : un trou sans fond.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/La-ministre-de-la-Ville-annonce-60-millions-d-euros-pour-les-associations-des-banlieues

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière